Partagez | 
 

 " - Good luck, my Deer. "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
MessageSujet: " - Good luck, my Deer. "    Lun 24 Oct 2016 - 2:12

mon avatar

Kaly

N'attends pas de moi que je te fasse des yeux de biche.

  • Âge20 ans
  • Origine(s)Canadienne
  • sexeFemelle
  • OrientationHétérosexuelle
  • GroupeHybride Neutre
  • métierIndéfini
  • Niveau socialPauvre
  • RaceCerf
mon avatar

physique

clique ici si tu veux voir à quoi je ressemble !


Je relevais brusquement la tête lorsque l'on frappa deux coups légers à la porte de mon cabinet. En jetant un coup d’œil à la sublime horloge qui ornait le mur en face de moi, j'esquissais un sourire. Pile à l'heure. Tandis que je lui demandais d'entrer, je fis mine de rassembler les quelques papiers posés sur mon bureau, qui étaient de toute manière déjà parfaitement en ordre. Simplement histoire de reprendre contenance, et de me donner un air professionnel inutile. Je relevais finalement la tête, et je la vis. Il faut dire que je n'étais pas spécialement prêt.

C'est tout d'abord le rose de ses cheveux qui me marqua. Un ton assez doux pour ne pas être désagréable aux yeux, mais tout de même assez vif pour attirer instantanément l'attention... Surtout une fois qu'on remarquait les deux petites oreilles à l'apparence douce et, évidemment, le ramage, court cependant. Elle ne devait pas être bien vieille.

Je lui fis un signe de main pour l'inviter à s'installer en face de moi. Elle prit quelques secondes pour analyser son environnement, puis pour me jeter un regard méfiant. Elle devait mesurer dans les un mètre soixante-dix. Je ne pouvais discerner sa corpulence sous ses épais vêtements, mais lui devinais des formes finement tracées. La jeune hybride ne trouva visiblement rien à redire quant à la sécurité de la pièce, aussi finit-elle par détendre légèrement les muscles de ses épaules et s’asseoir sur le siège que je lui avais désigné. Je pris alors le temps de l'observer avec plus d'attention. Je rencontrais aussitôt deux orbes d'un azur profond, véritable écran protecteur qui ne laissait passer que peu d'émotion. Pas plus que sa bouche, fine et droite, qui ne faisait ni la moue, ni n'esquissait de sourire. Seul son nez semblait se mouvoir, certainement humait-elle l'air autour d'elle … Je voyais souvent ces animaux faire ça. J'attrapais mon calepin et mon stylo favoris avant de m'installer plus confortablement dans mon luxueux fauteuil.
« - Ton nom ? » lui demandais-je en haussant un sourcil.

«  - Kaly. »
mon avatar

caractère

clique ici si tu veux savoir comment je pense !


Elle parlait beaucoup. Elle avait été très silencieuse à son entrée, mais désormais, elle ne s'arrêtait plus. J'écoutais à peine la moitié de ce qu'elle disait, me contentant de gribouiller sur mon calepin. De toute manière, j'avais déjà prit ma décision à son sujet, aussi écoutais-je d'une oreille distraite.

Même si sa langue s'était déliée, son regard exprimait toujours de la méfiance. Ce qui était normal. A mon avis, elle n'était pas prête d'accorder sa confiance à un humain de sitôt. Pas comme si j'en avais quelque chose à faire... Dans mon boulot, j'en voyais pas mal des comme elle, et ce n'était probablement pas fini.

Au fil de son monologue, j'appris sur elle. Évidemment. Elle parlait un peu rapidement, mais son langage soutenu et la richesse de son vocabulaire montrait que, bien qu'elle ait été élevée loin de la société, elle avait malgré tout reçu une éducation de qualité, aussi bien en anglais qu'en français. Elle semblait vive et intelligente, mais peu sûre d'elle. Elle bafouillait parfois, et était de temps à autre incohérente, mais je mettais cela sur le dos du choc qu'elle avait encaissé quoi... Trois jours plus tôt ? C'était sûrement encore frais dans sa mémoire. C'est pour ça que, dès qu'elle parlait de son père ou de sa sœur (surtout de sa sœur), ses grands yeux bleus se remplissaient de tristesse. Elle savait qu'elle ne les reverrait plus.

Dans sa manière de parler, de conter son histoire, je la devinais extravertie, curieuse, et intéressée. Sous les ordres d'un maître, elle serait surement réticente, mais elle pouvait être facilement brisée et remodelée, Du moins, c'est ce que je pense. Elle craindrait Humanis, bien évidemment. Elle ne connaissait que peu les lois de ce monde, et apprendrait bien assez vite. Pourtant, je ne pense pas qu'elle se rangerait du côté d'Aegis pour devenir active dans la lutte contre l'esclavage, ou une connerie du genre... Plutôt le type de fille à se laisser mener sans plus penser à ce qui pouvait se dérouler loin d'elle.

Elle était naïve. Un peu trop naïve. Bien dressée, elle serait probablement loyale... Il lui faudrait juste un maître ou une maîtresse qui saurait comment l'aborder. Mais ça, ça ne relevait plus de mon boulot, alors... Peu importait.
mon avatar

histoire

clique ici si tu veux en savoir plus sur moi !


« - Eh bien, tu sais pourquoi tu es ici, je suppose. Je t'écoute. »
Et en effet, je l'ai écouté. J'ai parfois lâché le fil, mais en soi, j'ai quand même fait de mon mieux pour saisir le maximum de mots. C'était une histoire peu commune, une de celles qui n'auraient pas dû exister, qui n'arrive habituellement jamais. Je n'ai absolument aucune idée de comment c'est arrivé, mais c'est arrivé, c'est tout.

Son père, qu'elle n'a jamais appelé autrement que sous le nom de « Papa », était marié à une femme qui lui avait donné une jolie petite fille, Sasha... Ce qui lui avait coûté la vie. Ce sont des choses qui arrivent, mais 'Papa' ne s'en est jamais remis. Kaly et Sasha disaient souvent, en secret, qu'il était devenu fou, et j'en étais persuadé. Qui au monde irait enlever une gosse dans la rue pour lui faire avaler ce foutu cachet qui l'a rendue hybride ? Tout ça parce que sa fille ne supportait plus l'isolement et voulait une amie. Et qu'elle aimait les cerfs. Je n'ai aucune idée de comment un tel cachet a pu se retrouver au Canada, il faudra que j'en parle à mes supérieurs. C'est mauvais si ces choses là fuitent en dehors du pays, très mauvais. Heureusement, c'est un cas isolé.

Bref, Kaly a atterri dans cette famille pour plaire à Sasha. Le père, totalement parano, ne laissait personne voir « ses filles », comme il disait... Excepté les domestiques, c'était inévitable. Mais ils étaient tenus de garder le silence. Il choyait les deux enfants comme les siens, mais leur cachait le monde. Sa santé mentale, mauvaise, s'aggravait au fil du temps, tant et si bien qu'il ne les voyait que de plus en plus rarement, pour finir totalement isolé de tout et tous.

Elles grandirent ensemble, jouant les quatre cents coups à leur professeur, ou piquant dans les réserves du cuisinier qui faisait semblant de leur en vouloir. Kaly semblait nostalgique à l'évocation de ces souvenirs. Puis vint ensuite, lentement, s'insinuer une curiosité maligne dans leur esprit. Pourquoi n'avaient-elles pas le droit de s'aventurer au-delà des limites du terrain ? Pourquoi personne ne leur rendait visite, pourquoi ne voyaient-elles jamais d'autres enfants de leur âge ? Elles se mirent à poser des questions, aux domestiques d'abord, qui restaient muets comme des tombes. Puis, n'y tenant plus, elles avaient été voir papa.

C'est là que tout avait dérapé. Il s'était énervé, disait Kaly. J'ai cru voir ses doigts trembler avant qu'elle ne serre le poing. Il s'est énervé, a cassé un verre où restait un fond d'alcool. Il avait bu, encore. Sasha s'est énervée, Kaly a pris peur. Elle n'a pas réagi quand papa a violemment giflé Sasha pour son insolence et ses questions, et s'est retrouvée dans la chambre à réconforter Sasha sans trop savoir comment. Leur père avait changé, peu à peu. L'isolement ne faisait de bien à personne, et l'alcool avait parachevé la folie de l'homme. Sa santé mentale fragile avait volé en éclat, et ces éclats s'étaient plantés tout droit dans le cœur des deux filles. Et qu'ont fait ces deux jeunes adultes stupides ? Elles ont fui. Une nuit, quand tout le monde dormait, elles sont juste parties. Pas de lettre d'adieu, pas d'au revoir, pas de traces. Elles étaient parties.

C'est là que le récit de l'hybride devenait décousu. Entrecoupé de longues poses où elle essayait visiblement de reprendre contenance, je n'ai pas pu tout saisir. Leur père avait alerté la police, qui avait fait une battue sur l'ensemble des domaines alentour. Kaly et Sasha ne connaissaient rien au monde extérieur et n'avaient pas réussit à se cacher où à s'enfuir assez loin. Quand les policiers leur étaient tombé dessus, Sasha avait été renvoyée chez son père. Ils ne voulaient rien savoir de cet homme et de sa fille. Quant à Kaly, c'était différent. Elle était une hybride, illégale au Canada, et devait être renvoyée en France. Elle voulait retrouver Sasha, quitte à retourner vivre chez son père, mais ils ne lui laissèrent pas le choix. Le lendemain elle était dans l'avion, et aujourd'hui, elle était face à moi, qui décidait de son destin. Et c'était décidé.

Je saisissais son dossier tandis qu'elle se taisait enfin. Je cochais la case « Animalerie » en hochant la tête, puis la congédiais. J'avais encore quelques dizaines de rendez-vous aujourd'hui, des hybrides capturés, retrouvés, sauvés. Le lendemain, j'aurais oublié Kaly et ses bois, Kaly et ses cheveux roses, Kaly et son regard méfiant. Et c'était tout aussi bien.

hors jeu

parce que j'ai surtout une vie à côté

Surnom : Rempoon
Âge : 18 ans
Comment as-tu trouvé Masters & Nekos ? : Recherche google !
Présence : Régulière si tout va bien
Ton avatar, c'est : Luka Megurine • Vocaloid
©linus pour Epicode


Dernière édition par Kaly le Lun 24 Oct 2016 - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE FEMELLE DOCILE
Featuring : See U - Vocaloid
Disponibilités : Je passe tous les jours !
Absence : Mi-Juillet à mi-Aout
http://mastersnekos.forumactif.org/t50-miaw
http://mastersnekos.forumactif.org/t744-hey-look-listen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: " - Good luck, my Deer. "    Lun 24 Oct 2016 - 2:28
Hey bienvenue parmi nous Il faudra que tu fasses ton profil aussi vu que les listings c'est fait ! J'aime bien le principe de sa fiche qui suis un déroulement owo J'y vois d'ailleurs quelques petites fautes d’accords que tu pourras facilement corriger ^^ Aussi je n'ai pas vu de passage où elle parlait des Humanis, Aegis et infectés, même si c'est pas dans son histoire, elle a quand même un avis dessus je pense owo


#009900 Miaw

Merci à tous !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
MessageSujet: Re: " - Good luck, my Deer. "    Lun 24 Oct 2016 - 15:59
Tout d'abord merci à tous ! Je serais bien évidemment ravie de vous croiser en RP, n'hésitez pas à m'envoyer un MP si vous voulez qu'on arrange ça ~♥

J'ai corrigé toutes les fautes que j'ai pu trouver, désolée si c'est pas encore parfait j'ai fait de mon mieux x.x
J'ai également intégré Aegis et Humanis dans la section caractère, mais c'est compliqué d'en parler plus profondément et de parler des Infectés étant donné que Kaly est complètement étrangère à tout ce qui se passe en France...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: " - Good luck, my Deer. "    
Revenir en haut Aller en bas
 
" - Good luck, my Deer. "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» yang min jee ▬ i wish you good luck
» Good luck Charlie !
» farley + among them, it passed for good luck
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Fiches non-finies-
Sauter vers: