Partagez | 
 

 B e a r. B e e r. ••• Axel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
MessageSujet: B e a r. B e e r. ••• Axel.    Mer 23 Nov 2016 - 12:22
Axel Jordan Mileto
Si tu tourne la tête et que tu vois ton verre vide, c'est que t'en as pas eu assez.
ÂGE : 29 ans.
SEXE : Btw, je suis poutré.
ORIENTATION : Peu importe la cuisson.
STATUT SOCIAL : Célibataire à temps complet.
ORIGINE(S) : Italo-Américaine.
MÉTIER : Barman bien sûr. (trafiquant c'est pas un métier.)
GROUPE : Hybride Neutre (voir rebelle parfois).
RACE : Grizzly.
PHYSIQUE

Oh merde ! Je ne sais pas ce que j’ai bien pu prendre cette nuit, mais j’ai pris cher. Le sol est froid, et puis je marine dans un liquide plus que douteux. J’ai la tête qui tourne. Je suis encore au boulot ? Apparemment, ouais, vu l’éclairage qui se balade dans tous les sens, et toutes les couleurs qui planent au-dessus ma tête, ça m’étonnerait pas. Par contre, mon pote, si tu pouvais baisser un peu la musique, j’ai mal au crâne, tu vois. Hum, me dites pas que je me suis foutu une mine avant le boulot… Putain, si mon boss voit ça, je ne suis pas prêt de revoir mon salaire avant un moment. Faut que je me lève. Hum, ouais, va lever un poids mort de 88 kilos pour un mètre 92 de connerie toi. Surtout bourré. Oh, oui, ça devait être une sacrée cuite, parce que je vois tous en triple. Pas sûr qu’avoir quinze doigts soit totalement normal, mais bon.

Je regarde l’heure. 00h20. Bon, alors, j’ai deux problèmes. Le premier, c’est que j’étais censé commencer mon service y a 50 minutes. Et le second, c’est que je ne risque pas de me lever avant une bonne vingtaine de minutes. Autant dire que c’est la merde. Bon, allez, je peux aller me débarbouiller au moins ? Hum, merde y a mon collègue qui vient de me foutre un coup dans les côtes. Ouais, ouais, je sais. Faut que je me lève. Allez, un petit effort de volonté.

La tronche devant la glace, je me dévisage tout seul. Mes dreads, c’est un bordel monstre. Ma chemise est trempée. Je pue la pisse. J’ai le teint pâle. Merde, j’ai perdu mon teint halé en a pris un sacré coup. Bon, bah je pense que la douche ne va pas être contournable. Je doute qu’un gars qui sent l’alcool et la pisse à dix bornes vous file vraiment envie. Puis. Merde, c’est quoi cette grosse trace rouge que j’ai sur la gueule. Oh, bah, j’ai peut-être trouvé la raison, pour laquelle je louperais le boulot aujourd’hui. Je vais devoir aller à l’hosto. Youpi. Y a un con qui a dut m’ouvrir la gueule avec une lame ou un bout de verre, je ne sais pas, mais c’est quand même assez profond. Bon, le seul avantage que j’en tire actuellement, c’est que la sale migraine qui me colle aux basques m’empêche de sentir la coupure. Nan, mais merde quoi, ça va bousiller mes beaux yeux bleus là ! Ma belle gueule va devoir se faire rafistolée ! God, j’ai jamais eu de journées aussi violentes depuis longtemps.

Bon, bah apparemment le reste de mon corps est intacte. Mon tatouage est en pleine forme, rien à redire, bon, bah du coup, je vais juste passer un coup sous la douche, et puis direction l’hosto. Par contre, merde, je zig-zag, mais vous ne pouvez pas imaginer. J’ai l’impression de faire une partie de bowling, sauf que je suis la quille, et que j’essaye d’esquiver la boule. Oui, bon, autant d’habitude je marche normalement, donc les boules, je m’en bas un peu les couilles, vous savez. Si je devais m’inquiéter d’une paire de corrones, je pense que j’aurais posté ma démission y a un bon moment.

Bon, go, à l’hôpital. J’ai presque l’impression que c’est un jeu pour moi. Ouais, bon, j’admets que je vois pas vraiment les conséquences à l’instant même, mais bon, je suis un peu encore dans les airs là. Bon, j’suppose que si je me ramène avec un simple polo et un jean, ça ira largement ? Flemme de me préparer comme un chef pour rien. De toute façon, je vois pas l’intérêt, ils voient masses de monde à poils, alors si je me ramène habillé normalement, ils devraient le prendre plutôt bien. Par contre, blague à part, j’ai rien pour éviter que la blessure ne s’infecte. Donc, ça va se jouer à la chance. Au moins, ce n’est pas très loin d’ici. Ils ont bien trouvé où se mettre, vu tous ces mecs qui se font virer avec la face réarrangé façon Picasso, ils ne doivent pas être en manque de boulot.
CARACTÈRE

Bon, vu mon état, je suppose que prendre la voiture tout seul serait absolument pas une bonne idée, donc je vais devoir attendre un taxi. Ou alors, je pourrais très bien appeler un Uber. Dans tous les cas, j’ai intérêt à me bouger le trou du cul, histoire que ça s’infecte pas plus. Quoi que les vapeurs d’alcools qui m’entouraient ont peut-être aidé à la cicatrisation. Bon, par contre, j’espère qu’il va se bouger le trou de balle. Non pas que je sois impatient, mais j’apprécie moyen de devoir attendre huit ans trois semaines et 8 heures avant de pouvoir me faire emmener. Ouais, bon, okay, je suis peut-être un poil impatient.

Bon, ça fait vingt minutes que je l’ai appelé, y a aucune circulation, vous n’allez tout de même pas me dire que ce con ne peut pas se grouiller si ? Bon, ok, zen Axel, zen. Il a peut-être eu une panne, on ne sait jamais. Ouais, bon, qu’on soit clair, je m’en branle totalement, ça va finir que je vais y aller à pied, même si c’est à 5 kilomètres. Par contre, c’est normal que le poto tourne comme ça ? Woh, je crois que j’ai encore les effets dans la tronche moi. Faut dire, se tapé une bouteille entière de vodka en 10 minutes, ce n’est pas très malin. Well, tout ce que je me souviens en vrai c’est la tronche de la brune qui m’avait demandé un sex on the beach au bar, même si bon, c’était un peu avant ma descente, non pas aux enfers, mais bien sur le carrelage crasseux. Bon, alors, faut que je me canalise sur un truc. C’était quoi son nom déjà ? Mél… Mélanie ? Mélodie ? Je sais plus. Mélissa. Ouais rien à voir en fait. Hum, c’est peut-être son gars qui m’a assommé enfin de compte.  Qui sait, tailler le bout de gras à une jolie brune avec des, on peut le dire, belles formes. Ce n’est pas la meilleure idée. Hm, j’y repenserais la prochaine fois. En même temps, elle était mignonne, je n’allais pas l’envoyer bouler non plus, surtout si c’est elle qui vient vers moi.

Ah bah enfin, voilà mon chauffeur. Ce n’est pas trop tôt. Donc je note. Moi qui d’habitude suis totalement habile de mes mains, et mes doigts plus particulièrement, je n’arrive même pas à ouvrir la portière. Damn, je suis vraiment à plat. Je crois bien que je suis à une bonne dizaine de centimètres de la poignée, c’est vous dire.  Par contre, je crois que comme à mon habitude, la pile duracel que je suis a laissé place à baloo. Et j’avoue que mis à part crier qu’il en faut pour être heureux, bah je sers à que dalle. Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire. Mais si je continue comme ça, je finirais par terre. Hum, coucou, babe, tu pourrais m’emmener fissa à l’hosto ? Ouais, je sais j’ai une sale gueule. J’ai eu une mauvaise aventure ce soir. Et la soirée ne fait que commencer… Qu’on se mente pas, de vous à moi, j’ai qu’une seule envie là, c’est de me mettre à ronfler dans la bagnole, mais bon, l’hôpital est juste à quelques bornes, et il y a pas une seule voiture aux environs, donc forcément, j’y serais en moins de deux. Pas le choix, je vais devoir rester éveillé.

Arrivé à l’hosto, va bien falloir patienter un peu. Bah ouais, ça se finit pas en deux minutes, c’est comme chez les flics, ils nous font mariner pendant deux-trois heures, histoire de voir si on est vraiment blessé au point qu’on nous prenne en charge. Blague à part, c’est plutôt intelligent de leurs parts. Salaud, mais intelligent. Passons. On va prendre ce foutu formulaire de merde. Gnn. Consommez-vous, des stupéfiants ? Ouais. Buvez-vous de l’alcool ? Same. Avez-vous des problèmes de santés, tics ou tocs à nous communiquez ? J’ai un fort taux de latence quand je sors d’une cuite, et j’ai une forte tendance à draguer les belles demoiselles, ça compte ? Ouais, ça compte. Enoncez maintenant votre problème. J’ai une sale balafre sur la gueule parce que j’ai parlé avec la mauvaise fille et que son gars a voulu faire le mec devant elle. Foutu connard. En même temps, il m’a pris en traître, en un contre, un, je lui aurais sûrement mis sa raclé à ce blaireau. Kss. Bref, je suppose que ça ira ? Ouais, ça ira, le reste c’est de la merde emballé dans un beau paquet cadeau.
HISTOIRE
Par contre, je vais peut-être paraître pour un con, mais bon, on est d’accord qu’il n’y a pas un chat dans cette salle. Donc y a trois solutions, soit, y a personne qui arrive entier ici, soit tous ceux qui étaient là avant n’étaient pas courageux, ou alors, ils étaient tellement courageux, qu’ils ont finis par être pris en urgence. Peu importe, tout ce que je sais, c’est que je suis tout seul comme un con, que personne n’a l’air de vouloir me prendre en charge, et que pour mon plus grand malheur, j’ai oublié de prendre mes fuckings écouteur, et vu que dans ce genre d’endroit, faut rester silencieux, bah je suis niqué. Kss. Foutue soirée.

Voilà bien une heure que je suis là, et pas une seule personne pour me prendre en charge, sérieusement, je plains ceux qui étaient là avant moi. Bon, je suppose que mon le hurlement que mon ventre est en train de faire est supposé me faire comprendre que j’ai la dalle. Hum, je vais aller me payer une connerie, genre des snickers et puis une bouteille de coca. « Monsieur, un médecin va arriver pour vous prendre en charge, dans les plus brefs délais. » Ils attendaient juste que je me lève ou bien c’est moi qui me fais des idées ? Je prends ce dont j’ai besoin, et l’engouffre à va-vite avant de voir le médecin arriver.  Un grand brun à l’air fatigué. Oh, lui, ça doit faire longtemps qu’il n’a pas passé une bonne nuit de sommeil. Et c’est lui qui va devoir me soigner… J’ai intérêt à lui taper la discute si je ne veux pas qu’il s’endorme en me mettant des points de sutures, c’est que j’tiens à mes yeux moi.

Allez mon grand, on va aller s’asseoir sur un grand siège absolument pas flippant, surtout quand on voit les instruments très louches qui sont à côtés. Je ne veux pas faire chier mon monde, mais bon, les moniteurs cardiaques me rappellent de très mauvais souvenirs. Je fixe le type qui commence à prendre des compresses ainsi qu’un simple désinfectant, hum, ça devrait aller, ce n’est pas non plus la première fois que je me retrouve avec un truc amoché. Bon, allez, on va jouer à mon jeu favori, "est-ce que cette personne est un connard".

« Dites, vous en pensez quoi des hybrides vous ? » BINGO. C’est un connard. Au vu de sa tronche, il n’a pas l’air de trop les apprécier. Dommage, mon con, t’es en train de t’occuper de l’un deux. Hum, par contre, il n’a pas l’air d’être un Humanis. Quoi que même si ça avait été le cas, je m’en serais un peu battu les couilles. Qu’on soit d’accord, je les comprends un peu, on se ramène avec nos sales gueules enfarinées et vu qu’on est plus puissant qu’eux, ça les énerves. Pauvres enfants. Ce n’est pas grave de ne pas être premier, l’important c’est de participer. Smile. C’est sûr qu’ils ne sont pas comme les Aegis hein ? En fait ce sont des opposés, mais passons. Quand on y regarde bien, ils sont sympas, mais à les voir j’ai limite l’impression qu’ils essayent de me border dans mon lit. Eh amigo, j’ai réussi à survivre 29 ans, sans vous, c’est bien que vous m’êtes d’aucune utilité. Après, c’est cool pour ceux qui arrivent pas à se défendre seuls, mais bon, je suis un foutu grizzly sérieux. Vous avez l’impression qu’un simple mec avec ces petits poings me fait vraiment peur ? Bon, ok, je suis à l’hosto à cause d’un con, mais on s’en branle.

Après, on pourrait longuement parler des infectés, et des Ileris, même si à mon sens, les infectés sont un peu comme nous, les hybrides, ils sont juste un peu plus animaux que nous ? Je ne sais pas vraiment. En tout cas, ils en ont l’apparence, mais peut-on vraiment leurs en vouloir ? Aucune idée. Et je n’ai pas envie de passer pour un vieux prof de philo sérieux. De toute façon, je doute sérieusement, qu’ils y soient pour quelque chose eux. Si ça se trouve ils auraient préféré rester humain hein ? Puis après, les Ileris, sérieusement quoi. J’ai l’impression que c’est un copié collé des Humanis, mais avec des oreilles touffues et une queue dans le derrière. Calmez-vous les enfants, pas besoin de faire les grognons parce qu’on veut vous pourrir vos libertés ! Bon, ok, c’est un mauvais exemple. Mais en attendant, je ne vois pas l’intérêt d’être aussi con que nos oppresseurs. J’ai l’impression de passer pour le petit gros de CM2 que tout le monde chambre parce qu’il met huit jours à faire du 50 mètres.

Ouais, bon, ok, pour le coup, je suis un sacré crevard. Pour admettez que c’est souvent leurs discours, en mode ohlala, personne ne m’aime. Bref, passons, sinon, je risque de me ramasser tous les juges sur le dos pour discrimination. En tout cas je crois que je vais détendre l'atmosphère, -ou pas d'ailleurs- en lui racontant ma vie toute belle et toute rose. Je joue super bien le sarcasme sérieux.

Il était une fois un petit ourson du doux nom d'Axel. Celui-ci faisait partit de la mauvaise graine, il ne participait jamais aux tâches ménagères et mangeais à s'en faire éclater la panse. Merde j'ai l'impression de ressembler à Winny l'ourson là. Bon ok. On va reprendre sur une note moins marrante. Y a un moment faut arrêter de déconner.  Alors, en vrai, je suis né un 22 avril, et bien heureusement, mes parents ne risquaient rien, en me mettant au monde. J’aurais bien aimé rester à cette période, au moins, y avait pas des mecs qui voulaient H24 ma peau. Enfin peu importe, j’ai vécu jusqu’à mes 8 ans à peu près normalement, si on omet les petits passages à l’hôpital, parce que j’étais un vrai galérien. Se planter un crayon en bois dans le menton et s’en ressortir avec une simple cicatrice, c’est vraiment drôle, surtout pour ma mère qui m’a regarder choquée, pendant que je mettais le doigt dans le trou béant pour dire que y en avait un. Ouais, je n’étais pas trop intelligent à l’époque.

Puis les années ont passés, mes résultats scolaires, en chute libre, bien évidemment me firent quitter les écoles, les lycées etc. Donc j’ai fini par traîner dans les bars, à bosser au black, sauf que les autorités ont fini par deviner la magouille, et j’ai fini par être obligé, à 21 ans de reprendre mes études. Pour avoir un diplôme, et pour pouvoir travailler sans me soucier de la loi. Bon, en y repensant, si on rajoute travail au black à mon casier judiciaire, c’est peu, par rapport au nombre d’arrestation pour conduite en état d’ébriété, ou sous l’emprise de marijuana ou de cocaïne. Même si le meilleur restera toujours le space cake. Sérieux ce truc, ça te fait planer un truc de fou.

Puis comme d’habitude, j’ai trainé un peu partout, j’ai couché à droite à gauche, je me suis laisser porter par la vie, jusqu’à ce que cette femme se pointe, avec cette gamine, Maya. Ma fille. Tss, je peux pas croire, que j’ai une gosse. Elle et moi, on étaient sûr d’un truc, c’est que c’était pas l’intention première, d’avoir un gosse. Puis, elle est arrivée. Et la mère est partie. Axel, 29 ans, et père d’une gamine oursonne de 5 ans. Comment je vais faire ? Aucune idée. J’espère juste que la babysitter va pas me prendre trop d’heure supp’ parce que cette saloperie demande beaucoup. Enfin bref. Je crois que l’autre con a fini de me rafistoler la tronche, plus qu’à passer par la partie money, money, et je pourrais enfin rentrer chez moi. Adios l’hôpital.
SURNOM : Yogi.
ÂGE : 16 balais depuis peu.
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? : Ça fait un bail que je le connais, et puis j'ai des amis qui se sont ramenés par ici :ohoh:
PRÉSENCE : Je pourrais venir montrer ma tronche tous les jours, sauf cas exceptionnel, mais je serais peut-être un peu lent pour répondre à mes rps.
TON AVATAR, C'EST : O.C • LittleUlvar (artist)


Dernière édition par Axel J. Mileto le Ven 9 Déc 2016 - 23:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
B e a r. B e e r. ••• Axel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Genk le 06/03/2011
» 28 novembre
» Overpelt ce 28-03-010
» Réservations diverses, Dépôt du TimeSkip
» Musiques et clips des années 80.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Fiches non-finies-
Sauter vers: