Partagez | 
 

 Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HUMANIS MEMBRE
Featuring : Rider of black > Fate Apocrypha
Disponibilités : 6/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Mer 15 Fév 2017 - 11:44
IDENTITÉ.
NOM ; Lestrange
PRÉNOM ; Eden
ÂGE ; 23 ans
SEXE ;Oh ? Vous ne pouvez deviner ? héhé ♥ (masculin)
RACE ; Humain !
ORIENTATION SEX. ; Je prends tout !
SITUATION ; Célibataire et plutôt aisé
GROUPE ; Humanis (oppresseur)
MÉTIER ; Hackeur & pro gameur
ORIGINE(S) / NATIONALITÉ(S) ; Franco-japonaise
PHYSIQUE.
Au tout premier regard, voir même plusieurs, Eden parait être une fille douce, calme, réfléchie, le tout sur une pointe de grâce et de souplesse. Son corps est mince, plus petit que la moyenne, bien qu’il y ait de quoi manger à certains endroits. Plate comme une planche à pain, Oh, cela ne l’a ne dérange pas vraiment. Non vraiment, puisqu’elle, enfin, je voulais dire, il, est un garçon. Oh, cela vous choque ? Pardon de perturber votre vision des choses, comme quoi collé une étiquette au premier coup d’œil n’est pas forcément la vérité ! Oui Eden a un pénis ! Un organe mâle, enfin, vous avez compris. Il aime cependant agir comme une fille. Oh non, il n’est pas transsexuel, il aime juste se faire passer pour quelqu’un d’autre !

Toujours sur un premier regard, on pourrait penser qu’il est chétif et malade à cause de ce corps mince et blafard. Mais encore une fois, c’est une erreur. Il pratique du sport, de l’escrime pour être plus précis. Il adore ce sport, cela l’aide à ce défoulé surtout avant une compétition d’e-sport ! Car oui, c’est un gros geek. Souvent collé à son Pc ou ses consoles, il aime tout ce qui touche à la technologie. Il aurait pu finir informaticien ou ingénieur, mais il a choisi une tout autre passion plus sombre comme moyen de gagner sa croûte. Mais ça, c’est dans une autre partie de son histoire que je vous le raconterais.

Revenons à son corps. Il a les cheveux d’origine blonds, mais il n’aime pas trop cette couleur-là, alors il les tend en rose. Ils sont longs, de quoi faire une assez grande natte ! Il aime les avoir attachées le plus souvent, bien que parfois, vous pourriez le croiser les cheveux libres, c’est souvent lorsqu’il est trop fatigué ou malade qu’il les laisse ainsi libre ! Ses yeux sont légèrement bridés grâce à ses gènes paternels japonais, d’une couleur bleutée, un bleu assez clair, qu’il couvre aussi de lentille de couleur rosée, même si parfois, c’est d’autres couleurs qu’il porte.  

Pour ce qui est du style vestimentaire, Eden aime porter des jupes, des robes, des chemises, des habits provoquant, tout ce qui peut laisser penser à une fille. Parfois, il porte aussi des bons vieux jeans, pull épais. Mais c’est plus à la maison pour se détendre.


ET VOUS.
PSEUDO ; Secret ~
ÂGE ; 24 années
GARS OU FILLE ? ; Secret !
COMMENT AS-TU TROUVE M&N ?  ; Avec l’aide de Google !
PRÉSENCE ; 6.5 / 7
TON AVATAR C'EST ; Rider of black (mâle) de la série Fate (aprocrypha)
AUTRE CHOSE ; ...
Lestrange . Eden
CARACTERE
« Salut demoiselle, alors on s’est perdue ? »

C’est souvent ainsi, pauvre de lui, si seulement il savait, la vérité qui pourrit là, mais tu joues le jeu, prenant cet air innocent que tu adores, celui qui te va si bien, alors que tu ne fais que mentir au monde. Alors qu’il te regarde en bavant, la main sur ta cuisse, tu te délectes de ce spectacle, buvant son verre comme un assoiffé, l’homme naïf qu’il est n’est pas près d’abuser de toi une nouvelle fois. Il agonise, manque d’air, suffoque, tombe à terre et convulse, oui, c’est ce spectacle-là que tu aimes, la fin d’un grand moment. Jouant le jeu de la fille qui ne sait pas pourquoi tu t’écartes de la foule venue s’agglutiner autour du cadavre encore chaud, la bave sur le bord de ses lèvres. Un ricanement puis tu disparais dans l’ombre, sans un bruit, sans un mot. Plutôt pratique les nouveaux bonbons que tu as commandés. Ils pourront être utiles un jour, tu les recommanderas à tes collègues, ou pas ! Non, voir les gens mourir ne te fait plus vraiment rien, c’est devenu une sorte de routine.

Mais tu sais, à force de plonger dans les ténèbres, elles finiront par t’engloutir, par te consumer, pour ne finir qu'en tas de cendres éparpillées au gré du vent. Tu es toujours collé à ton écran, consultant les dernières nouvelles, tester ces objets que tu commandes via le darknet, surtout sur les hybrides, ils sont tes jouets préfère, même si tu préfères laisser le sale boulot aux autres. Tu aimes aussi te défouler sur ta console, celle qui est toujours dans ta poche ou dans ton sac à dos.  Toujours de rose vêtu, sauf quand on te demande d’être sérieux.

Autrement, dans la vie, tu es plutôt enjouée, gentille, tu aimes rire et curieuse de tout. Ça s’est le côté fille, celui que tu affectionnes, celui qui te permet de vivre loin du noir qui t’entoure, du moins en apparence. Non-bien sûr que non, tu n’es pas transsexuel, tu aimes juste te travestir, tu aimes ton organe mâle, surtout lorsqu’il est utilisé. Homme ou femme peut t’importe, du moment que tu as ton plaisir. Tu aimes tout ce qui est sucré, mais aussi épicé ! Tu hais les champignons et tout ce qui est abats, personne t’en ferra manger ! Oh que non !

Même si tu es du genre méfiant, tu restes loyal, honnête, tu pourrais même offrir ta vie à la personne que tu aimes vraiment. Mais pour ça, il faut le mériter. Tu n’as confiance qu’en toi-même, souvent en train de brouiller du noir. Mais cela t’importe. Un jour, tu auras le monde à tes pieds, suppliant ton pardon, et ça, ça te fait avancer, même si tu as basculé dans la partie noire de la lumière.



HISTOIRE
L’orphelinat, un mot bien simple pour masquer la solitude d’enfants délaissés par la vie. Parfois, ces enfants ont des parents, mais qui refusent d’en assumer la responsabilité, alors ils viennent les livrer dans leurs paniers d’osier, devant la porte, bien souvent la nuit. C’est ainsi qu’à commencé la vie d’Eden. Oh il a eu des parents, des personnes plutôt aisées même, qui voulaient un enfant bien évidement, sa mère était Française, joueuse dans des pièces de théâtre, qui avaient leur petite renommée. Quant à son père, d’origine japonaise, venu en France car il a rencontré la femme de sa vie, ne voulant alors la quitter, il prit le risque de laisser son pays natal derrière lui pour retrouver l’autre moitié de son cœur, comme quoi internet rassemble bien des gens. Lui, il s’était engagé sur la voie de la politique. Mais tout cela, lui semble tellement loin, il lui reste quelques photos, qu’il garde dans une boite.  Si certains sont déposés simplement devant la porte au début de leur vie, celle d’Eden n’a pas eu le même démarrage. Il fut retrouvé à l’âge de quatre ans, dans cette maison en ruine, au milieu des cadavres de ceux qui semblaient être ses parents. L’enfant ne pleurait pas, il était au milieu, sans faire un bruit, pas un mot ni une plainte. Placé alors dans l’Orphelinat Des prés, oui, c’était vraiment son nom. Un chouette nom n’est-ce pas ? Comme c’est cliché. Pendant plus de deux ans, il fut pris en charge par des psychologues, afin de comprendre ce qu’il s’était passé, mais face à son silence, il fut vite mis de côté, comme une « affaire classée ».

Pendant ce temps, ils cherchaient une famille où le placer, le genre de famille assez riche pour gaver de don l’orphelinat pour que les mères et sœurs qui s’occupent des enfants puissent vivre de leur métier. Sauf que les dons, ils en abusaient, parfois à des fins plus noires qu’on pourrait le croire. Parfois, des enfants disparaissaient, sans vraiment savoir chez qui ils ont trouvé refuge. La réalité, c’est qu’ils étaient vendus pour finir comme hybrides. En général, c’était les bébés qui partaient rapidement, sûrement, car ils sont plus faciles à transformer. Enfin, c’était une longue histoire. Pour Eden, la vie était plutôt paisible. Il ne faisait de tort à personne, toujours dans son coin, apprenant à lire et écrire en autonomie en dehors des cours qu’il pouvait avoir la journée, pour ne déranger personne, écoutant les histoires des plus grands. Il ne ressentait pas spécialement le besoin d’appartenir à une famille. Il avait bien compris que la sienne était morte. Il n’avait pas besoin d’une autre. Lui, il rêvait plus à une vie tranquille. Dans la campagne. Loin de tout le bordel de Paris.

Ce rêve fut brisé le jour de ses seize années. La règle de l’orphelinat était très claire, soit tu te fais adopter, soit à partir de seize ans, tu commences à travailler afin d’apporter de l’argent à ta maison, et le jour de tes dix-huit ans, tu sors de là, à toi de trouver ta place dans ce monde. Comme il était en âge de travailler, il fut placé dans divers métiers, du commis de cuisine à l’apprentie charpentier. À chaque foi il fût renvoyé. « Il n’a pas le corps pour ce métier… », « Il est tout juste bon à mettre une robe et allez se prostituer ! Regarder le ! Une vraie femme ! » « Désolé, mais j’ai besoin d’une personne plus sérieuse pour ce job… », Ce sont souvent les excuses sorties, pour ne pas le prendre plus longtemps. Ce qui avait tendance à frustrer les ‘’mamans’’ de la maison. Finalement, il trouva sa place. Une petite boîte d’informatique avait besoin d’un coup de main. Au début c’était plus pour faire le café et le ménage, d’apporter parfois des dossiers et faire les photocopies. Un travail chiant, mais pourtant cela ne déplut pas a Eden, qui mit tout son petit cœur pour bien faire son travail. C’est ainsi qu’il fut repéré par un des gars qui était en charge du codage. Il lui expliqua alors les bases, pendant ses heures libres. C’est là qu’est née sa passion pour l’informatique.
Un jour, un des gars de la boite tomba malade, c’est Eden qui prit sa place. Oh, il ne faisait rien de compliqué, du traitement de texte à placer au bon endroit, le tout surveillé par un de ses collègues. Il y prit goût, et finalement, il eut son propre poste. Bien sûr ce n’était pas au début, c’était bien six mois après son arrivée. Il continua alors ainsi, formé par les membres de son équipe, travaillant parfois plus que les autres, ne gagnant de toute façon rien puisque l’orphelinat lui prenait une bonne partie de sa paie. L’autre partie était utilisée pour aller dans des cyber -cafés, où parfois il trouvait des hybrides. Il pouvait pas les voir en peinture ceux-là, il ne comprenait pas vraiment pourquoi on les avait créés, si seulement on pouvait s’en débarrasser une bonne fois pour toute.

À l’aube de ses dix-sept années, Eden avait appris beaucoup de l’informatique, mais il voulait toujours en savoir plus, demandant à ses supérieurs une formation plus poussée. Vœu exaucé, il fut alors en stage pour apprendre plus sur l’univers de l’informatique, il y découvrait la partie sombre, le hack. Au début il n’y prêtait pas grande intention, trouvant ça marrant de hack des comptes sur des forums pour publier des choses fausses. Puis petit à petit il voulait en savoir plus. Il commença à en faire de même sur les jeux, créer des hacks pour pouvoir vaincre son adversaire sans avoir besoin de fournir le moindre effort. Cherchant sur des forums, des tutos et autres méthodes pour apprendre à hack. Oh bien sûr, tout ne lui réussissait pas, parfois il se heurtait à des murs, et bien des fois il faillit se faire prendre.

Bien sûr, il continua à travailler honnêtement à coté, pour ne pas se faire chopper au bureau, d’ailleurs ses collègues lui confiaient plus de tâche à responsabilité. Jusqu’à ce qu’un jour, l’ordinateur de son bureau se fasse à son tour hack, laissant juste un message : « Retrouve moi demain, au cyber café sinon, ta boîte va couler par ta faute. » Le tout avec un écran noir et une musique digne d’un des films pornographique à fond dans toute la pièce. Son seul moyen de faire cesser ça ? Débrancher son ordinateur.

Après maintes excuses auprès de ses supérieurs,  assumant qu’il voulait savoir ce qu’était un site porno. Avouant qu’a l’orphelinat il n’y avait pas d’ordinateur et qu’il avait entendu parler de ça auprès d’un de ses camarades de chambre. Bien que furieux, ses collègues finissèrent tous par en rire, tapant bien fort sur le corps maigre d’Eden, un peu confus par tout ça. Qui avait bien pu lui faire ce genre de blague, une personne qui serait furieux d’une de ses blagues sur un des forums ? Il n’en savait strictement rien, et cela lui faisait véritablement peur. Le soir venu, se couchant après un maigre dîner et une douche. La nuit paraissait longue, et après réflexion il n’eut aucune idée. « Demain est un autre jour » pensa-t-il en s’endormant.

Le lendemain, réveillé par le son du réveil, il se leva de mauvaise humeur, passant la main dans ses cheveux blond, il traina son corps jusqu’à la salle de bains où il passa un rapide coup d’eau sur son visage encore endormi. Les cernes montraient bien qu’il n’avait su trouver sommeil. Prenant alors un maigre déjeuner, il s’habilla. Direction le cyber café, il le connait, il va souvent hack là-bas, c’était un endroit bien miteux, le genre d’endroit où on n’irait pas si on n’a pas quelque chose à cacher et à faire en secret. Dès son entrée, on lui donna une clé pour une des chambres vip. Jurant qu’il n’avait pas commandé on le poussa presque devant la porte, finalement seul face à la porte il décida d’y entré avec prudence. Face à lui, un ordinateur, avec un petit lapin rose en fond d’écran qui rigole. Puis cette voix, Une voix robotisée bien prononcé. Lui ordonnant de fermer la porte et de s’installer devant son pc.

« J’ai bien vu que tu t’amusais à hack par-ci par-là, tu n’es pas mal, mais tu as beaucoup de chemin à faire. Dis-moi, pourquoi tu hack ? »

Crispé sur son siège, il regarda autour de lui avant de répondre vocalement, par réflexe certainement. Avant qu’un message n’apparaisse sur son écran.

« La pièce ne dispose pas de micro, écris si tu veux que je comprenne, sombre idiot. »

Sursautant il tapa alors sa réponse, il trouvait ça plutôt marrant, et grâce à ça il avait l’impression de pouvoir contrôler le monde. Une réponse qui sembla plaire à son interlocuteur.

«  Tu sais, tu as beau hack avec une certaine habilité, tu fais énormément de fautes, j’ai réussi à repérer ton bureau sans le moindre mal, tu devrais faire attention, le monde du hack est un monde de ténèbres, une fois les pieds dedans on s’en défait difficilement. Veux-tu en apprendre plus ? »

Les doigts reposant sur son clavier, il ne su quoi répondre. Que pouvait –il faire dans ce monde ? Avait-il au moins sa place ?

« J’ai appris que ton père était politicien ? C’est pas mal, dommage qu’il ait été tué… »

Quoi ? Eden eu un petit sursaut, ses membres se crispent au fur et a mesure que les secondes passent. Connaissait-il son père ? Pourquoi il dit qu’il a été tué ? N’était-ce pas à cause d’un séisme ? C’est ce qu’il marqua une fois les esprits un peu plus calme.

« Oh oh ~ Je vois qu’on ne t’a rien dit ! Alors ta réponse ? Veux-tu en apprendre plus ? »

La réponse fut presque immédiate, c’était un oui sans hésitation, de toute façon qu’avait-il à perdre ? Rien, à part sa propre vie. Il suivit alors les instructions qu’on lui ordonna. Au début il prit des cours par correspondance, via échange  à partir de la même salle, tous les jours. Le week end aussi. Puis un jour on lui donna des vêtements féminins, il devait récupérer un disque dur. Pour ce faire, mieux valait être une toute autre personne, question de sécurité.

« Une robe de fille ? Tu es sérieux là ? Mad’ quoi ! »
«  Tu ne vas pas renoncer quand même ? Le novice, on a peur ? »
«  N-non mais enfin… »
«  Je t’ai pris rendez-vous chez le coiffeur aussi, dépêche-toi, tu as rendez-vous dans 15 minutes, je t’envoie l’adresse sur ton téléphone. »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Eden fut toujours émerveillé par ce que pouvait faire Mad’, c’était son pseudonyme.  Aujourd’hui âgé de ses 18 ans, il court dans la rue pour ne pas louper son rendez-vous, il s’était laissé pousser les cheveux à la demande de son tuteur. À la fin de la semaine, il devra quitter l’orphelinat, comme la règle le stipule. Il se sentait libre, voilà maintenant un an qu’il avait appris à hack aux côté d’un pro. Il sentait pouvoir tout faire, bien qu’il doive certainement apprendre encore beaucoup. Poussant la porte du coiffeur, il prit place et se laissa faire, ne cherchant plus à contredire ce que Mad’ pouvait lui demander. En se découvrant dans le miroir il fut face à ce côté féminin qu’aujourd’hui, il ne lâche plus.

« Rose ? Sérieusement Mad’ !!! Du rose ? »
«  Haha pleure pas tu es plutôt canon comme ça ! »
«  Je t’aurai un jour.. »
«  Tu verras, tu t’en lasseras pas, tu vas recommencer de toi-même ! »
«  C’est ça ! »

Enfilant alors sa robe, il fut prêt, bien que maladroit dans ce corps d’emprunt, il ne peut nier en prendre gout. Le point de rendez-vous approcha, restant alors à la place que lui indiqua son prof, examinant les environs, ce n’était pas un quartier des plus charmant, à vrai dire il foutait les jetons. Il vu alors un hybride s’approcher. On peut pas dire qu’il les portait dans son cœur, il en avait une peur bleue, ils n’étaient pas normal pour lui, c’était plus un de ses fantasmes qui était censé rester sur papiers plutôt que d’être réalisé.  Il lui donna alors un paquet, dans lequel devait avoir le fameux disque dur. Se demandant alors ce qu’il pouvait contenir, il donna alors l’argent, non sans contre cœur, à cet hybride avant de le voir repartir.

« Mad’ ? Y'a quoi là-dedans ? Tu ne pouvais pas y allez toi ? »
«  Haha non gros nigaud, si je sors, je suis sûr qu’au moins trois snipers me viserons ! Bam une balle dans le crâne ! »
«  Tu as fait quoi pour être recherché ainsi ? »
«  Haha je te le dirai peut être un jour. »

Fixant alors son téléphone il mit le paquet dans son sac, prenant alors le chemin du retour. Avant de le déposer dans une boite aux lettres d’une maison en ruine. Il s’était toujours demandé si cette maison-là n’était pas habitée. Elle pourrait même abriter Mad’, mais il avait l’interdiction d’y entrer, sous peine d’implosion. Même si en y réfléchissant il voit mal comment il pourrait imploser. Il continua alors son apprentissage, bien qu’à la moitié de l’année, il dut apprendre à jouer aux jeux vidéos de façon strict, pour devenir le numéro un, dans les jeux de type Versus Fighting et quelques FPS du moment, affin d'apprendre leurs mécaniques, les stratégies, combattre les IA inventée par Mad’ d’autre fois des gens réels lors de tournoi, toujours habillé comme une fille, c’était devenu comme un déguisement de scène. Bien sur, en dehors des jeux pour le coté pro gameur, il pris gout au jeux de type Rpg, qu'il utilise comme catalyseur afin de se détendre lors de grosse journée.

Agé alors de vingt ans, hébergé jusque-là grâce à son tuteur, il était temps pour Eden de dire au revoir à Mad’, il lui avait appris tout ce qu’il avait à savoir, lui donnant alors rendez-vous une dernière fois, comme pour dire adieu dans les règles de l’art. Mais cette fois c’était une confrontation en réel. Pas au travers un écran. Parcourant alors la moitié de la ville, le cœur serré, il voyait Mad’ un peu comme un père. Comment était-il ? A quoi pouvait-il bien ressembler ? Tellement de question. Il repensa aussi à ses mots d’il y a quelques jours, au sujet des Humanis, il avait fait ses petites recherches, c’était un groupe qui soumettait les hybrides, les sauveurs de l’humanité, enfin c’est ce qu’ils prétendent. Au fin fond de ses recherches, il avait bien compris qu’ils n’étaient pas simplement des hommes d’influences, mais bel et bien une organisation qui voulait anéantir les hybrides. Cela lui trotta dans la tête un moment, arrivé alors au point de rendez-vous, il poussa la porte du jardin, comme on lui avait demandé de faire. Une fois la porte de la maison passée, il appela, pour savoir quoi faire.

«  Viens ici Eden. Je suis dans le salon. Il faut qu’on parle toi et moi. »
«  Ok, ok j’arrive Mad’ »

Le salon passé il se retrouva face à face avec un homme grand, plutôt musclé enfin, loin de ce qu’il avait pu imaginer.

«  Je vais être franc avec toi Eden, je fais partie des Humanis, j’imagine que tu as fait ton enquête la dessus. Mon but, c’est de hack le champ adverse, anticipé leurs mouvements, récupérer leurs fonds, et leur foutre des bâtons dans les roues. C’est mon job, malheureusement, je deviens trop vieux pour ça, et je commence à perdre la vue. Pas simple pour hack. C’est pour ça que j’ai cherché un remplaçant. Toi. »

«  Pardon ? C’est quoi cette histoire de camp adverse ? Enfin, je veux dire je connais la querelle entre les deux camps mais ? Pourquoi, ce n’est pas comme si tout le monde allait changer à cause de ça ! »

«  C’est là que tu te trompes petit. Je t’ai formé dans cet unique but. Je t’avoue que je voue une haine envers cette race inférieure. Toi et moi on a un point commun. Nos parents ont été tués à cause de cette adversité »
«  Pardon ? Je, quoi ? Comment ça ? »
«  Ton père était du côté des oppresseurs de son temps, il n’était pas haut gradé, mais il avait son influence, il fut abattu, enfin lui et sa femme, de sang-froid par le camp ennemi. Je n’ai pas les détails, pas mal de preuves ont été effacées et floutées. Alors voilà mon deal, tu seras mes yeux, et mes doigts, et je t’aiderais quoi qu’il arrive. Remplace-moi Eden, on a besoin de toi, tu es tout ce que j’ai. »

Eden était à la fois sur le cul et abasourdi par les infos que venait de lui lâcher Mad’, il savait toute l’histoire, alors pourquoi ne lui avait-il rien dit ? Cachant alors son visage dans ses mains comme pour trouver une once de calme parmi la tempête qui venait de s’abattre sur lui. Devait-il rejoindre les Humanis ? Tout comme son père et Mad’ ? Ou bien devait-il faire comme si rien de tout ça ne s’était passé. Il lui fallait du temps. Se laissant alors partir en arrière, la tête sur le haut du canapé, il fixait le plafond. Après tout qu’avait-il à perdre ?

«  Par contre, il va falloir te salir les mains, en surface les Humanis son propres, mais dans l’ombre, ils ont tous du sang sur les mains. Je ne sais pas si tu vas pouvoir prendre ma place tout de suite, on va sûrement vouloir te tester, tu sais ce n’est pas sans risque, en ce moment court une rumeur sur un nouveau clan, celui qui chasse les oppresseurs. C’est ainsi, tout côté doit avoir son ennemi. »

Fixant alors l’homme qui l’avait élevé à sa manière, pourquoi pas, après tout, il n’était pas pour les hybrides, il aurait préfèré les voir dans des jeux, plutôt qu’en vrai, il les voit comme des objets. IL accepta, bien qu’un peu déboussolé par tout ça. Il entra alors en contact avec un des membres de ce groupe, en tant qu’apprenti. C’est vrai il dut montrer sa valeur, faire des tâches sombres et mortelles. Mais finalement, il put avoir sa chance.

Aujourd’hui il a vingt-trois ans et avec le temps, son regard sur le groupe protecteur dont il fait face presque tous les jours le dégoute, comment pouvait-on protéger une race qui a été créée par l’homme pour servir l’homme ? Protège-t-on les robots ? Bien sûr que non. Alors pourquoi un hybride ? Surtout que la rumeur sur ces ‘’infectés’’ rebelles qui soumettent l’homme est passé de la fiction à la réalité. Surtout qu’il a failli se faire avoir par l’un d’entre eux, heureusement qu’un autre était là pour le proteger. Aujourd’hui il hack alors les systèmes pour anticiper la moindre attaque dans l’ombre, jouant les pro-gamers le jour pour influencer l’air de rien les pauvres neutre qui ne savent rien faire sauf si on les contrôle. Toujours dans sa tenue de fille il monte sur scène, pour remporter les victoires.

Pour se défendre il apprit l’escrime, un sport qu’il affectionne, lui permettant de garder le corps vif en cas qu’attaque directe, mais surtout, il s’en sert pour se défouler après une bonne journée de boulot. Il apprend aussi à tirer avec une arme à feu, ne sait-on jamais, cela pourrait servir un jour.

.


• Hack ... #ccff99


Dernière édition par Eden Lestrange le Jeu 16 Fév 2017 - 21:26, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE FEMELLE DOCILE
Featuring : See U - Vocaloid
Disponibilités : Je passe tous les jours !
Absence : Mi-Juillet à mi-Aout
http://mastersnekos.forumactif.org/t50-miaw
http://mastersnekos.forumactif.org/t744-hey-look-listen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Mer 15 Fév 2017 - 13:54
Bienvenue parmi nous Hâte de lire le reste de ta fiche hé hé owo


#009900 Miaw

Merci à tous !:
 
Revenir en haut Aller en bas
AEGIS
Featuring : Jake English - Homestuck
Disponibilités : 5/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Mer 15 Fév 2017 - 14:00
Bonjour monsieur, madame, j'm'occupe de toi, courage pour ta fiche :o


Même que je parle en#F0C300 tout le temps, héhé.
Revenir en haut Aller en bas
HUMANIS MEMBRE
Featuring : Rider of black > Fate Apocrypha
Disponibilités : 6/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Mer 15 Fév 2017 - 16:37
Merci pour votre accueil, je pense avoir fini, pardon à celui qui corrigera/lira derrière moi !
P.s : si l'histoire ne va pas, alors je changerais.


• Hack ... #ccff99
Revenir en haut Aller en bas
MAITRESSE NEUTRE
Featuring : Stocking Anarchy
Disponibilités : De passage tous les jours au moins
Absence : Mi juillet
http://mastersnekos.forumactif.org/t52-mangeeer
http://mastersnekos.forumactif.org/t745-manger-c-est-mieux-pour-vivre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Mer 15 Fév 2017 - 17:31
Bienvenue et bon courage pour ta fiche J'aime beaucoup la façon dont tu l'as écrite


#9933ff
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE MALE REBELLE
Featuring : Levi Ackerman - Attack on Titan
Disponibilités : Tous les jours !
Absence : ///
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Mer 15 Fév 2017 - 17:45
Hey bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
AEGIS
Featuring : Jake English - Homestuck
Disponibilités : 5/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Mer 15 Fév 2017 - 18:20
Hey monsieur madame, c'est moi qui corrige ta fiche du coup !

Bon alors pour commencer et je sais tu vas crisper ton visage, mais j'ai quelque peu pleuré des noeils en lisant l'histoire. Disons que les couleurs avec le fond gris, c'est... douloureux ? Donc pourrais-tu soit en trouver d'autres ou les retirer ?

En deuxième point tu n'as pas parlé des groupes contextes , ce qui est demandé, surtout que tu joues un Humanis. Ou l'un des groupes dont l'avis sur les autres est le plus important vu leur implication dans la ville et la vie en général autour des hybrides.


J'ai pas mal de chose à dire sur ton personnage surtout niveau histoire alors autant faire des points :

♦ On comprend bien qu'étant en orphelinat, il a sans doute perdu ses parents, mais rien de plus. Alors c'est peut-être un choix, mais du coup le coté Japonais de ses origines restes flou, très flou

♦ Le statut de pro-gameur dont tu parles n'est pas exploité , n'est arrivé qu'en fin d'histoire et arrive comme un cheveux sur la soupe.

♦ Que les hybrides fous ne se contrôlent pas, je veux bien, mais qu'on laisse un jeune chimiste "droguer" ses collègues c'est incohérent.

♦ Ensuite pour justement le coté toxicologue. Même s'il a l'âge dont tu parles, c'est peu probable qu'il soit devenu toxicologue aussi rapidement, même en étant "surdoué.

♦ Autodidacte ou pas, acquérir un tel savoir en lisant, c'est tout bonnement incohérent. Qu'il sache pas mal de chose d'accord, mais un tel métier ne s'apprend pas aussi vite. Surtout quand on voit les études que cela demande.

♦ Pour ce qui est du hackeur, c'est comme le pro-gameur, tu n'en parle pas. Ce qui donne l'impression que tu lui a mis ces métiers pour faire jolie.

- Il y a pas mal de faute inattention et de manque de relecture je pense. Et je crois que tu confond le métier de préparateur en chimie et toxicologue ce qui est très différent.

Le mieux serait que tu revois une bonne partie de ton histoire, car pour l'heure je ne peux pas te valider.


Même que je parle en#F0C300 tout le temps, héhé.
Revenir en haut Aller en bas
HUMANIS MEMBRE
Featuring : Rider of black > Fate Apocrypha
Disponibilités : 6/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Mer 15 Fév 2017 - 18:28
Pas de problème !
Je change tout ça !
Pardon pour les fautes et les couleurs j'ai pas vue qu'elles rendaient aussi...pâle ! je corrige tout ça ! ♥


• Hack ... #ccff99
Revenir en haut Aller en bas
HUMANIS MEMBRE
Featuring : Rider of black > Fate Apocrypha
Disponibilités : 6/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Jeu 16 Fév 2017 - 20:06
D.P spotted !

J'ai re-fini !

Modifications :

• Réécriture de l'histoire : Début semblable /!\ // Ajout de précision sur les parents // Focalisation sur 1 métier et explication !
/!\ mon perso parle en italique, l'autre personnage en gras, en espérant que cela ne gène pas la lecture !

• Réécriture partielle du caractère !

• Ajout de sa pensée sur les groupes contexte (en espérant que ça soit assez, ou pas trop...)

Voilà ♥
Bonne lecture ! ♪


• Hack ... #ccff99
Revenir en haut Aller en bas
AEGIS
Featuring : Jake English - Homestuck
Disponibilités : 5/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Jeu 16 Fév 2017 - 21:18
L'histoire est beaucoup mieux, mais tu vas sans doute me haïr encore une fois. Tu as oublié de modifier les métiers dans la partie information et disons que... la partie où tu met qu'il sait jouer a tout les jeux c'est pas plausible. Personne de normalement constitué et même touche a tout ne peut exceller partout.

Du coup, tu sais ce qu'il te restes à faire :o


Même que je parle en#F0C300 tout le temps, héhé.
Revenir en haut Aller en bas
HUMANIS MEMBRE
Featuring : Rider of black > Fate Apocrypha
Disponibilités : 6/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Jeu 16 Fév 2017 - 21:20
Oh, mince, qu'elle gourde ! Je change ça de suite ! ♥

Edit :
Voila la partie changée :
tadaaa:
 



• Hack ... #ccff99
Revenir en haut Aller en bas
AEGIS
Featuring : Jake English - Homestuck
Disponibilités : 5/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    Jeu 16 Fév 2017 - 21:45
Ça me va monsieur-madame du coup tu es ...VALIDÉ


“ TU ES VALIDÉ(E) ”


Ça y est, t’es validé(e) ! Félicitations ! Nous sommes heureux de t’accueillir parmi nous, en espérant que tu t'y sentes bien.

Tu peux dès à présent faire une demande de RP, d’adoption, et si tu cherches un toit fait une demande de lieux.
Si tu as besoin d'un nouvel avatar, viens ici .
N'oublies pas de nous dire si tu dois t'absenter de prévenir ici !

N’hésites pas à poster une fiche de liens pour te lier aux autres personnages du forum ou encore à passer sur la ChatBox pour te familiariser avec les autres.

Si tu veux délirer avec les autres, passes sur le flood ou sur troll word !

Par contre, n’oublies surtout pas de remplir ta fiche de personnage et de rajouter le lien de ta fiche dans ton profil.

A la moindre question, n’hésites pas à envoyer un MP à un membre du staff qui sera là pour éclairer ta lanterne.




Même que je parle en#F0C300 tout le temps, héhé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !    
Revenir en haut Aller en bas
 
Tut tut tut, les apparences sont trompeuses l'ami !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Humains validés-
Sauter vers: