Partagez | 
 

 Aliocha - tigre déporté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
MessageSujet: Aliocha - tigre déporté    Mar 21 Fév 2017 - 21:14
IDENTITÉ.
NOM ; Inconnu
PRÉNOM ; Aliocha
ÂGE ; 19 ans environ
SEXE ; Masculin
RACE ; Hybride Tora
ORIENTATION SEX. ; Hétérosexuel
SITUATION ; Marginal, pauvre
GROUPE ; Hybride neutre
MÉTIER ; Aucun
ORIGINE(S) / NATIONALITÉ(S) ; Russe
PHYSIQUE.
Il est grand, preste, agile, et sa force ne laisse pas à désirer. Entendons-nous bien, Aliocha est un jeune homme qui a longtemps été captif, certes, mais qui désormais vit en liberté. Habitué à se terrer, à fuir, à devoir se maintenir en forme pour échapper à cette humanité toujours aussi brutale et contemplative, il a développé sa résistance et une musculature plus que correcte. Cachant généralement celle-ci sous des vêtements amples ou souples – tantôt des joggings, tantôt quelques t-shirts et autres tenues récupérées - , on ne la découvre que lorsqu’il se met à nu. C’est donc un hybride au corps marqué par les ans, doté d’un physique robuste mais amaigri par la faim. Nul doute que, s’il venait à être correctement alimenté et entretenu, il deviendrait un garçon d’autant plus agréable à regarder.
Notons  donc qu’il est un homme dépassant le mètre quatre-vingt-cinq, pour soixante-dix kilos seulement.  Des oreilles blanches sortent de sa tignasse pâle et il possède une longue queue rayée de noire. Il est d’ailleurs aux couleurs de sa race de tigre sibérien vraisemblablement rare, plus proche du tigre blanc.  Sa peau, elle, est presque dépourvue de cicatrice, mais il n’a pu échapper aux tests, piqûres et autres coups de fouet que se plaisent à offrir les humains. Aliocha reste donc assez remarquable en général, ce qui lui a valut de fuir bien des fois.
ET VOUS.
PSEUDO ; ...
ÂGE ; 25 ans
GARS OU FILLE ? ; Gars
COMMENT AS-TU TROUVE M&N ?  ; Topsite
PRÉSENCE ; 7/7
TON AVATAR C'EST ; Tsurumaru Kuninaga de Touken Ranbu
AUTRE CHOSE ; Nope
ALIOCHA
CARACTERE
 Cet hybride est quelqu’un de calme. Posé. Patient. Vu le nombre d’années qu’il a passé à être enfermé, il n’a jamais vraiment eu trop le choix. Enfin ça, c’est ce qu’il veut bien laisser croire. Parce qu’au fond, il n’est peut-être pas si tempéré qu’il y paraît. Au-delà de cette impression de je-m’en-foutiste absolu qui émane de sa personne se cache un être résolument révolté. Car depuis toujours, il hait sa position d’inférieur, le traitement que l’on réserve à ceux de son espèce et le mépris dont il est la victime. Non, il n’est pas plaintif pour autant et il n’acceptera généralement aucune excuse. Parce que oui, Aliocha est rancunier. Mais il sait aussi passer l’éponge quand il se doit, et se contenter d’utiliser le temps à son avantage. Après tout, s’il n’exprime pas forcément sa vengeance, il n’ignore pas que toute chose se paie et qu’il y gagne davantage à jouer les blasés que de céder à la violence. Du coup, Aliocha est un individu impétueux qui se maîtrise. Il préfère user ses adversaires que d’exprimer son énergie négativement. De toute façon, les humains ont toujours l’ascendant, pour le moment.
Au final, c’est un jeune homme qui fait fi de ses frustrations et pense avant tout à sa survie. Il calcule, réfléchit prestement et s’adapte tout à fait pour échapper à cette frénésie à l’encontre de sa race. Pour lui, la dissimilation et la patience sont davantage des vertus que cette recherche constante d’une liberté qu’il n’y a pas ou plus. Il peut donc être obéissant quand c’est dans son intérêt, à condition que cela ne soit pas poussé trop loin. Et, a contrario, il peut tout autant animer des ressentiments ou se laisser emporter par ses envies ou émotions. C’est un hybride qui ne rit pas beaucoup et qui reste souvent observateur. Mais quand il a quelque chose à dire, ce n’est jamais pour rien.  
 
HISTOIRE
C’est au fin fond d’un camion, sur le bord de la route, qu’Aliocha poussa ses premiers cris. Né d’une jeune mère venant tout droit de Russie, et gentiment envoyée en France pour satisfaire les besoins pécuniaires de certains et sexuels des autres, il ignorera toute son existence qui est son père. De toute façon, dès sa naissance, il sera enlevé par le proxénète responsable de sa génitrice et revendu directement au laboratoire de recherche en vogue, celui qui s’occupera des manipulations génétiques nécessaires à la venue de son état présent. Car oui, les quelques premières semaines de sa vie, le petit slave avait été humain. Puis, avec tout ce qu’on lui fit subir, tout cela ne fut qu’un souvenir mort et enterré. Il devint une de ces créatures appelées « hybrides », destinées à servir ses maîtres.
Au début, ça n’avait pas été difficile pour lui d’en convaincre. Enfant innocent, naïf, il passa ses premières années comme cobaye pour de nombreux tests. On lui apprit le nécessaire, ainsi qu’à lire et compter, puisqu’il servirait certainement d’animal de compagnie, un jour ou l’autre. Mais temps qu’il n’avait pas l’âge de cela, Aliocha fut cantonné dans un pseudo-hôpital, plus prison qu’autre chose, qui devait lui permettre de voir la lumière du jour sans pouvoir l’approcher. Et puis les années se poursuivirent ainsi. Il muta encore un peu, sans doute à cause d’un gène récessif. Sa chevelure blonde passa au blanc, de même que sa queue animale. Même sa peau s’éclaircit légèrement. On craignit un temps qu’il ne soit sensible au soleil, mais il n’en fut rien. C’était un détail qui n’aurait pas d’incidence. Ou très peu, alors, et de bon augure. Les tigres blancs sont plus rares et précieux, donc vraisemblablement plus chers.
À ce moment, on le laissa un peu en dehors de ces recherches, finalement, et l’on en arriva à penser qu’il pouvait être plus rentable qu’utile. Son éducation fut donc reprise en main, sa vision des choses évolua, son regard sur le monde… et puis il y eut bientôt les événements.
Aegis… Ileris… ce fut la première fois qu’il entendit ces noms-là. D’abord, il n’avait pas compris ce qu’il se passait. Les manifestations, au-dehors, lui semblaient être quelque chose de mauvais. Il avait peur d’être pris pour cible et que ces humains-là, eux aussi, en veuillent à sa race. Mais non, ce n’était pas le cas. Ce n’avait été que des jets de projectiles, des échanges houleux, des espèces d’affrontements, puis les forces de l’ordre… Aliocha avait été emmené à l’écart, dans une pièce où il ne verrait pas la suite. Mais du haut de ses treize ans, son esprit fonctionnait, ses pensées s’agitaient, ses songes ne pouvaient être empêchés. Et quelques jours plus tard, une nuit, sans prévenir, ce fut le tour des hybrides d’entrer en scène. Les autorités auraient dû s’y attendre. Peut-être. L’hôpital fut ravagé. On dénombra bien des blessés et quelques morts. Ce groupe révolutionnaire-là, il ne plaisantait pas. Ils n’avaient rien à perdre. Le jeune tigre le lut dans leurs yeux. Alors, quand un des humains essaya de l’entraîner à sa suite dans la fuite, il se débattit. Il mordit, frappa, fit couler le sang. On le lâcha, pour sauver la vie des hommes. Et bientôt, le tumulte cessa. Il se retrouva seul. Il n’avait plus qu’à sortir, comme l’avaient fait quelques-uns de ceux qu’il avait croisés en ces murs. Il goûtait à la liberté.
En grandissant et vivant au-dehors, Aliocha comprit mieux la vie. Il devint plus prudent encore et attentif. Il ne voulait rien ignorer et devait s’adapter. Mais plus les semaines et les mois passèrent, plus il se mit à trouver les actions de ces Ileris dérisoires. Irresponsables. Ils avaient attaqué un endroit nuisible aux hybrides, oui. Ils avaient gagné une bataille. Ils s’en étaient résolument pris aux humains. Mais ensuite ? Combien de ses frères et sœurs se retrouvaient à la rue, sans logis ? Combien avaient juste tout perdu, cette nuit-là, et n’avaient pas été recueillis ? Parce que non, les révolutionnaires ne pouvaient pas s’encombrer de gamins, et ces derniers avaient été réduits à revenir auprès de leurs précédents maîtres et tortionnaires. Ils ignoraient trop la vie. Et d’autres s’étaient juste fait capturer. Si Aliocha avait eu sa chance, c’est peut-être parce que, quelque part, il avait été un privilégié. Il était rare, ou peu commun. Alors…
Il erra. Se débrouilla. Se cacha, vola, s’entraîna et s’efforça de rester toujours en alerte. Lui qui n’avait jamais connu le bonheur, se dit finalement qu’il n’existait pas. De ce jour, le tigre n'eut plus jamais affaire aux Ileris - du moins volontairement - et ne chercha jamais à les trouver. Ils étaient pour lui un groupe à part, avec qui il n'avait aucun lien, et à qui il ne devait finalement rien. Quant aux humains, ces Aegis... ils étaient trop rares et finalement peu efficaces. Il en rencontra, certes. Mais à part le fait de pouvoir manger grâce à eux ou avoir un endroit chaud pour la nuit, Aliocha sentait qu'il leur manquait quelque chose. Il abusa plus d'eux que la décence ne l'aurait voulu. Pour lui, ce sont des humains faibles qui refusent leur appartenance à cette race. C'est assez triste.
Parfois, il eut affaire à des hommes violents, mais par chance ceux-ci ne se dirent jamais qu’ils le captureraient. Il reçu des coups et en donna. Il devint lui-même plus agressif, et finalement plus patient, observateur, limite provocateur. Il était un jeune homme calme et silencieux, qui n’agissait que pour ses besoins. Et puis, il avait découvert d’autres choses, comme les infectés, dont il fallait se méfier et ne pas s’approcher. Il en croisa, au court de ses échappées, mais jamais qui soit dans un état suffisamment avancé pour le contaminer. Et surtout, il y avait pire. Il les scruta à de nombreuses reprises, sur les écrans télévisés, chez les humains qu’il venait cambrioler, dans les boutiques, dans les cafés… Humanis. Les pires. Ceux qu’il ne comprendrait jamais. Ceux qui était les plus logiques, certainement, mais dont le fonctionnement était le plus haïssable. Ceux qui condamnaient son espèce à la servitude.
Aliocha se dit que c’était ainsi, après tout, et qu’il n’y avait pas à s’en faire… mais les choses sérieuses ne font jamais que commencer, dans la vie… à chaque instant.
 


Dernière édition par Aliocha le Mer 22 Fév 2017 - 11:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE MALE NEUTRE
Featuring : Master - Aenaluck
Disponibilités : 5/7
Absence : Pas pour l'heure.
http://mastersnekos.forumactif.org/t1189-un-fauve-charmeur-mais-
http://mastersnekos.forumactif.org/t1213-les-relations-musclees-et-sexy-d-un-lion
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aliocha - tigre déporté    Mer 22 Fév 2017 - 11:16
Me voilà de nouveau, mais cette-ci pour corriger ta fiche et non t'embêter.

Alors je dois dire que ce fut agréable de lire ta fiche, tu as une plume des plus sympathiques. Simple, concis, comme j'aime. Je te demanderais juste de me mettre un peu plus de détail sur le ressenti de ton personnage sur les Aegis et Ileris, plus qu'un survol. Et ensuite tu seras validé sans aucun soucis. J'ai vu que tu avais déjà recensé ton avatar, ou du moins mis a jour donc c'est tout bon, à part ce que j'ai dis.

Aller courage, il ne te manques que peu pour avoir ta couleur.


Le grand fauve bleu parle ainsi
Revenir en haut Aller en bas
AEGIS
Featuring : Jake English - Homestuck
Disponibilités : 5/7
Absence : Vacance ou autre ?
http://mastersnekos.forumactif.org/t1313-un-super-heros-n-est-pa
http://mastersnekos.forumactif.org/t1323-gavinouet-et-ses-amies
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aliocha - tigre déporté    Mer 22 Fév 2017 - 13:25
Après une vérification avec le staff, il semble que tu n'as pas le même feat sur ton avatar que sur ta fiche ainsi que marqué dans cette dernière. Il faudrait que tu choisisses entre Tsurumaru Kuninaga et Kogitsunemaru.


Même que je parle en#F0C300 tout le temps, héhé.


Dernière édition par Gavin D. Weiss le Mer 22 Fév 2017 - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aliocha - tigre déporté    
Revenir en haut Aller en bas
 
Aliocha - tigre déporté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renom et Wanted du tigre marin !
» [Quartier Uchiha] Domaine du Tigre
» 700 haïtiens déporté en 5 jours
» Portée des armes
» Les poèmes d'un Tigre Solitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Fiches non-finies-
Sauter vers: