Partagez | 
 

 Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ILERIS MENEUR
Featuring : Genji - Overwatch
Disponibilités : 7/7
Absence : Vacance ou autre ?
http://mastersnekos.forumactif.org/t1427-move-bitch-get-out-my-w
http://mastersnekos.forumactif.org/t1439-they-see-me-rollin-they-hatin-my-money-isamu-the-mongole]Ici c'est ma famille et les potos.[/URL]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Mar 24 Jan 2017 - 12:03
Isamu Yori Fukuda
« Moi c’est Isamu enchanté et toi ? Jean, bah j’en ai rien à foutre. »

ÂGE : 25 piges depuis genre pas longtemps.
SEXE : Gros, genre énorme tu vois, juste sur ta joue. Bah je suis un mec, face d’endive.

ORIENTATION : Je t’aurais bien dit dans ton derche au fond du salon, mais c’est clairement pas ce que tu veux savoir hein ? Moi je suis pas jaloux, je prends autant qu’on me donne, enfin je les prends surtout souvent.

STATUT SOCIAL : Money money money, je croule pas sous l’argent, mais ça se tient.
ORIGINE(S) : Franco-Japonais.

MÉTIER : Amant de ta daronne ou roi du dab, mais s’pas un métier en fait. J'suis styliste, ça t'en bouches un coin, hein ? Sinon fournisseur des Ileris, dans le genre fisdeputerie tu vois. (Meneur, ouais ouais tu rêves pas.)

GROUPE : Ileris ma gueule, un thug sauf que moi mes potes, ils te mettent pas un coup de pied, mais une balle dans la tronche.

RACE : Habu et non je suis pas le singe de l'autre bolosse d'Aladin, mais un serpent, trou d'balle.
PHYSIQUE

« Et c’est ainsi que son mot de fin fut ta mère la chauve sur un tricycle. »

Woh meuf t'approches pas autant, on pourrait croire que tu veux qu'on baise. Non, mais je sais que c'est pas le cas. En plus, pas que tu sois moche, mais la raie sur le côté, je suis pas hypé, tu vois. On dirait le tonton bien sale qui vient au repas de famille, le dimanche et qui pue la sueur et le tabac froid tout miteux. Bon au lieu de vouloir m'insulter, tu me veux quoi ? On peut pas dire que tu aies vraiment la tronche d'une reporter, alors je vois pas ce que ma vie ou ce que je suis peu clairement te faire vibrer le boule. Non, mais me fait pas des yeux de chiens battu, si tu m'as pas eu par la bite, s'pas par les sentiments que ça marchera mieux. Bon vas-y assit toi, tu me gonfles. Tu veux que je te parle de moi ? Tain, je me la raconte tellement que quand faut vraiment le faire, je pue la merde. Rigole pas ou je te dégage d’ici comme une pouf sans aucun soucis, ça calme hein ? Bon bah qu’est-ce que je vais dire merde… Pour commencer je…rah mais, me regarde pas fixement, ça me stresse. Et vas-y que je me marre encore, c’est une manie chez toi ou bien faut te gifler avec des orties ? Bon calme ton boule que je te raconte physiquement parlant qui tu as devant ton pif de bouffonne.

Je sais que je lui avais parlé comme le roi des connards, mais en même temps, j'en suis un en quelque sorte. J'ai commencé alors à lui faire une description de moi vachement, moi quoi.

Comme tu as pu le voir avec tes yeux de fouine sous ecstasy, on peut pas vraiment dire que je sois le genre de mec qui dépasse tout le monde et les fixe en mode vigie. Puis en même temps, qu’est-ce que je foutrais avec genre, je sais pas, genre une taille de plus d’1m90 par exemple. Tu vois, moi je fais qu’1m73 et sincèrement ça me va largement. Je peux choper les couverts dans le placard, même en hauteur et ça m’empêche pas de ramasser une pomme, qui s’est pété la gueule sous la table sans me la manger, la table, en me relevant. Je sais que j’ai clairement pas de quoi impressionner les minettes ou mettre la pression aux pauvres cons qui me cherche la merde, mais osef j’ai d’autres méthodes. Que bien évidemment je vais clairement pas te divulguer parce que je suis pas aussi con que j’en ai l’air. Je te vois bien zieuter mes tifs depuis taleur, tu te demandes pourquoi cette couleur et je te répondrais que parce que j’avais envie ? Puis ça faisait royalement chier mes cons de parents alors raison de plus j’dirais. Faut dire châtain comme couleur de cheveux c’est tellement banal que ça m’aurait emmerdé d’avoir ça a vie. Alors, ouais je passe des plombes chaque fois à refaire ma couleur, mais au moins je suis serein dans mon corps. Je dois avouer qu’on peut pas dire que je manque de tignasse quand on voit la masse de cheveux sur mon crâne, bon même si sur les côtés c’est toujours coupé plus court. Bilan le matin je te dis pas la merde au réveil, j’y vois rien, mais en même temps plutôt me broyer les balls, que de me faire me raser le crâne. Je veux pas ressembler à une boule de bowling ou à Mr Propre Saitama. Bah quoi, tu trouves crédible un mec en tenue jaune pisse avec des gants de vaisselle ? Pas moi. Bref on s’en tape en fait de ce gusse puis t’façon c’est de moi dont tu veux entendre parler, pas de ce vieux chauve en carton.

Autant je me suis vite occupé de changer la couleur de merde de mes cheveux, autant celle de mes yeux je m’en fous en fait. Je pourrais mettre des lentilles, mais ça risque pas de me servir à grand-chose puis ça serait renié que je suis un asiat’. Je suis fier d’avoir du sang Japonais dans les veines et même si je mange pas des masses de riz, que je me contrefous de mettre des kimonos, je vais pas cracher dessus comme un enfoiré. Pour te dire j’ai des kimonos dans mon dressing, mais j’vois pas quand les porter donc osef, ils sont souvent au pressing histoire de pas les bousiller et le reste du temps à l’abri de la lumière. Ah merde, je digresse totalement là. C’est quoi ce regard, tu es choquée de m’entendre utiliser des mots compliqués ? Tu sais je sors pas des grandes écoles à la con, mais je suis pas non plus un demeuré.  On m’a déjà sorti que quand je fixe les gens je donne l’impression que sois je veux les buter ou leur faire le cul, ce qui je t’avoue est complètement débile. Enfin voilà, là je te regarde et c’est pas pour autant que je veux te prendre sur la banquette. Je suis peut-être un sale con, mais pas un chien en rut. C’est compliqué de comprendre que quand je parle à quelqu’un, j’ai envie de le regarder dans les yeux et pas de fixer le putain de paysage à la place ? Quand tu as les couilles de dire les choses à quelqu’un, tu le ferais jusqu’au bout donc yeux dans les yeux. Je sais que quand on voit ma tête d’idiot on ne peut pas vraiment se dire que d’une si belle bouche peut sortir autant de saloperie a la seconde. Bah quoi ? Arrête de me regarder en fronçant les sourcils, tu peux pas dire que tu veux pas me rouler une pelle, ça fait genre cinq minutes que tu fixes ma bouche et pas mes yeux. Meuf je suis pas débile ni aveugle, je vois les choses tu sais. Ouais c’est ça rougis si ça t’éclates, donc ouais j’ai un certain vocabulaire qui a le don de faire se crisper le derche de pas mal de gens. Faut dire avec même pas la trentaine, je viens me poser là comme un mac en t’apprenant la vie sans soucis. Pour te dire, j’ai un vieux pote, il me dit que je suis un grand malade, mais que pour avoir des balls, j’en ai à revendre.

Tu veux un exemple ? Bah l’endroit où on est, de base c’était un supermarché tout pété et abandonné, j’en ai fait une succursale fashion et mon antre aussi. Enfin quand j’ai pas la flemme de venir ou de voir des abrutis très tôt le matin. Oui bah s’pas parce que je bosse avec des gens, que je dois forcement les adorer comme une vieille fan girl en manque. Quoi je divague encore ? Rah putain faudra qu’un jour j’arrête de faire ça, c’est chiant. En résumé comme j’te disais avant, j’ai beau avoir une belle gueule quand on m’entend parler souvent ça pose le malaise. Bon je sais parler avec plus de sophistication et de clarté dans la voix, hélas à part rendre mes propos plus pompeux et d’une portance qui dépasse celle d’un noble avion dans les nuages d’une clémence matinée, cela n’a rien de politiquement utile. Tu vois, je viens de t’en faire une de phrase en parlant bien, mais de un elle voulait rien de dire de vraiment génial puis merde c’est chiant comme la pluie. Au moins quand j’ouvre ma grande gueule, même si c’est vulgaire pour pas trois balle, on sait ce que je ressens, on dirait pas un meuble ikéa en fin de vie. Bon tu as du capté que sans avoir la voix de Stallone, j’ai pas non plus les cordes vocales réglée sur gamin de dix piges. Je t’avoue que ça tu vois, c’est un foutu avantage quand on prend pas au sérieux avec ma tronche. Parce que je peux en imposer un peu et qu’on m’écoute. Après faut dire que j’ai hérité du gabarit de vieille crevette de ma daronne. En plus d’être épaisse comme une jeune tige de bambou, il a fallu qu’elle enfante d’un chiard aussi maigrichon qu’elle. Bon en vrai, j’suis pas si maigre que ça. *soulève son sweat et montre ses abdos puis remet le sweat. Bave pas trop meuf, j’ai pas fini. Oh et fait pas attention aux quelques écailles qui traînent, je suis pas un serpent pour le délire, mais pour de vrai, yep. Je fais en gros 65 kilos. Ouais je sais c’est le gabarit d’un plancton sous Skenan, mais j’men tape, ça m’empêche pas de savoir me battre. Moi je botte des culs si j’veux, même si le plus souvent je me fais démonter. Bah s’pas parce que je fais des arts martiaux et que j’ai une arme que je peux tenir contre dix mecs, je m’appelle pas Bruce Lee, mais Isamu, tu seras gentille. Bon au moins comme tu as pu le voir ou mater j’en sais que dalle, j’ai le corps sec et un minimum entretenu. Bah quand je glande pas ou bosse pas sur des fringues, je m’entraîne dans mon coin, pénard et dans le calme. En vrai, j’ai toujours de la musique qui traîne pour me faire un rythme et crois-moi ça peut être de tout. Enfin je t’en parlerais plus tard, mais je pense que tu piges mieux ce que ça donne niveau dégaine du bonhomme.

Tiens en parlant de dégaine, quand je marre souvent on me prend pour une racaille ou un petit gangster des bacs à sable, mais je suis asiatique putain ! Les mafieux chez wam ils te plantent comme si t’était un poster de brin sur un mur. J’ai vécu avec ces gars un moment et je peux te dire que tu fermes ta gueule, tu hoches la tête et fait ta vie, parce qu’ils sont pas là pour coller des gommettes.  Ou en tout cas, si leur gommette c’est une lame entre tes deux yeux, bah ils en collent à tour de bras. Puis aussi, quand on me voit vu comment je me fringue on prend tellement pas au sérieux. Qu’est-ce que tu veux, je préfère mettre des jeans slims, des vestes avec des motifs dignes d’une télévision en PLS et des trucs qui repoussent ma tignasse de pistache en arrière. Sans oublier les Ray Bans sur mon pif d’égyptien. Ouais j’en ai pas des masses parlé parce que je le trouve tellement naze en fait. Parait que j’ai le nez comme les égyptiens, genre vachement géométrique. Moi tu sais la géométrie, pour le peu que j’en avais à foutre des math à l’école, ça m’en frôle une sans toucher l’autre. Oh et aussi des vieilles Vans toutes bousillées ou des Stan Smith.  Après tout, qui a dit que je pouvais pas avoir ces trucs sur les panards hein ? Puis en plus j’ai des actions chez eux, 15 ou 20 pour cent ché ap, je m’occupe pas de ça. Moi j’achète après je m’en tape un peu si c’est des trucs minimes. Par contre clairement, si c’est dans mon boulot officiel ou officieux je suis la dernière des putes, mais je pense que tu veux en savoir plus hein ? Bah attend un peu je dois aller voir si ces connards y me font pas de la merde dans l’atelier au fond. Tu m’attends ici, stu veux y a une machine à café, thé ou chocolat. Tiens de quoi en prendre un. Tu vois, je suis un connard, mais pas en totalité, tu pigeras pourquoi plus tard, alors je reviens. Et si ça te plais comme dirait un pote, tu aurais l’air aussi conne que ta mère en short sur un tricycle.
CARACTÈRE

« J’assume d’être un sale con, mais un sale con qui est fidèle à ses principes. »

Toujours là alors ? Tu t’es pas trop fait chier pendant que j’étais pas là ? Il est bon le chocolat chaud ? Bah je demande, parce que je me sers jamais dans cette machine, j’ai carrément la mienne, une vraie diva qu’est-ce que tu crois. Je présume que vu ton air de chieuse impatiente tu veux savoir la suite ? Je vais pas te faire attendre encore longtemps puis t’façon je sais qu’au final demain tu aurais oublié ma gueule. Je suis un sacré personnage ? Et encore tu as rien vu. Bon alors qu’est-ce que je vais bien pouvoir te raconter sur ma vie à la con…hum aller je vais être fou, pour pas changer. Je vais taper dans le sensible direct et te sortir ce que je pense des meufs. Oui tu rêves pas, en live et en exclu, Isamu le magnifique, il va te raconter comment il vous sent vous, les demoiselles. Autant être clair, j’ai vu passé un paquet de nana dans mon plumard, le fric sans doute, en tout cas elles étaient bien pour finir sous mes draps celles-là. Que ce soit des filles de collègue de mes parents, des filles rencontrés en soirée ou même, des frangines de mes potes. Ouais bon j’avoue je suis pas fier pour les derrière, ça se fait pas. Ouais je sais, elles étaient d’accord, mais avec un putain de recul, non c’est pas Charlie ou qui tu veux.

En plus dans ce lot, y en avait une tellement…whoa. Oui je suis capable d’avoir des émotions tu sais, je suis pas un putain de monstre tu sais. Non je fais pas la gueule, mais ouais cette fille, Seiko qu’elle s’appelait, bah crois-moi ou pas, elle portait vraiment bien ce fichu prénom. Ce que ça veut dire ? C’est enfant sacré si je dis pas de la merde. Elle était sacrée, ça ne fait aucun doute, mais pas dans le sens que tu penses. Ce qui l’était chez cette meuf, c’était pas sa voix, son attitude, non c’était sa classe en plus d’avoir un corps…enfin de ce que j’ai vu, totalement fou... J’ai déjà badé sur des amis de mes parents qui avaient tellement la prestance qui te donne l’impression de passer pour THE clodoman, bah elle c’était la même. La première fois que je l’ai vu, mamama, elle était dans une robe longue légèrement ouverte sur la cuisse. Je crois que j’en aurais bandé tellement ça m’avait frappé dans la face. J’arrêtais pas de dire à ma daronne que je faisais con à coté avec mon costume, alors qu’en vrai j’avais la classe à Dallas. Costume blanc et vert assorti à mes cheveux, rasé, parfumé et tout ce que tu veux en é qui claque. Je l’avais même invité à danser comme jamais dans ma vie et crois-moi, les rois de la fête enfin de ce repas dansant et dinatoire, c’était pas mes parents, les vrais hôtes, non c’était cette fille et wam. Tu sais quoi ? Elle a jamais fini dans mon pieu et en quelque sorte je trouve ça narmol. Je me serais tellement pas senti de lui faire des trucs. Non pas qu’elle était repoussante ou mal foutue, mais c’était moi le gros blême de l’histoire. Comment tu veux que je lui montre le sale serpent dégueulasse que j’étais. Alors ouais tout ce que j’ai connu d’elle en dehors d’un regard et de sa proximité c’est un baiser et un seul. S’pour ça que maintenant j’ai plus trop de rencards tout miteux, ni des masses de  filles parfois dans mon plumard, mais je crois que j’attends une Seiko bis ou un truc dans le genre. S’te fille c’était THE crush of doom et je crois qu’après toutes ses années, je m’en suis pas remis. Non s’pas une larme, c’est une poussière dans l’œil,  connasse. Ouais je suis agressif, mais tu peux pas savoir ce qu’elle représentait.

Tu fais chier, parce qu’avec la tronche que tu fais, c’est limite si je m’en veux pas genre un peu. Arrête de faire la gueule et je continue, ça te vas ? Et un chocolat gratuit…tain tu es une fourbe. Tiens ton chocolat, maintenant je reprends. Je me suis fait une place parmi les Ileris et ça n’a pas été de tout repos. Je suis jeune alors j’ai dû me faire une chier d’ennemis tout en ajoutant au fur et à mesure leur propres ennemis comme mes potes. Je pense qu’avoir le bras long c’est une blague avec moi. Si je voulais, je pourrais te rhabiller de la tête au pied par des gens que tu as jamais vu, rentrer tout ce que j’ai appris de toi et te faire finir à la rue, que tu aurais pas fini ton chocolat. L’argent appelle l’argent comme on dit, mais c’est surtout le jeu de celui qui aura la plus grosse. Je sais pas si je suis le gagnant, en tout cas il se passe pas une putain de journée sans que je me triture la cervelle pour trouver un moyen de m’imposer encore mieux. Je pense être le plus jeune des meneurs chez les Ileris voire même des Ileris tout court et je sais que ça va faire gueuler certains et certaines, mais c’est comme ça. Je vais pas m’amuser à leur claquer mon fric à la face en me foutant d’eux, parce que c’est pas juste des collègues ou des potes, c’est ma famille. Pour eux, si ça doit être fait, je retournerais toute cette ville à la con sans aucune retenue. Si ça peut leur sauver le cul encore un moment, crois moi je vais pas hésiter une seule fucking seconde. Je suis pas le plus fort, ni le plus riche et encore moins celui qui aura le dernier mot, mais tant que je serais sur cette planète de merde, tous nos ennemis ils vont en chier. Je compte faire de leur vie l’enfer le plus horrible qu’ils aient vu de leur vie d’abrutis. Je vais même sans doute te sortir une phrase que je ne dois pas être le seul Ileris à prononcer : Tu t’attaques à un Ileris, c’est à ma famille que tu touches, t’es mort bâtard. Je rigole pas avec ces trucs là et surtout quand on touche à eux.

Ché ap si c’est la concentration qui fait ça, mais genre je peux pas m’empêcher quand je bosse avec les filles de leur parler sur un ton vachement plus classe que celui que j’ai d’ordinaire. Pas que ce soit spécialement noble ou un truc dans le genre, mais c’est comme si je voulais pas les agresser avec ma vulgarité et mon franc parler tu vois. Je sais que j’en ai parlé avant, mais là y a un contexte donc chipote pas, merde. Oui je te parle mal, mais c’est pas comme si tu allais défiler pour moi demain, hein. Rah, recommence pas, je t’ai dit que c’était ta raie à la con qui me crispais, pas dit que tu étais un thon, chiante à la fin. Faut dire qu’elles doivent tellement avoir le cul serré avec tous ces connards qui les fixent comme de la viande chez le boucher. Non, mais je te jure, c’est un des trucs que je déteste avec la haute couture, ça ramène son lot de gros beauf plein d’argent, mais qui ont autant de QI que leur zob, donc je te laisse imaginer le niveau. En plus, régulièrement ses sales porcs se permettent de venir en coulisse pour les aguicher ou se coller à elle. Hey vous voulez du sexe les vieux sales, bah aller voir ailleurs ! Et clairement je les défends sans aucune finesse, ça va du coup de boule en coulisse à la droite dans les gencives. Non, mais genre ça y est, ça a du fric et ça pense que les meufs elles sont là pour leur servir à se vider les balls ? Ils ont crus ces trous du cul. D’où, mais d’où moi je ferais ça ? Tu as pas encore pigé que j’ai jamais forcé aucune fille à être dans mon plumard ? Je prends mon métier vachement à cœur  et c’est pas pour rien, vu le temps que ça m’a pris dans cette école prestigieuse à la con aussi. On m’a appris à faire ce que je fais maintenant, mais putain qu’ils étaient lourds bordel. Les profs habillé comme des sacs, les salles de quarante personnes enfin la fête quoi. Puis tu sais, le fric fait pas tout, ça forge une partie de ton influence et de ta réputation, mais si tu bouges pas ton cul, t’as rien. Je sais que tu vas te marrer, mais ces filles c’est comme mes gamines tu vois. Comment ça s’est mignon ? S’pas mignon, juste que j’ai pas envie qu’ils leur arrivent des merdes en pagaille. Alors ouais je suis un sale con avec elle, mais c’est pour leur bien. Tu pourras leur parler stu veux après, tu verras qu’elles pensent bien des choses, mais connard ça fait pas partie de leur vocabulaire envers moi ou alors pas des masses.

Tu as encore des questions parce que je commence à sécher tu vois. Si je suis exigeant au boulot ? Ah putain ce que je peux l’être déjà rien qu’avec moi. Aussi space que je sois, crois-moi que si quelqu’un en prend dans la gueule par moi, c’est bien bah moi-même. S’con à dire, mais il m’arrive souvent de refaire de A à Z des créations juste parce qu’une couture, la forme du col ou ché ap encore, me plais pas. Je peux pas me dire qu’après des gens vont porter ça et que je vais passer pour un clochard en mode. Je tiens quand même un marque qui a du cachet alors si j’fais du travail de porc ça va pas le faire, tu vois. Alors ouais des fois je peux passer une nuit entière, la tronche fatigué, à deux doigts de piquer du nez en voulant refaire le patron de la robe pour corriger ma connerie. En un sens, j’pense que si je fais une boulette auprès des autres Ileris, ça sera la même chose. Je peux déjà pas me permettre de faire de la merde quand il s’agit de mon boulot, alors pour eux c’est encore pire. Si je leur vends de la mauvaise came, si je plante dans les quantités, ils font comment pour leur mission hein ? Oh j’y pense avant que je continue à dire ce que j’ai à dire, tu as pas intérêt à répéter cette partie à qui que ce soit, sinon je te bute. Ces informations c’est une question de vie ou de mort, alors pas moyen que je prenne ça à la légère. En quelques sortes, la réussite de leur mission c’est sur mes épaules qu’elle repose. Une arme qui s’enraille, des explosifs qui marchent pas ou encore des informations fausses et je peux dire adieux à eux. On tue pas sa famille, on la protège, on veille sur elle du mieux qu’on peut. Alors ouais, des fois je peux rappeler un gars cinq fois s’il le faut pour être sûr qu’il va pas essayer de m’entuber et de se débarrasser des Ileris par la même occasion. Bon de toute façon, s’il essaye de faire ça, je file son adresse à un des potes et dans grand max l’heure qui suit, il parle plus. On est pas des enfants de cœur, on est là pour faire notre boulot, agir et montrer la vérité à la face du moins, point barre.

Tu veux mon avis sur les autres ? Ah t’veux dire les autres bandes qui trainent dans la ville et dont la plupart m’affecte pas plus qu’un poil sur le cul ? Ok stu veux, on manque pas de temps après tout, donc go. Si fallait que je parle d’une troupe d’abrutis en puissance, en premier, je vais te parler des Humanis. Si je les aimes pas ? C’est un euphémisme, ouais. J’pense que si je pouvais foutre le feu à leur QG, chier sur la table et bifler leur membres avec une brique, je l’aurais déjà fait. Clairement je peux pas du tout les piffrer que ce soit leur idéaux ou leur comportent, c’est des sales races et moi ce genre de cons, je les bute. Viens après j’pense leur total contraire, les Aegis. Alors eux sans les prendre dans mes bras comme mes bro’, j’avoue que je trouve leur mode de pensées cool, même si ce sont des gens trop gentils. Ils font rien péter, y a pas de gros coup d’état fait part des Aegis, s’con quoi. Je crois que si y a bien d’autres personnes en dehors des Ileris avec qui je pioncerais voir plus, c’est bien eux. Après y a les Ileris, enfin ma famille, les meilleurs, je pense pas avoir besoin de t’en faire un roman, même si j’en serais capable. Reste quoi en fait ? Infecté ? Ah bah eux j’pense qu’ils ont une vie de merde en générale. Attend ils peuvent pas avoir de contact avec les autres, s’ils te touchent ou couche avec toi, ils te contaminent, ‘fin merde ça pue comme vie. Je sais clairement ce que c’est, j’ai des potes qui sont infectés et j’avoue que quand je fais le con avec eux, faut avoir pas mal de précautions, c’est lourd, mais c’est comme ça. Ils ont pas plus envie de me rendre infectés que moi de le devenir, et ça se comprend facilement quand tu vois la merde au quotidien. Bon tu as eu un avis assez clair de tout ce beau monde by ma gueule, contente ? Bon bah on continue hein.

J’pense que pour disons plus ou moins clore le sujet, autant que je parle de la pire de mes facette non ? Genre ta peur de ce que tu vas entendre ? Tu as bien raison, ma vieille. Je suis fidèle avec mes amis, je suis déterminé dans ce que je fais, mais si je veux être le roi des enculés, crois-moi que tu en chies. Si je veux te pourrir la vie et qu’en plus tu me donnes des raisons de le faire, trouve-toi un pays bien loin et paumé, sinon ta life tu vas la regretter. Les messages vocaux bien stressant à 3h du matin, les courriers flippant d’une adresse anonyme qui continent des morceaux de gens que tu penses connaitre, j’en suis totalement cap’. Les ressources c’est pas ce qui me manque alors si je vais au bout de mon idée, retrouve toi un caleçon en acier parce que tu vas avoir mal au derche. Le dernier mec qui a voulu jouer avec moi en faisant son emmerdeur, il a changé de pays, de nom et je pense aussi de boulot. En gros, il avait choisi ma tronche comme cible pour une petite arnaque financière des familles et il avait réussi à pourrir assez ma boite pour que les flics et les fiscs se ramènent sur ma face. Il avait dû oublier que j’ai des avocats, que je suis vachement méticuleux pour ce qui est du blé. Alors il s’est mangé plusieurs procès au cul qui lui ont couté assez pour le mettre sur la paille. Il trompait sa fiancée depuis pas mal de temps et bim qui reçoit les photos de son gars avec une autre ? Bah ouais elle. Je l’ai fini en prouvant au flic qu’en plus d’être clean, lui il magouillait a mort. Ils avaient pas besoin de savoir mon métier officieux et de toute façon je suis pas assez con pour laisser de quoi le deviner, n’est-ce pas ? C’est cool si tu as pigé le message. Au final après tout ça, je l’ai retrouvé dans une ruelle et je lui ai foutu la lame de mon arme sous la gorge en lui disant que si je le recroisais un jour, il allait avoir tellement mal au cul en ayant des emmerdes qu’il allait devoir aller s’en racheter un après. J’ai plus jamais entendu parler de lui ni de ses petites escroqueries de trou du cul. Faut avoir de quoi retomber quand on s’attaque à moi car je suis tout sauf un petit fragile simple à faire tomber. Puis t’façon j’assume d’être un sale con, mais un sale con qui est fidèle à ses principes.
HISTOIRE

« Maintenant tu as deux choix, soit tu fais la tombe et on se revoit jamais, sinon à demain, meuf.»

J’espère que tu es bien attaché à ta culotte meuf, parce que voilà le clou du spectacle. Tu as vu ce que j’étais, tu es entré dans ma tête, maintenant vlà ma vie. Crois-moi, tu es pas prête pour ce que tu vas lire, mais vraiment pas. Déjà pour commencer je suis né, comme tous les gosses tu m’diras. Je te dirais pas l’endroit sinon c’est pas drôle, retiens juste que c’est quelque part au Japon. Ouais je sais que c’est vague, mais c’est le but en fait. J’aurais pu naitre d’un riche milliardaire et d’une danseuse de cabaret, ça aurait eu de la gueule et un peu de vieux standing des familles. Tout comme mon daron et ma daronne auraient pu être juste deux petits bureaucrate, mais non ça aurait pas été avec le gosse. Non il fallait que ces deux vieux lourds soient tous les deux riches à en crever. Entre elle présidente d’une grande marque de prêt à porter féminin reconnue dans le monde et lui qui n’est autre que l’un des dirigeants d’une société d’investissement, j’ai pété dans la soie et littéralement. Moi la cuillère en argent dans le bec, je l’ai jeté à la poubelle tellement je pouvais en acheter des tonnes avec le pognon sur lequel j’étais assis.  Ouais je sais que je ne t’ai pas filé leur identité, tu es assez grande pour trouver. T’façon tu tapes Isamu Yori Fukda et tu les trouveras bien à un moment ou un autre t’façon. Oh et si tu te demandes, yep, un d’eux est hybride comme moi, ma daronne pour être précis. Une reptile, une femelle Habu. Bah qu’est-ce que tu crois, je suis pas tombé du ciel et deux humains allaient pas pondre un gamin comme wam sans qu’une histoire d’hybride traîne avec.  Je pense que tu as très bien compris que ma naissance en plus d’avoir pas grand importance pour toi, je risque pas de t’en dire des masses de choses. Puis bon, tout le monde fait ça et au final on s’en tape donc osef. Ouais parce que je déteste être comme tout le monde, enfin sauf pour le cas des Ileris, vu que je suis leur poto. Et tu sais quoi ? Au final en un sens ce que j’ai dis avant s’pas totalement faux et con, vu qu’ensemble et même séparément, ces deux-là, y sont milliardaires, j’en foutrais ma main au feu sans soucis.

Tu vas te dire que comme tout les gosses de riches j’ai fréquenté les classes de renom et les écoles où le prix de l’inscription compte tellement de zéro que ça te mettrais l’urticaire au cul rien que de l’entendre. Bah sans vouloir t’étonnes meuf, ça a jamais été le cas. Bah ouais, comme ils me disaient souvent, on part de rien pour arriver à la richesse, alors j’ai suivi leur délire. Bon du coup, j’allais en cours sapé comme un bourge et souvent je me faisais défoncer la face comme pas deux. Ouais bah j’étais chétif et faible à l’époque et en plus je pouvais pas utiliser mon blé. Alors si au début j’ai essayé de me battre, de me défendre, à la fin je leur servais vachement bien de sac de frappe. Ça aurait pu durer des semaines sans aucune intervention, vu comment les profs flippaient devant ces petits caids. Sauf que voilà, mes parents voyaient bien que je me faisais tabasser. Alors ils sont descendus pour régler les choses à leur manière et croit moi que ça a chié dans son froc en face. Ils ont d’abord menacé l’école de faire quelque chose sinon ils allaient intervenir eux même. Ça s’est calmé pour reprendre de plus belle quelques jours après, alors ils sont passés à la vitesse supérieure. Je prenais alors des cours de self défense et d’arts martiaux au choix sans oublier que maintenant j’allais pas à l’école seul. Non il avait engagé un garde du corps du genre assez vénère. Une femme, une grande blonde qui t’aurais fait chier dans ton froc rien qu’en te regardant. Je sais pas trop ce qui me faisait le plus flipper et en même temps l’adorer entre la brûlure sur son visage et le haut de ses seins, sa voix super grave ou sa classe. Azy te fous pas de ma gueule, tu l’auras toi aussi tu l’aurais trouvé classe. Toujours en tailleur bordeaux, son œil caché par ses longs cheveux, avec son manteau en fourrure sur le dos et son flingue pas loin. Ah bah elle était pas là pour jouer avec les enfants, mais pour me protéger le cul et elle le faisait bien. Elle venait de Russie d’après ma daronne et c’était même elle qui l’avait engagé.

Rah je sais plus son prénom fait chier, faut que ça me revienne sinon c’est la tehon. Je suis devenu grâce à elle une vraie terreur car, en plus de me servir de garde du corps elle m’apprenait deux trois trucs. Tu savais qu’en appuyant assez fort sur la carotide de quelqu’un, tu lui fous une bulle dans l’artère et si ça remonte au cerveau, il est dead ? Bah maintenant toi aussi tu le sais. Je sais que ça va jamais te servir et que tu t’en contrefous, mais ça tu vois, c’est elle qui me l’a appris. Ça et m’entraîner quand le prof que j’avais était trop vieux pour le faire. J’avoue que le niveau était pas du tout le même avec Aksana, ouais voilà c’était ça son putain de prénom. Ouais il est chelou, mais en même temps elle était russe ou ukrainienne, je sais plus je t’avoue. Autant le vieux maître venait d’un temple dans les montagnes, je me fous de sa gueule en fait, je sais pas s’il venait d’un temple dans les montagnes. Ouais tu as raison on s’en fiche. Lui donc, il avait clairement de quoi me défoncer de tellement de façon que te faire la liste ça prendrait trois plombes. Autant elle, c’était la militaire pure et dure. Tu sais comment je l’ai connu le respect et l’ordre ? Avec mes parents, ouais mais ça c’est évident bouffonne, mais surtout avec Aksana. Elle me saquait à 5h du matin même le dimanche et vas-y que je te fais courir le gamin ingérable autour de la maison en calebut qu’il neige, vente ou pleuve. A pour en chier, je crois que ça été les pires années de mon existences dans cette maison, mais aussi les plus importantes. Elle a pas essayé comme le vieux de me rendre plus fort ou plus combattif, elle ce qu’elle a forgé c’est mon comportement, ma détermination et mon envie de me battre. Je me suis fait tabasser plus d’une fois après son départ alors que j’entrais plus ou moins au collège, en France. Ouais mes parents voulaient que je sois autre part qu’en vadrouille autour du manoir, et surtout qu’ils voulaient pas que j’aille voir des geishas maintenant que je commençais à comprendre la puissance de l’argent. Hey je suis un japonais, j’avais à disposition ce genre de femme, n’importe qui même aussi jeune sans connaitre aurait au moins été voir d’un œil curieux.

Dans le pays du fromage qui schlingue et de la vignasse, comme j’adore dire pour emmerder mon daron au téléphone, je suis donc rentré dans un collège. Il était tellement naze, mais comme je devais de toute façon faire des études, je me suis sorti les doigts du cul et ça a pas traîné. Entre mes bulletins de fou, mon nom qui passait pas inaperçu et la popularité que je me faisais sans soucis, je suis devenu délégué. Ouais j’sais avec ma gueule de con, me savoir pour la parole de mes camarades ça fait marrer. En fait j’avais juste eu le truc parce qu’en face les gars avaient le charisme d’un bulot et puis je m’étais présenté sur un pari à la con en plus. J’ai pas spécialement été le meilleur du monde sur ce truc, tellement je m’en battais les noix, mais j’avais pas mal de cours en moins donc j’en profitais. Je faisais des fêtes surprises avec le budget de classe et un peu de mon propre fric et des fois pour le délire je payais un voyage où, de toute façon je voulais pas aller. Ils ont visités des trucs bien pourraves dans le fin fond du Sud de la France. Pour wam par rapport au voyage au States pour mes cinq ans ou encore la croisière sur le Nil promise pour mes dix-huit ans, avec qui je voudrais, c’était tellement de la merde. En gros je les laissais faire mumuse et pendant ce temps, alors qu’eux branlait rien, bah moi je préparais mes arrières. Comment ça s’est salaud ? Bah ils avaient qu’à pas être aussi con d’accepter sans réfléchir, surtout que je foutais ça avant les examens. Bon comme ça a moyennement plus aux profs, l’année d’après j’ai pas pu me représenter, bandes de rabat-joie. Ils devaient être un peu vénère de voir qu’un élève avait pu aussi bien leur mettre profonde avec autant de simplicité. Je me suis fait engueuler par mes parents, mais j’ai bien vu que ça les avait aussi bien marrer.  Au moins, ils étaient sûrs que j’étais pas un Fukada pour rien.

J’ai fait donc ma petite vie pépère au fil des années de cours et ça été en quatrième si je me gourre pas qu’est arrivé le truc de mon existence. Ouais je sais que je ‘lai déjà dis, mais on arrive au moment love, tu comprends ? Ouais je vais encore parler d’elle, ça t’emmerdes ? Tu trouves ça mignon, azy t’es chelou toi en fait. Pour pas foutre le souk dans mon emploi du temps et comme j’avais déjà fait suffisamment de frasque l’année d’avant, un vendredi, après le secours je suis reparti pour le Japon. Jet privé et tout ce qui va avec. Je crois que je me suis retrouvé genre le lendemain voir presque le surlendemain devant chez moi. Bah ouais meuf jet ou pas, le Japon s’pas la porte à côté. Toujours est-il que je me suis donc pas des masses reposé et comme j’étais crevé, j’ai pu pioncer jusqu’au dimanche matin. C’est là que tout s’est accélère sans que je puisse gérer tout le bordel. A peine levé je me suis retrouvé à me faire mesurer en prenant mon petit déj’ avant qu’on m’apporte rapidement un costume. J’avais l’air d’un espèce de pingouin, mais qui a la classe quand même. J’ai fait la rencontre de pas mal de gens dont j’avais aucune idée de qui il s’agissait et dont la vie n’avait pas plus d’intérêt pour ma gueule que le vieux téléfilm du samedi soir. Ah mais ouais c’est cool c’était des connaissances de mes parents, après moi je m’en battais les balls. Enfin jusqu’à ce que je fasse la rencontre de Seiko, bon là ça a fait boom dans ma face direct. Je vais pas te redresser la fille, mais voilà elle a tapé fort la jolie japonaise. J’avoue que je m’attendais à tomber sur le genre de fille prude, timide et pas des masses défiantes. Tu parles, à peine je lui avais proposé de danser avec moi qu’elle s’est lâché. Elle se jetais pas pour rier de ma coiffure quand moi je la taquinais sur la tronche de ses parents. Je crois qu’elle avait ajouté que les miens étaient pas mieux avant de me voler un baiser en cachette. Ah mais elle avait fait tout ce qui pouvait me rendre fou alors autant te dire que même maintenant, la petite Seiko, je m’en rappelle encore. Elle est devenue présidente d’une multinationale dans l’informatique, ça m’étonne pas. Enfin, elle est tellement occupée qu’elle me parle plus trop, je dois plus avoir autant d’intérêt. C’est la vie, ça va ça vient comme dit la chanson. Ouais je connais des trucs tu sais, je suis pas ignare. Pour revenir au sujet principal, je suis retourné en cours après tout ça, le mardi matin. J’avais le voyage du retour à faire quand même, donc j’ai eu le droit de rater des cours. T’façon s’ils avaient pas accepté j’aurais décédé sur la table de classe, avec le décalage horaire dans la tronche. Bon je t’avoue que la suite de ma scolarité a pas été spécialement oufisime. J’ai juste passé de classe en classe sans me faire réellement d’amis ni de copine. Ouais y avait des meufs qui allaient et venaient dans mon lit comme je te l’avais dos taleur mais à part ça rien de bien génial à raconter.

On fait du coup on bond de salopard pas mal de temps après tout ça, je devais avoir une quinzaine d’année quand je me retrouvé dans la maison de famille, en France. Ouais ils avaient fini par me rejoindre après avoir vendu la maison au japon, j’ai jamais su pourquoi je t’avoue. On se parlait de toute façon pas des masses de base et ça avait pas spécialement changé après leur déménagement. Bien au contraire, c’était comme s’ils étaient encore plus occupé avec leur boulot et plus assez dispo pour voir que je grandissais. Tu as tout compris, mon enfance je l’ai pas vécu comme on l’aurait pensé enfin je sais que c’est cliché et que je suis pas le seul, mais ça fait chier. J’aurais jamais gosse, de un parce que je suis un hybride et que je veux pas faire comme ma daronne et de deux parce ma vie vaut pas d’avoir des mioches. La seule récompense que j’avais eu au final de ma sortie du collègue ça été de choisir ce que je ferais ensuite. J’avais toujours adoré voir des défilés, je trouvais les vêtements classes sur les mannequins et j’avais un bon coup de crayon alors je me suis lancé. J’ai reçu des profs de deux trucs bien stylé et cher avec des noms à rallonge. Je te file leur abréviation stu veux, mais te plains pas. Donc ‘était des glandus venu d’ESMOD et de l’ECSCP, en gros des trucs en rapport avec la mode et la haute couture. J’ai pas fichu un seul pied dans les deux établissements pendant tout mon apprentissage et ma prise de connaissance. Non, la baraque avait fini par être amené pour que je me retrouve à avoir des profs attirés, formés dans les deux écoles et qui vivaient directement dans la maison. C’était cool et totalement awkward, mais bon avec le temps je m’y étais fait. Simplement prendre ton petit déj’ avec le professeur que tu allais avoir deux heures après ou courir autour du manoir avec ta professeur de mode, c’était assez perturbant les premières fois. Bon j’avais eu du cul parce qu’ils m’avaient pas envoyé des vieux croutons, mais des jeunes enseignant qui pétaient la forme et avec qui des fois je discutais. Faut croire que mon parcourt asses atypique vu que j’avais pas fait les grandes écoles en premier, avait dû les rendre curieux. En fait, quand j’y repense c’était un peu les premiers amis que je m’étais fais, sauf que eux ils m’enseignaient des trucs et pas des conneries.
C’est comme ça que de mes quinze ans à plus de vingt, j’ai passé mes journées entre le sport à la maison, les cours et la discussion. Même qu’une fois j’avais fait la fête avec eux et que j’ai eu le loisir de voir ma prof de vachement près. Elle était célibataire, pas bien vieille par rapport à wam et pas bourrée, donc c’est legit comme dirait un pote de maintenant. Bon j’ai aussi failli voir l’autre de plus près, ouais il était gay. Perso, moi je pense que les gens ils font ce qu’ils veulent de leur corps donc sincèrement quand il l’a dit j’avais même pas sourcillé. Enfin je veux dire, il fait ce qu’il veut de son cul, ça me regarde pas et je m’en fout royalement. J’y ai appris de nombreuses choses, beaucoup de ce qui a fait de moi le mec reconnu pour ce qui est de la haute couture en tout cas. Même si sans que mon daron et ma daronne le sachent, ni les deux profs d’ailleurs, j’avais fait la rencontre d’un mec, un gars impressionnant accompagné de mon ancienne garde du corps.

J’avoue que quand je l’avais revu j’avais été sur le cul, parce qu’elle avait pas changé, jusque maintenant je lui arrivais dans les seins et plus au niveau de la cuisse. Malgré tout auprès de ce gars et d’elle j’apprenais que quelque chose de très grand et important se mettait en place. Un groupe armés, actif et pro hybride se mettaient à chasser les humains. Je savais que j’étais pas plus humain qu’un autre hybride. Bien sûr que je savais que j’étais un putain d’animal. Tu en connais beaucoup des humains qui produisent du venin et qui se bouffe des écailles de partout ? Vu que c’est pas Smaug qui m’a chié sur le pas de la porte de mes parents et que je suis né dans une maternité, c’était évident que ma mère l’était aussi. Pourtant c’est pas avec elle que je l’ai appris, mais seul. Oui je savais ce qu’était ma mère, mais c’est pas pour autant que c’était elle qui me l’avait fait connaitre tout ça, j’avais juste fait disons la déduction. Je suis pas une lumière, mais faut pas abuser, meuf. Au bout de mes études et avec pas mal d’envie de venir quelqu’un plus que simplement le gosse du couple Fukuda, je me suis pointé avec mes grands chevaux pour faire moi-même ma propre boite. Bah tu me croiras si tu veux, mais ça avait du bon de porter toujours ce foutu nom de famille, car en même pas six mois, j’avais déjà des actionnaires un peu partout, ma marque dans pas mal de magasine et une usine en préparation. J’avais aussi fini par devenir un des leurs, les rebels dont je parlais taleur, les Ileris.

A partir de là, j’ai fait mon parcours chez les Ileris en faisant au début le simple coursier. Ouais j’étais une petite merde, un clodo parmi les as puis j’ai fini par décider que j’allais pas faire la sale besogne pour les autres toute ma vie. Je me suis pointé lors d’une réunion et j’ai posé carte sur table les choses. J’avais du fric, j’étais jeune, j’avais de quoi faire la couverture pour tout ce qu’ils voulaient, mais en échange ils me nommaient meneur des fournisseurs. J’avais eu de sacrées couilles de venir comme ça alors que j’y avais pas été invité. J’aurais tellement pu me faire buter comme un con et jamais avoir ce que je voulais. Bon clairement le mec il m’a pas du tout cru au départ, en me foutant son flingue sur la tempe avec son air de tueur. Lui il était pas là pour faire des courbettes si tu vois ce que je veux dire. J’ai juste levé la tête sans rien ajouter en le fixant dans les yeux puis j’ai encore une fois ouvert ma grande gueule en lui disant qu’il devait pas me croire comme tous les connards autour de cette table. Il m’a lancé un regard puis j’ai entendu un rire et il a baissé son flingue. Il m’a alors dit que j’allais être le meneur des fournisseurs mais qu’ au moindre pépin j’entendrais parler de lui et que je reverrais sa tronche rapidement. Quelques mois après ce truc de fou où j’ai eu les couilles d’un grizzly, il est revenu comme convenu. J’ai eu du mal à le reconnaitre vu qu’il était dans l’obscurité, m’attendant dans le fond de l’atelier. Il m’a simplement dit que je faisais du bon boulot, qu’il avait pas entendu de soucis à mon égard et que c’était donc officiel. Il reconnaissait même que j’avais eu du courage, mais que j’étais quasi suicidaire de faire ce genre de chose sans connaitre ceux à qui je venais rendre visite. Il m’a juste souhaité bon courage en disparaissant et un étrange adieu. Je l’ai jamais revu ce mec et maintenant du haut de mes 25 piges, je suis encore et toujours le meneur des fournisseurs. J’ai sous mes ordres des gens qu’on clairement plus de classe que moi, mais ils se sont fait aux fait d’être sous mon commandement. Puis même si je suis un sale con, je fais mon boulot comme il faut alors c’est ce qui importe. Voilà tu sais tout de ce que tu devais savoir sur moi. Maintenant tu as deux choix, soit tu fais la tombe et on se revoit jamais, sinon à demain, meuf.
SURNOM :The Walker, lui.
ÂGE : Toujours le même.
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? :Dans mes jolies fesses.
PRÉSENCE : Pour l’instant 7j/7
TON AVATAR, C'EST : Genji (Young) • Overwatch


Dernière édition par Isamu Y. Fukuda le Mar 24 Jan 2017 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AEGIS
Featuring : Akame ~ Akame Ga Kill
Disponibilités : 4j/7
Absence : Vacance ou autre ?
http://academieeternia.forumactif.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Mar 24 Jan 2017 - 17:54
Re-bienvenue, super prez' je trouve <3




P'tite image gif *^*:
 


Si je suis de bonne humeur, je te parle de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE FEMELLE DOCILE
Featuring : See U - Vocaloid
Disponibilités : Je passe tous les jours !
Absence : Mi-Juillet à mi-Aout
http://mastersnekos.forumactif.org/t50-miaw
http://mastersnekos.forumactif.org/t744-hey-look-listen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Mar 24 Jan 2017 - 18:01
Rebienvenue owo Si t'es un singeuh D:


#009900 Miaw

Merci à tous !:
 
Revenir en haut Aller en bas
ILERIS MENEUR
Featuring : Genji - Overwatch
Disponibilités : 7/7
Absence : Vacance ou autre ?
http://mastersnekos.forumactif.org/t1427-move-bitch-get-out-my-w
http://mastersnekos.forumactif.org/t1439-they-see-me-rollin-they-hatin-my-money-isamu-the-mongole]Ici c'est ma famille et les potos.[/URL]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Mar 24 Jan 2017 - 18:06
Mon Grego d'amour je sais que tu jinz in your pants ~

On se mariera t'en fais pas Lou ♥

Genre j'suis un singe, azy comme tu me cherches Melo owo
Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE FEMELLE NEUTRE
Featuring : Rin Kaenbyou || Touhou project
Disponibilités : Tous les jours
Absence : Aucune
http://mastersnekos.forumactif.org/t578-rebellion-faites-comme-s
http://mastersnekos.forumactif.org/t589-les-liens-d-une-neko-rebelle
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Mar 24 Jan 2017 - 18:39
LOVE. ♥ POTO. ♥


Ellen taquine en #0000ff
Indisponible pour rp : 4/2
Revenir en haut Aller en bas
ILERIS ASSASSIN
Featuring : Mercy (Ange) - Overwatch
Disponibilités : 4/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Mar 24 Jan 2017 - 19:13
Je fais comment pour enlever mon shorty alors que j'ai encore mon armure? Petit con va XD


Does this look like the face of Mercy?



Revenir en haut Aller en bas
ILERIS MENEUR
Featuring : Genji - Overwatch
Disponibilités : 7/7
Absence : Vacance ou autre ?
http://mastersnekos.forumactif.org/t1427-move-bitch-get-out-my-w
http://mastersnekos.forumactif.org/t1439-they-see-me-rollin-they-hatin-my-money-isamu-the-mongole]Ici c'est ma famille et les potos.[/URL]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Mar 24 Jan 2017 - 19:21
Ouais Poto ! ♥

M'man t'sais que j't'aime voyons puis un petit short sur ton boule 8D


J'parle en #009966, tu vas adorer, ma gueule.
Revenir en haut Aller en bas
MAITRESSE NEUTRE
Featuring : Stocking Anarchy
Disponibilités : De passage tous les jours au moins
Absence : Mi juillet
http://mastersnekos.forumactif.org/t52-mangeeer
http://mastersnekos.forumactif.org/t745-manger-c-est-mieux-pour-vivre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Mar 24 Jan 2017 - 21:50
Re bienvenue petit homme vert ! On dirait Spok sur les deux premiers icons XD


#9933ff
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
ILERIS MENEUR
Featuring : Genji - Overwatch
Disponibilités : 7/7
Absence : Vacance ou autre ?
http://mastersnekos.forumactif.org/t1427-move-bitch-get-out-my-w
http://mastersnekos.forumactif.org/t1439-they-see-me-rollin-they-hatin-my-money-isamu-the-mongole]Ici c'est ma famille et les potos.[/URL]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Mar 24 Jan 2017 - 22:03
Cimer Hilda et non j'suis pas Spok, j'suis plus classe ~


J'parle en #009966, tu vas adorer, ma gueule.
Revenir en haut Aller en bas
MAITRE MECHANT
Featuring : Suoh Mikoto • K Projec
Disponibilités : 5/7
Absence : aucune
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Jeu 26 Jan 2017 - 18:45
Tu as enfin pus le pondre xD Re bienvenue à toi ^^


© Merci à Jannah Chang pour l'avatar et à Yayoi pour la signe  ^^

Revenir en haut Aller en bas
ILERIS MENEUR
Featuring : Genji - Overwatch
Disponibilités : 7/7
Absence : Vacance ou autre ?
http://mastersnekos.forumactif.org/t1427-move-bitch-get-out-my-w
http://mastersnekos.forumactif.org/t1439-they-see-me-rollin-they-hatin-my-money-isamu-the-mongole]Ici c'est ma famille et les potos.[/URL]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Jeu 26 Jan 2017 - 22:06
Cimer les mecs ! Ouais j'l'ai pondu ce con ! xD


J'parle en #009966, tu vas adorer, ma gueule.
Revenir en haut Aller en bas
ILERIS FOURNISSEUR
Featuring : Widowmaker (Fatale) • Overwatch
Disponibilités : 7/7
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   Ven 27 Jan 2017 - 13:52
Et en plus ça me saoule déjà omg
pd


“ Tu es valide(e) ”



Ça y est, t’es validé(e) ! Félicitations ! Nous sommes heureux de t’accueillir parmi nous, en espérant que tu t'y sentes bien.

Tu peux dès à présent faire une demande de RP, d’adoption, et si tu cherches un toit fait une demande de lieux.
Si tu as besoin d'un nouvel avatar, viens ici .
N'oublies pas de nous dire si tu dois t'absenter de prévenir ici !  

N’hésites pas à poster une fiche de liens pour te lier aux autres personnages du forum ou encore à passer sur la ChatBox pour te familiariser avec les autres.

Si tu veux délirer avec les autres, passes sur le flood ou sur troll word !

Par contre, n’oublies surtout pas de remplir ta fiche de personnage et de rajouter le lien de ta fiche dans ton profil.

A la moindre question, n’hésites pas à envoyer un MP à un membre du staff qui sera là pour éclairer ta lanterne.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda   
Revenir en haut Aller en bas
 
Move bitch get out my way and look my ass || Isamu Y. Fukuda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MOVE SON NAN MIZIK LA
» ☆ MOVE YOUR BODY.
» 04. Let's move like Jagger ! Uh... Who ?
» [Propose] Évoli egg Move (Voeu)
» Liste des attaques apprises par Move Tutor ROSA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Hybrides validés-
Sauter vers: