Partagez | 
 

 Adam - Keep calm and ride a horse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
MessageSujet: Adam - Keep calm and ride a horse    Jeu 23 Mar 2017 - 13:40
IDENTITÉ.
NOM ; /
PRÉNOM ; Adam
ÂGE ; 28 ans
SEXE ; Mâle
RACE ; Cheval (Pur Sang)
ORIENTATION SEX. ; Hétéro
SITUATION ; Pauvre
GROUPE ; Hybride docile
MÉTIER ; /
ORIGINE(S) / NATIONALITÉ(S) ; Né en France
PHYSIQUE.
Un visage tout d’abord. En amande. Des traits marqués. Une mâchoire taillée. Une bouche sculptée. Un nez droit. Aucune finesse dans ce visage. Ces lignes. Et pourtant. Oui, pourtant. Ce visage n’est jamais rude. Ni froncé. C’est en un sourire que se mue sur cette bouche. Ses yeux ne laissent transparaitre que de la douceur. Des yeux bleus. Tirant parfois sur le gris. Selon le temps. Une chevelure brune foncée arborant quelques épis. Par style, plutôt que négligence. Des oreilles d’équidé sur le dessus du crâne.

Toutefois, ce n’est pas son visage joyeux que l’on remarque en premier. Ce n’est pas son sourire qui impressionne. Ce n’est pas ses yeux non plus qui attire l’attention. Mais son physique. L’étalon impressionne par sa taille. Les deux mètres sont dépassés. De cinq centimètres. Précisément. Pour cent-treize kilogrammes. Ses épaules sont larges. Ses muscles sont développés. Saillants. Trop diront certains. Biceps. Abdominaux. Pectoraux. De haut en bas. Toute sa musculature transpire de virilité. Sa carrure n’est pas que le fruit du hasard. Ou d’un entrainement intensif. Adam a été génétiquement conçu pour être robuste. Pour avoir cette carrure. Ce qui ne l’empêche pas d’entretenir son corps. Bien que plus fort qu’un humain, c’est dans la course qu’il excelle. Dans ce sport qu’il se sent le mieux. Réellement. Pleinement lui-même. Au bas de de son dos. Trône une grande queue. De même couleur que ses cheveux.  

Pour ce qui est de son style. Adam reste sobre et pratique. Il n’aime pas les vêtements près du corps qu’il juge inconfortables. Il apprécie particulièrement les t-shirts avec des motifs imprimés dessus. A noter qu’il a un piercing à l’arcade sourcilière gauche.
ET VOUS.
PSEUDO ; XIII
ÂGE ; 25 ans
GARS OU FILLE ? ; Parait que je suis une egirl.
COMMENT AS-TU TROUVE M&N ?  ; DC Hitomi.
PRÉSENCE ; 5/7
TON AVATAR C'EST ; Un Oc de Justsyl
AUTRE CHOSE ; A la base, je m'étais dit pour la blague, que si je devais faire un DC, ce serait une hybride vache. J'aurais pu faire une infectée, mais face à la sous population masculine, j'ai fini par me dire que faire un hybride cheval avait également du potentiel drolatique !  :ohoh:
Adam
CARACTERE
Adam. C’est un sourire. Doux et chaleureux. Parfois espiègle. D’autre fois charmeur. Adam, s’il a le physique d’un étalon, a le caractère d’un poney. Un poney tout doux. Tout gentil. Il fut bien dressé par ses créateurs. Dompté même. L’étalon ne dit jamais une parole de travers. Il est respectueux envers les humains. Cette notion de respect, on la lui a bien apprise dès son plus jeune âge. Au-delà du respect, il est sympathique. Agréable. L’étalon n’est pas farouche. Doté d’un fort instinct paternel, il aime les enfants. Il a le contact facile. Loin d’être timide, il apprécie aller vers les autres. Faire de nouvelles rencontres. Pas forcément un grand bavard. Parfois, il ne sait pas quoi dire.

Alors, il fait des blagues. Drôles. Ou pas ! Il se pense trop rigolo, mais ne l’est pas forcément. C’est le genre de mec à rire de ses propres bêtises. Souvent de bonne humeur, il aime partager sa joie. Amuser les autres. Les rendre heureux. Ou au moins, essayer. S’il n’était pas hybride avec toute la connotation péjorative sous-entendue par sa condition, il serait le bon gars avec qui il plaisant de trainer. De parler. S’amuser. Côtoyer. Tout simplement. Oh, il est ce bon gars. Pour sûr. Pour ceux qui acceptent sa nature d’équidé.

Le gentil étalon cède parfois la place au charmeur. Adam aime plaire. Séduire. Il ne se lasse pas de voir le rouge monter aux joues des filles. Ce n’est pas le genre beau parleur. Il ne saurait pas faire quelques belles phrases dignes de poètes. Il embête. Dans ses paroles. Dans ses gestes. Il flatte aussi. Il complimente. Bien qu’il approche des trente ans, Adam est resté au stade des jeunes adolescents qui ne savent pas courtiser autrement qu’en taquinant. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir du succès. Son physique n’y est sans doute pas étranger. Il va plus facilement vers les hybrides. On lui a toujours dit que les humaines, ce n’est pas pour lui. Dans la théorie.

Il n’y a pas qu’en matière de séduction qu’il taquine. Adam est taquin de manière générale. Il aime bien charrier ceux qu’il apprécie. Qu’il aime. C’est en quelque sorte, une preuve d’affection. Même si parfois, il ne sait pas quand s’arrêter, il n’est jamais méchant. Pas fondamentalement. Que ce soit dans les paroles ou les gestes, le brun n’aime pas la violence. Il n’en voit pas l’utilité. Conciliant, il préfèrera toujours chercher une solution pacifique à un conflit. En ménageant les deux parties. Il préfère user de sa carrure pour intimider. Dissuader plutôt que frapper. Il n’userait de sa force que si quelqu’un est en danger.

Cheval dans le corps et dans l’âme, Adam aime les grands espaces. Il aime les parcs. La nature. Inconsolable s’il devait rester cloitré entre quatre murs, il ne se lasse pas de bouger. Marcher. Courir. Il adore se promener. Il aime faire de longues balades. Sentir le vent caresser doucement sa peau. L’odeur de l’herbe fraichement coupée. Toucher le sol de ses sabots quand il prend sa forme animale. Sans complètement se l’avouer, il rêve de pleine liberté. Il aimerait voyager. Grand sportif, il a de l’énergie à revendre. L’étalon a besoin de se défouler. Quotidiennement. Il aime entretenir sa musculature. Surtout. Il aime courir.

Adam n’est toutefois pas sans défauts. Loin de là. Si bien habitué à être le centre de l’attention dans son ancienne vie, il aime être remarqué. Être vu. Il aime qu’on s’occupe de lui. Qu’on le chouchoute même. Non content d’avoir un égo de mâle parfois mal placé. Il a l’égo d’un étalon ! Il se sait viril et aime bien le rappeler. Comme ça. Pour taquiner. Il ne perd jamais une occasion de montrer sa musculature. Bander ses muscles pour vendre du rêve. Il a un petit côté vantard. Heureusement rattrapé par son côté sympathique.

Il n’a pas d’ambition débordante. Il rêve d’une vie simple. Paisible. Être relégué à sa seule nature d’étalon le blesse, même s’il ne le laisse pas transparaitre. Il aimerait apprendre à lire. Ecrire. Se cultiver. Choses qu’on lui a toujours refusé. Il rêve d’une vie d’humain. Avoir une maison. Trouver une compagne. Fonder une grande famille. Avoir la possibilité d’être un père accompli. Enfin. Sa vie rêvée est tristement banale diront certains.

Pour lui, c’est la définition du bonheur.


Adam et la société


La relation hybride – maître : Éduqué pour être un hybride docile et respectueux, le statut subordonné que doit l’hybride à son maître ne le choque pas. Au contraire, il l’estime normal. Il réprouve toutefois les violences gratuites. Pour lui, la relation hybride – maître est une sorte de contrat tacite entre les deux parties. L’hybride sert le maître en échange de bons soins. Il a bien sûr conscience que sa façon de penser n’est pas la norme.
Les Humanis : L’opinion d’Adam sur ce groupe est partagée. D’un côté, il n’est pas réellement choqué des lois restreignant les libertés des hybrides. Il juge normal de servir un maître. En revanche, les excès que peuvent commettre ce groupe le laisse perplexe.
Les Aegis : Favorable envers ses comparses hybrides, l’étalon ne peut éprouver que de la sympathie vis-à-vis des membres de ce groupe. Il trouve louable leur volonté d’aider les hybrides les plus démunis. Toutefois, il ne partage pas totalement leur volonté de rendre égaux en droit hybrides et humains. Résultat de sa vie passée. Adam est susceptible d’évoluer sur ce point. Mais pour l’heure, il préfèrerait que les abus des mauvais maîtres soient sanctionnés plutôt que de réclamer une égalité de droit totale.  
Les Ileris : Adam réprouve purement et simplement la violence de ce groupe. Il estime que les méthodes employées par les Ileris ne sont pas des solutions aux problèmes des hybrides. Bien au contraire, il pense qu’elle dessert leur cause en propageant l’image d’hybride violent et dangereux.
HISTOIRE
Adam. Adam, c’est à la base un projet. Une union. Non pas entre deux êtres amoureux et désireux de concrétiser leur amour. Non. C’est une alliance. Une collaboration aussi improbable qu’impensable entre un haras et un laboratoire. Il y a un peu moins de trente ans. Alors que les recherches sur les hybrides débutaient. Balbutiaient encore. Il y eut des ratés. Aussitôt abandonnés. Et puis. Et puis, il y eut une réussite. Après maintes tentatives. Il y eut Adam.

Adam. Le premier des hommes dans les récits bibliques. Ce prénom à lui seul est tout un programme. Il résume tout le projet. Adam est enfant de la science dans ce qu’elle a de plus pernicieuse depuis maintenant des années. Il n’est ni humain. Ni animal. Il est hybride. Sans père. Ni mère. Un peu homme. Un peu cheval. Sang Pur pour être précis. Un soin particulier. Une attention scrupuleuse a caractérisé toute la phase de recherche. De création par les chercheurs. Dans le seul but de créer à terme ce qu’il est aujourd’hui. Un hybride parfait sur le plan physique. Génétique. Archétype de mâle viril.

Propriété du Haras national de Blois. Géré par une directrice quelque peu clerc. Visionnaire. Julie Sorel. Ayant des contacts personnels dans le monde scientifique. Elle a parié que la France allait bientôt changer. Que plus tard, avoir un hybride serait une nouvelle norme. Elle a investi. Ce fut risqué, mais le temps lui aura donné raison.

Adam fut conçu et élevé dans l’optique d’être un étalon. Dans le sens hippique du terme. Pour le but non camouflé de produire de beaux petits hybrides. Pour les clients les plus puristes. Surtout les plus fortunés. Préférant adopter un hybride conçu naturellement plutôt que dans une éprouvette. A ce titre, il reçut une attention particulière. Dès son plus jeune âge. Pour le préparer plus tard à son rôle.

La vie d’Adam dans le haras fut plutôt paisible. L’étalon lui-même dirait qu’il n’a globalement presque que de bons souvenirs. Par rapport à d’autres congénères hybrides, il fut bien traité. Certes, dans l’unique soucis de faire à terme des bénéfices. Mais le fait est qu’il ne manqua de rien. Sauf d’amour. Peut-être. Il mangea à sa faim. Des repas équilibrés. Sans doute aurait-il aimé davantage de sucreries et autre « mal bouffe ». Il avait un toit. Des vêtements.

Sa vie était rythmée par le planning de différentes activités physiques pour le maintenir en forme. Il pratiqua ainsi différents sports. Notamment la course qu’il adorait et adore toujours. On lui instruit également comment bien se tenir vis-à-vis des humains. Surtout des notions de politesse et de respect. Par la suite. Quand il fut en âge. Ses partenaires vinrent également tenir une place importante dans son emploi du temps. Centrale même. Des hybrides femelles sélectionnées avec soin. La règle était claire : ne pas s’attacher. A ce titre, il avait peu de contacts personnels avec elles. Il n’était pas autorisé à les voir en dehors de son travail.

La routine de ses différentes activités évoquées ci-dessus était parfois brisé par de longues balades. Elles étaient organisées par le personnel qui le surveillait. Après qu’il ait fugué plusieurs fois du haras dans son adolescence pour se changer les idées. Découvrir de nouveaux lieux. Faire des rencontres. Aussi, plutôt que de perdre du temps à le sermonner – et surtout le retrouver ! – la direction a jugé préférable de lui organiser de petites escapades pour assouvir ses envies de grand air. Elles étaient au nombre de deux à trois fois dans le mois et s’étalaient parfois sur quelques jours. Toujours à la campagne. Pour lui permettre de vadrouiller et se dépenser pleinement.

Voilà bien l’une des rares requêtes qui lui fut accordée. Jamais on ne lui apprit à lire. Ou bien écrire. Ni lui inculquer quelques éléments de culture ou de savoir. Parce que ces activités étaient jugées inutiles pour sa fonction. L’étalon en était parfois attristé. Déçu. Mais il faisait avec. Comme il s’accommodait de ne pas connaitre réellement ses partenaires. Il demanda pourtant. Il tenta d’insister pour qu’on lui accorde le droit de passer du temps avec elles pour faire leur connaissance. Réellement leur connaissance. Savoir leur histoire. Comment elles étaient devenues des hybrides. Ce qu’elles connaissaient du monde. En somme, partager autre chose avec elles qu’un lit. Ses demandes furent refusées. Jugées inutiles. Il développa un instinct paternel. Il aurait aimé accompagner les filles pendant leur neuf mois. Rester près d’elles pour les soutenir. Évidemment, ce ne fut pas accordé non plus. Son rôle n’était pas d’être un père. Seulement un procréateur. Et au fond de lui. Dans son cœur. Ça le blessait. Le tuer. Un peu. Alors, il essayait de ne pas trop y penser.

Le business finit par s’essouffler. Pour plusieurs raisons. Premièrement parce que bien trop fiers de leur création, les chercheurs se montraient bien trop exigeant dans le choix de potentielles partenaires pour Adam. Deuxièmement. Une raison pragmatique. Attendre que le ou la petit(e) hybride soit apte à être vendu(e) nécessite une certaine patience. Finalement, le projet finit par être abandonné il y a quelques mois. Car moins lucratif qu’espéré.

Aujourd’hui, Adam a été transféré dans une animalerie parisienne où il espère qu’une gentille maîtresse viendra le chercher. Il aimerait retrouver la trace de ses anciennes partenaires et de ses enfants, mais sait l’opération impossible. Il attend. Rêve. Pour passer le temps. Il espère qu’un jour il pourra fonder une famille. Sa famille.

Oui. L'étalon rêve de pouvoir enfin devenir le père qu’il aurait toujours aimé être.


Dernière édition par Adam le Jeu 23 Mar 2017 - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Adam - Keep calm and ride a horse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maximum Ride RPG - Partenariat
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» Horse Liberty -- La terre des Mystères
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Fiches non-finies-
Sauter vers: