Partagez | 
 

 Ilyas - Dragon d'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
MessageSujet: Ilyas - Dragon d'eau    Mer 5 Oct 2016 - 22:16

mon avatar

ILYAS

A choisir, je préfère mourir noyé

  • Âge19 ans
  • Origine(s)Français
  • sexeMasculin
  • OrientationInconnue
  • GroupeHybride Neutre
  • métierEsclave de luxe
  • Niveau socialPauvre
  • RaceDragon Aquatique
mon avatar

caractère

Mon caractère est ici. Clique si tu veux lire petit sushi !


Nous pourrions parler de rebelle et de docile uniquement si nous savions l'exactitude de ses mots. Mais alors, le savez-vous ? Oui, bien sur que vous le savez, vous n'êtes juste pas capable de les appliquer au bon moment et aux bonnes personnes. C'est bien pour cela que la neutralité est un terme qui convient au mieux pour ceux et celles qui sont complétements soumis mais aussi récalcitrants. Un mot qui convient à l'homme d'attribuer lorsque la personne en face d'elle est considéré comme un écart de la société, ni bon, ni mauvais, comme s'il ne pouvait pas trouver sa place, ni rentrer dans le moule. Et Ilyas est un peu de tout ça. Il est intelligent, il comprend donc son statut et ce que l'on attend de lui, mais au fond, il se sent humain, différent certes, mais un être à part entière. Alors pourquoi devrait-il se contenter de l'étiquette qu'on lui a attribué dès la naissance ?

Ilyas est neutre. Il convient donc d'appartenir à un homme ou une femme de la société qui saura le complaire dans sa miséricorde et surtout, ne pas en faire un être trop rebelle, afin que sa création ne soit pas, aux yeux des Hommes du moins, un échec. Mais alors ? Est-ce un bon petit soldat ? Disons qu'il se remet en question perpétuellement. Il est à l'écoute de ce qu'on lui dit, il est obéissant, si l'on puis dire, tant que l'ordre lui plait. Il sait dire non, mais avec politesse. Cela ne plaira surement pas à tout le monde, mais il a été façonné comme ça jusque présent, bien qu'il apprenne vite et surement plus facilement les mauvaises manières.

Bien, mais dans sa tête, concrètement, réellement, comment est-ce-que cela se passe ? Il s'y sent à l'étroit. Il a un désir de savoir et d'apprendre constant. Il a l'impression que son enveloppe charnelle n'est pas capable d'encaisser tout ce dont il a besoin alors que l'erreur vient tout simplement de ses bourreaux. Un être tel que lui n'a rien à faire en cage, maintenant qu'il est adulte et plus que jamais, il est prêt à recevoir toutes les informations nécessaires pour palier à sa curiosité. Car c'est bien là l'un de ses plus gros défauts. Il touche à tout, goute à tout. Il a autant ce besoin d’apprendre que de sentir, toucher, effleurer, caresser ce qu'il a à portée de main.

Il est en plein développement culturel, social, enregistrant tout avec attention. Comme du cristal, il serait presque pur, si l'on oublie le fait qu'il a enregistré dès petits les grossièretés de son entourage. Laborantin comme accompagnants, dresseurs, professeurs et hybrides voisins. Alors ? Qui sait ce que vous en ferez, il est une éponge et une éponge qui copiera surement vos faits et gestes !  
mon avatar

physique

Le physique c'est ici, mon rouleau de printemps !

Une peau pâle, nacrée, on la croirait presque translucide. Ainsi, Ilyas paraît fragile alors qu'il s'agit bien là de tout le contraire. Sa peau est rigide, il est difficile de la marquer, les cicatrices sont en générales quasi inexistantes. Il parait donc malade, pourtant il n'en est rien, au contraire, lorsqu'il l'est, ses joues se teintent d'un rose pâle qui dénote clairement avec sa carnation naturelle. Menu, le défaut vient ici qu'il n'a pas la carrure pour être l'un de ses hommes bodybuilder. Il n'est pas bien grand, mais suffisamment pour ne pas ressembler à une chose lamentable. Le mètre soixante quinze lui convient très bien.

De son physique, nous retiendrons également les particularités qui ornent son visage. Ses yeux bleus tout d'abord, sa pupille se dilatant comme les chats à la lumière du jour, mais peut-être pas avec autant de finesse. Puis ses "moustaches" qui coiffent ses cheveux sur le côté, qui n'ont pas de réelles utilités, si ce n'est qu'elles sont douloureuses si on les maltraites. Puis vient alors ses cornes. Oui, vous avez bien lu, ses cornes. Sombres, elles dénotent de ses cheveux d'un blanc neigeux, elles sont dures comme la pierre mais, contrairement à un animal qui en auraient sur le sommet de son crâne et qui, par chance, pourrait s'en servir pour se défendre, chez Ilyas, elles n'en sont que décoratives.

Mais encore ? Oh, rien de plus, c'est déjà bien suffisant. Ses mains et pieds sont normaux, ses canines peut-être plus pointues que la moyenne mais c'est un détail moindre. Concernant le fait qu'il soit d'une race méconnue du grand public, nous pourrions cependant noter que son système respiratoire est égal à celui d'un cétacé sous l'eau. Ainsi, il a un grand plaisir à nager régulièrement et préfère être quasi nu, plutôt que de porter des vêtements.  
mon avatar

histoire

Par ici l'Surimi ! Clique !

« Qui suis-je. »

Depuis l'enfance, Ilyas ne cesse de se poser cette ultime question. Il a bien évidemment la réponse, mais que pourrait-il être d'autre, que ce qu'il n'est déjà ? Question plus complexe, qui n'obtiendra peut-être jamais de réponse. Quoi qu'il en soit, il n'a aucun souvenir du "avant". Parce que ce que ses souvenirs lui offrent, ne sont autres qu'après ses trois ans. Andrew, scientifique de son état avait tenté les premiers instants de sa vie, de lui expliquer que cela était parfaitement normal, qu'un enfant ne pouvait pas se souvenir de plus jeune. Ainsi, on lui avait fait croire qu'il était unique en son genre, qu'il était né du fruit de la science, alors qu'il était bien loin de l'être. Il a cessé d'être dupé lorsqu'une seconde personne, une femme cette fois-ci, avait pris le relai de son éducation et surtout, était devenu son médecin attitré.

« Où est Andrew ? »
Aucune réponse. Un pincement au cœur lui avait pris, puis, il posa une énième fois la question.
« Parti. Trop proche, tu comprends. Maintenant c'est moi qui vais m'occuper de toi. Tu m'appelleras Madame. Je t'inculquerais le minimum, ton futur maitre ou maitresse fera le reste. Tu n'es rien d'autre qu'un animal, alors reste à ta place.»

Un choc ? Oui et non. Ilyas savait déjà ce qu'il était. Ce qui fut un choc cependant fut de savoir qu'il était quelqu'un de normal avant d'être cette bête qu'on lui avait fait devenir. Sujet 5691-25. Il avait déjà vu ses chiffres plus d'une fois, mais puisque Andrew l'avait tout de suite élevé avec ce prénom, jamais il ne se serait douté qu'il n'était qu'un numéro.

« Écoute moi bien. Tu as un prénom et c'est déjà beaucoup. Il ne peut même pas t’appartenir, puisqu'il n'a pas été choisi dans les règles de l'art. Mais soit, je ne te le retire pas puisque tu y réponds bien. Tu es rare et je pense que c'est aussi pour cela que ce fameux scientifique se comportait avec toi comme avec un enfant normal, cependant maintenant c'est fini. Tu n'es pas un enfant, tu n'es rien, si ce n'est une décoration qui vaut très chère. Alors cesse de bouder, relève la tête et obéis. »

Une décoration. Un animal. Même s'il n'avait été en contact avec l'autre scientifique que 3 ans de sa vie, cela avait été largement suffisant pour qu'il puisse avoir ses marques et surtout qu'il puisse penser par lui-même. Bien évidemment, le reste fut assez archaïque. Frustré de ne pas avoir de réponse à certaines questions, devant juste obéir et être parfait en toute occasion...il s'était mis à détester cette "Madame" et trouva son salut lorsqu'elle décida de le placer chez cet homme.

« Mon nom est Aristide. La scientifique qui t'a éduqué ses dernières années n'avait pas le souhait, au vu de ce que tu es, de te laisser vendre auprès de la simple animalerie. Je ne deviens pas ton maitre, mais je suis la meilleure personne qui soit pour trouver celui ou celle qui saura donner...ce qu'il faut pour t'avoir. »

Ce qu'il faut, soit de l'argent. Et ça, Ilyas l'avait bien compris. Ne restait plus qu'à attendre dans ce cas. Enfermé dans cette pièce, bien que lumineuse, il se devait à présent d'être patient...Seule la piscine lui était de temps en temps autorisé, pour qu'il puisse garder son seul plaisir qu'était la nage et le contact avec l'eau.

A ce propos, Ilyas avait eu, grâce à cet homme, une notion, certes abstraite, mais suffisante pour notre hybride, afin de comprendre ce qui l'attendrait une fois dehors. Si son maitre ou future maitresse devait lui apprendre sa façon de faire, il devait néanmoins avoir notion de deux, trois petites choses.

« Sache juste Ilyas que je ne fais pas de distinction. » Et il fallait avouer que le jour ou ce fameux Aristide lui avait dit ça, il n'avait pas tout à fait compris ou il voulait en venir. « Peu importe qui t’achètera, un simple civil, un Humanis ou un Aegis. Tant qu'il a de l'argent... » Il avait du voir à sa tête qu'il ne suivait pas toute la conversation. « Les Humanis sont ceux qui dirigent plus ou moins notre société. Ils sont durs, stricts, mais sont des gens qui savent garder un hybride à sa place. Les Aegis eux, sont peut-être plus doux...disons qu'il faut de tout pour faire un monde, il doit bien y avoir des mauvais dans le lot, ils n'ont juste pas le même nom car c'est leurs opinions qui changent. Un peu comme la politique, tu saisis ? »

Non, Ilyas avait du mal à saisir. Il sentait bien que cet homme ne lui disait pas tout, mais comme notre hybride ne connaissait rien à la politique, il ne chercha pas plus loin.

« Oh, une dernière chose aussi, je pense que l'on a déjà du te briffer à ce sujet, mais comme tu n'es jamais sorti du laboratoire, je te le répète : une fois acheté, celui ou celle qui aura mis la main sur toi ne te laissera pas forcément enfermé dans sa demeure. Alors à moins que tu veuilles que l'on te rejette, prends garde à toi une fois dehors. Les infectés sont partout, garde l’œil ouvert. Tu ne souhaiterais pas gâcher ton existence si précieuse par une erreur ? »

Ça au moins, il avait compris. "Madame" l'avait suffisamment fait flipper en parlant de ses êtres "différents". Il les fuirait comme la peste, il se l'était promis. Enfin...s'il est capable de les reconnaitre...

Pour trouver et acheter Ilyas ? Une annonce :

Vends hybride Dragon, hybridation rare, monnayant un tarif dans la mesure du raisonnable au vu du spécimen.
Idées vierges sur le monde qui l'entoure, modelable à votre gré.
Visite possible, autres informations sur place.
Disponible dans l'immédiat
Contact : xxxxxx@mail.com

hors jeu

parce qu'Ilyas n'est pas qu'Ilyas...

Surnom : Ilyas c'est bien !
Âge : Majeure et vaccinée.
Comment as-tu trouvé Masters & Nekos ? : En cherchant sur des top sites !
Présence : Comme je le pourrais. Je reprends le rp, j'y vais en douceur !
Ton avatar, c'est : Original • Inconnu
©linus pour Epicode


Dernière édition par Ilyas le Ven 7 Oct 2016 - 12:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Ilyas - Dragon d'eau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» How train your dragon
» PQ VS Kairo Shin: Le bras de la justice contre la jambe du dragon
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Fiches non-finies-
Sauter vers: