Partagez | 
 

 Edelweiss | la violence résout tout [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
MessageSujet: Edelweiss | la violence résout tout [UC]   Mer 25 Jan 2017 - 18:52
Edelweiss Schwartzenberg
petite citation pas piquée des hannetons
ÂGE :27 ans
SEXE :Féminin
ORIENTATION : Ignorée
STATUT SOCIAL :Moyenne
ORIGINE(S) :Allemande
MÉTIER :Commissaire de Police
GROUPE :Humanis
RACE :Humaine
PHYSIQUE


Cher Journal

La beauté plaît aux yeux et ce n'est pas de regard indiscret dans la rue qui me feront penser le contraire. À mes yeux, mère nature a rendue toutes les femmes belles, ce n'est que parce qu'elles ne savent pas en tirer part et qu'elles doutent d'elles-mêmes qu'on se retrouve avec des thons. Dans la vie, il faut savoir se mettre en valeur. Regarde-moi. Peu importe le lieu, je brille par ma seule présence.

La beauté extérieure a toujours fait partie de moi. Pourri, dirais-je... Oui, je me vante d'avoir été gâtée d'une t-elle beauté. Quand, je me met face au miroir, je vois une silhouette affiner et pleine de grâce, perdre quelques kilos me rendraient alors parfaite... J'ai toujours été de grandes tailles, en y réfléchissant, je dois être dans la catégorie des femmes faisant dans les 1m70 - et pour ce qui est des kilos, je l'avouerais... Je n'aime pas la balance, mais de souvenir, je dirais environ 60 kilos. Mais ce n'est pas le plus gros... La première que je vois, est ma poitrine extrêmement bien portante, un beau bonnet E.

Au naturel, je suis une femme rousse, mais pour y ajouter une petite touche personnelle, je n'ai pas pu m'empêcher de les teindre en une couleur flamboyante. Cette longue chevelure m'arrive au milieu du dos, une mèche rebelle encadrant mon doux visage de type caucasien mais... il faut le dire grâce à ça, je suis ainsi visible de loin, j'attire les regards fureteurs et quand j'entends un petit mot doux à mon égard, je ne peux m'empêcher de sourire comme pour me féliciter moi-même d'un exploit.

Les yeux reflètent les émotions. On peut lire le caractère et les sentiments d'un individu dans ses yeux... Les yeux seraient donc les portes de l'âme. Suffit-il d'observer ? Pourquoi ne serait-ce pas plus facile de ce fier au vieux proverbe... Yeux verts, yeux de vipère, pour le coup, il n'avait pas tort le bon monsieur... Mes iris sont souvent comparés à deux émeraudes bien entourées de long et séduisant cils noirs ainsi que de sourcils bien dessiné.

Pour moi, je n’ai aucun défaut physique… Je suis parfaite ! Il y a peut-être bien une chose qui pourrait me chagriner, et pourtant, non. Ma cicatrice le long de mon œil gauche. Un sacré coup, qui pourtant fait tout de mon charme de femme inaccessible… Au final, elle fait partie de mes qualités et non de mes défauts. Et bien que les autres essayerons de me faire penser le contraire, ma voix sensuelle et cassante à lancer des pics à tout va se chargeras elle-même des perturbateurs.

Épices, ambre, patchouli, fleurs exotiques : des fragrances qui évoquent les terres lointaines, des sillages inédits qui vous emmènent ailleurs... Mon parfum est de celui qui A le don de faire voyager... Cependant, il est parfois masqué par l'odeur des cigarettes que je fume et en deviennent un peu trop présente... Je garde toujours sur moi, un parfum ou même un petit sachet de pastille à la menthe pour mon haleine.

En ce qui concerne ma façon de m'habiller, je n'ai jamais été une femme très compliquée... Je porte la plupart du temps de jeans moulant mes formes, des chemises ou encore des vestes en cuir, celle-ci faisant ressortir ma chevelure flamboyante. J'ai toujours cette petite pointe de maquillage sur les yeux et les lèvres, mais mes ongles eux, en plus d'être d'une longueur raisonnable, sont toujours vernis et polis. Je porte bien évidemment quelque bijoux, un collier, une bague, un bracelet ou encore des boucles d'oreilles. Pour le moment, je n'ai aucun piercing mais j'ai un tatouage de type tribal le long du côté gauche de mon tronc ( commençant au seins et se terminant au dessus de l'aine )
CARACTÈRE

Cher journal,

J'arrive à une période de ma vie où les confidents se font rare, il faut dire que je commence à me faire vieille. En autre, des amies pouvant parler avec moi, j'en ai plein, du moins pour ceux qui me supporte. Je crois même pouvoir dire que je peux compter sur quelques amis, mais aucun avec qui je puisse réellement me confier, je n'ai jamais été très naïve, jamais du genre à faire confiance à qui que ce soit à part à moi-même.

Pourtant j’ai besoin de me confier à quelqu’un. Tu n’es pas très bavard. À ta manière, tu me rappelles que le silence est d’or, n’est ce pas ? Pour cela, je vais brièvement me présenter à toi...

En ce qui me concerne, je suis une femme âgée de 27 ans. Je n'ai pas d'enfant et je ne suis pas mariée, pour dire la vérité, je ne me suis jamais intéresser aux histoires d'amours. Je travaille dans la police, c'est banale mais j'aime mon métier. Parmi mes hobbies, je dirais que je suis un peu comme chacune des femmes vivants ici, j'aime faire les magasins et prendre soins de mon images, je ne le cache pas... Les reproches défilent à mon sujet, je suis bien trop narcissique et en ce qui concerne mon égocentrisme, je suis au dessus du panier...

Pourquoi ce besoin de se confier à toi, cher journal ? Sans doute parce que la vie se profile avec son lot de remises en question....

Je me suis toujours reproché d'être un peu trop au-dessus des autres, encore mon côté égocentrique qui me roule dessus. Ce n'est pas de ma faute si dans un groupe, je me sens toujours obligée d'être "la chef", je n'aime pas être commandée, c'est comme ça. Après, j'ai un assez mauvais caractère dans le sens où je mets rapidement en colère pour rien. Il y a des jours comme ça ou on retrouve une porte cassé et qu'on se dis " Tiens, elle était énervée aujourd’hui " comme "le petit poucet" laissant des cailloux derrière lui pour retrouver sont chemin, ou qu'on le retrouve qui sait.

En parlant de ceux qui arrivent à me supporter, il faut le dire, j'ai hériter du mauvais traits féminin, ah... la manipulation, qu'elle pétasse je fais parfois... ça me fais bien rire... jouer les filles fragile ou utilisez mes charmes pour avoir ce que je désire...

Je n'ai jamais été très bavarde, en réalité je n'aime pas beaucoup parler... C'est curieux mon cher journal, moi qui ne parle jamais de moi... moi qui est aussi indéchiffrable, qui ne parle jamais de ma vie privé, voila que je m'exprime sur des pages blanches...

Ce n'est pas mon genre d'être solitaire mais à cause de mon caractère bien pendu, j'ai développer ce côté taciturne qui fait de moi une femme difficile à abordée et à attirer l'attention. Il faut dire, que je me fiche un peu des autres, il n'y a que moi et mon travail, qui compte. Regardez-le le côté égocentrique qui refait surface aussi facilement, je rie.

Que dire d'autre a mon sujet... que malgré ce que les épreuves de la vie nous enseignent, je continue de me sentir vivante. Avoir le goût du risque, de cette adrénaline qui vous emplies l'esprit. .

Bon, et bien voilà... j'aimerais aussi parlez d'une chose embarrassante, d'un fardeaux que je supporte depuis un petit moment maintenant... Et puis non, merde dirais-je. Je vais dire sincèrement ce que j'en pense, l'amour, c'est qu'une question de phéromones. Des belles paroles, des choses à vous embrouiller la tête, rien de plus. Je n'ai jamais été attirer par les belles histoire, je m'en fiche... mon dieu qu'est ce que je m'en moque et puisque je ne suis pas de ces connasses qui couchent en échange de leur fierté, et bien, j'ai toujours " ça ", de toute manière personne n'est assez bien pour moi. Mais en soit, ce n'est pas dérangeant, c'est un point de vue personnel. Il existe bien des gens qui ne sont n'y hommes n'y femme, il existe bien des gens aux penchants plus que tordus. Pourquoi ma catégorie serait t'elle différente des leurs ?

J'écris dès chose qui me concerne sans pourtant dire la vérité sur la véritable personne que je suis. Je ne vais pas dire être un bourreau de travail, j'aime la vie... je suis comme tout le monde, j'aime sortir en boite jusqu’à point d'heure et me bourrer la gueule, j'ai gardé un côté d'adolescente mais je sais m'arrêter quand il le faut, il ne faut pas exagérer non plus, je n'ai plus 15 ans. Et dans la vie justement... je suis une femme persévérante, quand je veux quelque chose je fais tout ce qui es en mon pouvoir pour l'obtenir, surtout au travail, car je veux être la fierté de la famille. Être admirée, jalousée et aimée. Je veux être cette femme inaccessible, et pourtant bien présente. Cette femme tellement grisante que la réalité de votre existence vous paraîtra fade en comparaison de la mienne.

Après, me direz-vous, je ne peux pas connaître chacun de mes traits de caractères. Mais il m'arrive parfois d'entendre certaine chose a mon sujet. Des personnes racontent que je suis très tactile, je m'en rend même pas compte... et de plus, qu'il est facile de lire mes expressions de visage... ça ne m'étonne pas des masses, je suis très expressive, surtout avec certaine mimiques que j'ai développer au fur et à mesure. Un exemple ? Hausser les sourcils quand quelque chose m'agace, taper du poing dans la paume de ma main quand je suis énervée, me mordre la lèvre inférieur quand je suis inquiètes ou perturbée.... voila, je suis comme toi, un livre ouvert.

HISTOIRE

275 mots minimum, soit environ 30 lignes Word.
N'oublies pas de lire TOUTES les annexes, texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte...
SURNOM :Law
ÂGE :18 ans
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? :Google
PRÉSENCE : 5/7, à voir... y a l'école !
TON AVATAR, C'EST : Katarina • League of Legends


Dernière édition par Edelweiss Schwartzenberg le Ven 27 Jan 2017 - 20:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
AEGIS
Featuring : Jake English - Homestuck
Disponibilités : 5/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Edelweiss | la violence résout tout [UC]   Mer 8 Fév 2017 - 14:22
Coucou Edel' ! Je viens te voir, car ta fiche n'est pas terminée et c'est le dernier jour. Si tu souhaites un délai dis le moi ici ou par mp. Sinon demain je devrais déplacer ta fiche dans les non finis. Bisou :o


Même que je parle en#F0C300 tout le temps, héhé.
Revenir en haut Aller en bas
 
Edelweiss | la violence résout tout [UC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Quand la vie va tout va!!! [PV: toute la clic^^]
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Fiches non-finies-
Sauter vers: