Partagez | 
 

 Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ILERIS ESPION
Featuring : Akaashi Keiji - HQ!!
Disponibilités : 7/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Sam 13 Mai 2017 - 16:37
IDENTITÉ.
NOM ; Ishii
PRÉNOM ; Félix
ÂGE ; 19 ans
SEXE ; Homme
RACE ; Infecté / chouette chevêche
ORIENTATION SEX. ; Homosexuel
SITUATION ; célibataire / pauvre
GROUPE ; Ileris
MÉTIER ; espion
ORIGINE(S) / NATIONALITÉ(S) ; Franco-japonais
PHYSIQUE.

Ishii Félix, 19 ans, 1m90
Peau blanche
Cheveux noirs
Yeux verts

Gènes de chouette chevreche.
Hybridation ratée.

INFECTE


Voilà, ce qui était écrit sur la première feuille du dossier médicale de Félix. Pourtant, son physique était tellement plus qu’une simple fiche ou qu’une expérience ratée.

Félix était un joli garçon et il le savait. Petit, les mamans de son voisinage s’extasiaient devant ses fins cheveux aussi noirs que les ailes des corbeaux, il les avait toujours gardé court, mais ce qui lui donnait cette air un peu sauvage, était les épis qui se formaient de part et d’autres de sa chevelure, épis qu’il n’avait jamais réussis à dompter.
Ce que lui aimait particulièrement, était ses yeux. De jolis yeux bridés, provenant des gènes de son père et d’un vert ravageur, héritage de sa mère. Le tout entouré par de longs cils qui lui donnaient ce regard charmeur et mystérieux à la fois. Il avait un beau regard mais qui pouvait rapidement devenir effrayant lorsqu’il était énervé. Dans ces moments là, le vert habituellement clair de ses iris s’assombrissaient et un regard carnassier faisait son apparition.
Le reste de son apparence était tout aussi plaisant à voir : un visage rond et pas spécialement gros, un petit nez légèrement retroussé et une lèvre inférieure pulpeuse.
S’ajoutait à ça une taille digne d’un mannequin, 1 mètre 90 pour 60 kilos. Il était mince, un peu trop mince d’ailleurs mais que voulez vous, il arrivait à peine à se nourrir correctement.

Pourtant, Félix avait tendance à cacher son corps sous de larges vêtements sombres et une capuche sur la tête, se faufilant parmi la foule sans se faire voir, tel un fantôme. Il n’aimait pas que l’attention se porte sur lui. Parce-que ce que ces scientifiques lui avaient laissé, il considérait ça comme un cadeau empoisonné. Si vous enleviez tous ses vêtements, vous pourriez voir des petites plumes, oscillant entre le gris et le blanc, un peu partout sur son corps. Elles n'étaient pas bien grandes et poussaient un peu aléatoirement mais Félix les détestait. Le pire, était les deux grandes ailes sur son dos. Elles partaient des omoplates et s’arrêtaient à la moitié de son dos. Elles auraient pu être jolie mais l’infection en avait décidé autrement et Félix se retrouvait donc avec deux ailes dont les plumes abîmées tombaient et qu’il lui était impossible de bouger sans souffrir. Il ne fallait pas non plus oublier les cicatrices qui parcouraient son torse et son dos, témoins des nombreuses expériences et punissions qu’il avait subis.

Oui, à première vue, Félix était joli, mais si l'on creusait un peu, on pouvait rapidement découvrir les horreurs et la cruauté des Hommes qui avaient laissé des séquelles aussi bien physique que psychologique sur le corps et dans la tête du jeune homme.
ET VOUS.
PSEUDO ;  
ÂGE ; 18 ans
GARS OU FILLE ? ; Fille
COMMENT AS-TU TROUVE M&N ?  ; Raven :3
PRÉSENCE ; Tous les jours ^^
TON AVATAR C'EST ; Akaashi Keiji - HQ!!
AUTRE CHOSE ; Hoot hoot
FUKURÔ
CARACTERE
Si l’on fouillait un peu dans son dossier, on pouvait également découvrir une longue fiche sur sa personnalité, sur comment son psychologue avait analysé ses traits de caractères et pour être honnête, il avait fait un bon boulot.

Si je devais utiliser cinq adjectifs pour décrire mon patient ça serait : solitaire, apathique, intelligent, observateur et calme.
Laissez moi vous expliquer.

Au cours de mes observations, j’ai pu observer que Félix parlait certes aux autres enfants et adolescents du groupe mais sans jamais tisser de réel lien, il leur parlait quand il avait quelque chose à leur dire, autrement dit, il restait dans son coin à observer ce qui l’entourait. En parlant de ça, Félix est quelqu’un de très observateur, je ne saurais compter le nombre de fois qu’il est entré dans mon bureau en me faisant remarquer que tel ou tel chose avait changé, soit sur mon physique, soit dans la pièce en général. Cela ne restait que des remarques mais je n’avais pas pu m’empêcher de régulièrement changer quelque chose, pour voir s’il le remarquerait et c’était le cas à chaque fois. Félix est également un garçon assez intelligent, qui comprend beaucoup de chose pour un si jeune âge. Il a notamment dû grandir assez vite, ce qui l’a rendu très autonome. Je ne l’ai également jamais vu faire de crise de colère, il a toujours su rester très calme et lors des disputes qui pouvaient arriver entre les enfants, il restait à l’écart, ne voulant pas s’en mêler et avoir de soucis. Cependant, j’ai pu remarquer que Félix était quelqu’un d’assez apathique. Je pensais qu’au début, il ne voulait juste pas se confier à moi et me parler de ses sentiments mais j’ai finis par comprendre qu’il ne ressentait vraiment rien ou pas grand chose. Ce qu’il est entrain de vivre ne l’effraie pas, il n’est pas curieux non plus ou en colère. Il a toujours cette expression neutre sur le visage mais m’a cependant avoué que sa mère lui manquait mais qu’il ne lui en voulait pas.

Voici les observations que j’ai pu remarquer sur ce patient.

Cependant, après sa sortie, Félix a évolué et bien qu’il ait gardé ces traits de caractère, d’autres sont venus s’ajouter au fur et à mesure des années. La méfiance par exemple, Félix a appris à se méfier de tout le monde, même de certains des Ileris. Cependant, une fois qu’il a un minimum confiance en vous, vous pouvez être sûr que jamais il ne vous trahira, il est quelqu’un de très loyal. Son métier d’espion lui a également appris à être manipulateur et discret. Il n’hésitera pas à utiliser son charme afin de récupérer des informations ou à suivre une personne sans être vu. Ce n’est évidemment pas parfait et nombreuses sont les fois où il n’a pas réussi une mission mais il continue à travailler dur et pourquoi pas prendre un jour le poste de meneur.
Ce côté apathique est toujours là mais moins fort. Il comprend un peu mieux la notion d'amitié par exemple, même s'il a toujours autant de mal à se faire des amis. Il sait également plaisanter avec ses camarades et les taquiner parfois. Cependant, la tristesse ou le deuil sont des sentiments qui lui restent encore inconnu.
Bien qu’il soit également quelqu’un d’assez ouvert d’esprit, il n’assume pas son homosexualité. C’est un sujet assez tabou pour lui, non pas qu’il en ait honte mais c’est l’idée d’être rejeté par ses camarades qui l’effraie. Les Ileris sont un peu comme sa famille et il ne supporterait sûrement pas d’être rejeter par eux.
HISTOIRE
Un vieil appartement moisis. Le papier peint qui se décollait des murs, de la moquette tâchée de substances toutes différentes les unes des autres. Une cuisine où les cafards avaient finis par élire domicile. Un salon avec un canapé tout défoncé et sur ce canapé, un jeune garçon ayant depuis peu atteint la majorité. Autour de lui, plusieurs aiguilles remplies de morphine, une des rares drogues qui atténuait sa douleur, elle le faisait planer aussi mais au moins il ne souffrait plus, pendant un instant en tout cas. Alors qu’il était là, allongé, l’air béat, son enfance lui remontait doucement en mémoire...

...  Désormais, il voyait le monde à travers les yeux d’un petit garçon. Il revit sa mère, celle qu’il avait aimé et admiré, avant que son père ne parte, ne les abandonne. Elle avait été joli avec son visage rond, sa peau blanche et ses grands yeux verts. Il avait toujours aimé la couleur de ses yeux et comment ils se plissaient lorsqu’elle lui souriait. Sourire qu’il ne revit plus jamais après le départ de son géniteur. Il se rappela qu’il n’avait jamais été proche de lui. Un père absent qui rentrait tard le soir et lorsqu’il avait des journées de repos, il les passait devant la télé, une bière à la main. Il n’avait jamais été violent autant physiquement que verbalement envers sa femme ou son fils, il était juste absent. Il ne s’impliquait pas dans son rôle de père ou de mari, il était un peu comme ce colocataire silencieux qui était là pour la bouffe et son lit et puis un jour, sans dire un mot, il était parti. Il revoyait encore sa mère morte d’inquiétude et pleurant tous les soirs et lui qui essayait de la consoler du mieux qu’il pouvait. Jamais il ne sut la raison du départ de son père mais au fond de lui, il savait qu’il en était en parti coupable. Progressivement, un sentiment de culpabilité s’installa en lui, tel un parasite. Sentiment qui s’amplifia au fur et à mesure qu’il voyait sa mère tomber dans la drogue et la dépravation sans aucune envie de se relever. Et puis un jour, il commença à recevoir des cadeaux du Japon, il sut aussitôt qui était l’expéditeur mais jamais il ne les ouvrit, les laissant s’empiler dans une boîte qui avait fini de se remplir depuis bien longtemps...

... C’est les yeux humides et le coeur battant la chamade que Félix se leva avec difficulté du fauteuil. Il se secoua légèrement, faisant tomber quelques plumes au passage et se dirigea d’un pas lourd vers la cuisine. La drogue faisait encore effet et c’est en titubant qu’il entra dans la pièce. Il manqua de renverser la table en s’y appuyant mais réussit tout de même à atteindre l’évier sans rien casser. Il tourna le robinet et s’aspergea le visage d’eau. Il savait où se trouvait cette boîte mais cela faisait tellement longtemps qu’il ne l’avait pas ouverte. A vrai dire, elle ne contenait pas que les cadeaux de son père mais également tous ses souvenirs d’enfances. Il souffla et fit demi-tour, se dirigeant cette fois-ci vers sa chambre. Elle ne contenait pas grand chose à part un sac de sport qui lui servait d’armoire, un vieux matelas dont les ressorts sortaient à quelques endroits et un vieux draps troué. Il y avait bien une fenêtre mais des barreaux la condamnaient. Il fouilla quelques secondes à l'intérieur de son sac avant d’en ressortir la fameuse boîte. Ses deux mains tremblantes attrapèrent le couvercle et le souleva. Félix laissa alors les souvenirs lui revenir en mémoire...

...  Il était encore jeune, treize ans tout au plus et il passait ses journées chez lui, devant la télé ou dans sa chambre. La ville souterraine dans laquelle il avait emménagé depuis peu était beaucoup trop dangereuse pour qu’un jeune garçon puisse s’y promener seul. Cela faisait trois ans que son père était parti désormais, trois ans que sa mère était devenue une tout autre personne, trois ans qu’il ne souhaitait qu’une chose : s’enfuir de cette ville souterraine. Cependant, il savait que ce n’était qu’un rêve et que son futur serait une vie humaine misérable qui se finirait assez rapidement. Mourir jeune ? Ce n’était pas quelque chose qui l’effrayait, tout ce qu’il souhaitait, c’était d’avoir au moins une belle mort. Il ne voulait pas finir au fond d’un caniveau, le visage défoncé et le corps baignant dans un mélange de pisse et d’alcool. Le destin ou plutôt sa mère en avait pourtant décidé autrement. Il se rappela du jour où elle était revenue, un affreux rictus sur les lèvres et une affiche dans les mains. Elle ne cessait de dire qu’elle allait devenir riche, qu’elle allait enfin se débarrasser de ce gosse et pour un garçon de treize ans, c’était sûrement ce qu’il y avait de plus effrayant à entendre de la part de sa mère. Il se souvint de ses pleures et hurlements lorsque des hommes, beaucoup trop bien habillés pour pouvoir appartenir au monde souterrain, étaient venus le chercher et l’avaient jeté à l’arrière d’un fourgon. Il se souvint de l’obscurité et de la chaleur à l’intérieur, de ses vêtements qui rapidement lui collèrent à la peau à cause de la transpiration et de la saleté qui s’incrustait sur sa peau. Il avait sentis, les bras et les jambes d’autres individus mais impossible de savoir si ils étaient des enfants ou des adultes. Ils avaient roulé pendant ce qui lui avait semblé une éternité, entrecoupée parfois de quelques arrêts, juste le temps de leur donner un peu d’eau et de nourriture mais pas une seule fois ils n’avaient été autorisé à sortir. Lors de ses pauses, les portes s’ouvraient et Félix eut l’horreur de découvrir une dizaine d’enfants, tous recroquevillés sur eux même, sanglotant silencieusement. Lors de l’arrêt final, on les fit entrer à l’intérieur de ce qui semblait être un hôpital et le jeune garçon découvrit que son groupe venait s’ajouter aux centaines d’enfants déjà présent...

... Les larmes coulaient sur ses joues désormais et son corps était parsemés de soubresauts à cause de ses sanglots. Ces souvenirs étaient beaucoup trop douloureux et pourtant il ne pouvait rien contrôler, c’était comme si on le forçait à regarder un film qu’il détestait. Ce n’était pas la première, ni la dernière fois que ça lui arrivait mais à chaque fois c’était comme si la plaie s’ouvrait un peu plus, la douleur était de plus en plus forte...

 ... Il était tard dans la nuit et comme à son habitude, Félix ne dormait pas, stupide insomnie... Il était assis sur son lit, regardant par la fenêtre, rêvant d’une liberté qui ne viendrait sûrement jamais. Étrangement, sa mère lui manquait. Il ne lui en voulait pas spécialement, en fait, il ne ressentait plus rien. Ni de l’amour, ni de la colère, ni de la pitié, rien. Il voulait juste être avec elle parce-que c’était le seul membre de sa famille qui lui restait. Alors qu’il rêvassait d’une vie meilleure, la porte de sa chambre s’ouvrit brusquement, laissant entrer deux hommes en blouse blanche qui l’attrapèrent par les bras avant de le traîner hors de la pièce. Il n’avait même pas chercher à crier ou à se débattre, de toute façon, à quoi cela allait-il servir ? Il n’était pas bien sûr de où on l’emmenait mais il savait qu’il ne reverrait plus jamais ses camarades. Il n’était pas le seul à disparaître ainsi et certainement pas le dernier...

... Félix balança violemment la boîte à l’autre bout de la pièce. Il avait envie de hurler et faire souffrir ces personnes qui l’avaient rendu ainsi. Il détestait les humains, tous autant qu’ils étaient et une partie de lui en voulait également à tous ces hybrides. Pourquoi est-ce que le sérum avait fonctionné sur eux ? Pourquoi était-il obligé de souffrir ainsi ? N’était-ce pas injuste ? Il n’avait rien demandé après tout. Devenir espions pour les Ileris était sûrement une des meilleures idées qu’il avait pu avoir. Il avait enfin trouver des personnes qui l'aideraient à détruire les Humanis, ces personnes qui se croyaient au dessus de tous. Bien sûr, il allait falloir encore plus de monde et s'il devait aller en chercher chez ces pacifistes d'Aegis, il le ferait. Ce groupe était un total mystère pour lui, comment est-ce que des hybrides ou même des infectés pouvaient vouloir se rebeller de manière pacifiste alors que les humains répliquaient avec tant de violence. S'il voulait gagner, il devait alors utiliser la violence également, montrer qu'ils n'étaient juste pas des animaux de compagnies ou des expériences ratées...

... Il se souvint avoir ouvert les yeux avec difficulté, la lumière blanche des néons l’avait aveuglé un moment mais il s’y était rapidement habitué. Il avait remarqué l’homme assit non loin de lui, un dossier dans les mains. Il s’était levé et avait tout expliqué Félix, d’une traite, sans même lui laisser le temps de protester ou même de poser des questions. Voilà comment il sut qu’il avait été l’objet d’une expérience qui consistait à créer des hybrides, des créatures mi-Homme, mi-animal. Il ne se sentait pas changer pourtant, il était toujours lui, Félix Ishii. Ce fut que quelques jours plus tard que la douleur commença à apparaître, il voyait des plumes pousser mais le pire était son dos, il avait l’impression qu’on lui arrachait la peau à vif. Il se souvint d’avoir hurlé, pleuré et perdu connaissance un bon nombre de fois avant que les scientifiques ne se rendent compte qu’il était infecté et à la place de l’aider, il l’avait simplement jeté à la rue, sans vêtements, sans nourriture, sans argents, rien...

... Il se rappela de ses trois années dans la rue, à vivre comme un voleur et en gagnant de l’argent en faisant des boulots par forcément légaux. Il avait découvert les bien-faits de la morphine également et s’était laissé sombrer tout comme sa mère et puis un jour quelqu’un était venu à lui en lui disant qu’il savait ce qu’il était mais qu’il pouvait l’aider à se venger. Voilà, comment Félix était entré dans le groupe des Ileris et avait découvert qu’il n’était pas le seul infectés, il reconnu même quelques personnes de l’hôpital. On lui avait proposé de devenir espion et il avait accepté. Il avait alors décidé de mettre son passé de côté et de se donner une sorte de nouvelle identité, il ne se présentait désormais que sous le nom de Fukurô - la chouette en japonais - et peu de personne connaissait son vrai prénom. Désormais, à dix-neuf ans, Fukurô avait un but et il comptait bien aller jusqu’au bout.




Dernière édition par Fukurô le Jeu 18 Mai 2017 - 13:13, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE FEMELLE NEUTRE
Featuring : Narumeia • Granblue Fantasy
Disponibilités : .../7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Sam 13 Mai 2017 - 17:17
Heeeeeeeey ! Bienvenue parmi nous petite chouette ♥ J'espère que tu te plairas ici et si tu as des questions nous restons à ta disposition ♥

En tout cas très bon choix de groupe, je te lov déjà, need un lien ♥

EDIT : btw je suis aveugle, vu que ton pseudo n'est pas le même que sur ta fiche, tu souhaites un changement ou es-ce normal vu qu'il est un espion ?




Dernière édition par Philomène le Sam 13 Mai 2017 - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE FEMELLE DOCILE
Featuring : See U - Vocaloid
Disponibilités : Je passe tous les jours !
Absence : Mi-Juillet à mi-Aout
http://mastersnekos.forumactif.org/t50-miaw
http://mastersnekos.forumactif.org/t744-hey-look-listen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Sam 13 Mai 2017 - 17:24
Bienvenue parmi nous J'adore les hiboux mais comme t'es une chouette ça passe aussi owo


#009900 Miaw

Merci à tous !:
 
Revenir en haut Aller en bas
HUMANIS MEMBRE
Featuring : Scott Ryder - Mass Effect
Disponibilités : 6/7
Absence : Absent de minuit à minuit, 7 jours sur 7 !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Sam 13 Mai 2017 - 18:53
Bienvenue !!

Finis cette fiche je veux tout savoir ( ͡° ͜ʖ ͡°) je te piquerai un lien avec Cassiel sûrement

Bon courage o/




Standing in the dust of what's left of us" - BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE MALE REBELLE
Featuring : Levi Ackerman - Attack on Titan
Disponibilités : Tous les jours !
Absence : ///
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Sam 13 Mai 2017 - 19:28
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
MAITRESSE NEUTRE
Featuring : Stocking Anarchy
Disponibilités : De passage tous les jours au moins
Absence : Mi juillet
http://mastersnekos.forumactif.org/t52-mangeeer
http://mastersnekos.forumactif.org/t745-manger-c-est-mieux-pour-vivre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Sam 13 Mai 2017 - 22:31
Bienvenue et bon courage pour ta fiche


#9933ff
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
ILERIS ESPION
Featuring : Akaashi Keiji - HQ!!
Disponibilités : 7/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Dim 14 Mai 2017 - 12:45
Merci tout le monde pour l'accueil :3

Philomène : Oui c'est normal, je compte l'expliquer dans l'histoire d'ailleurs ~

Anders : J'attends ce lien avec impatience


Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE MALE NEUTRE
Featuring : Master - Aenaluck
Disponibilités : 5/7
Absence : Pas pour l'heure.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Dim 14 Mai 2017 - 16:57
Bienvenue et bon courage pour ta fiche (Je te piquerais un lien avec Isamu)


Le grand fauve bleu parle ainsi
Revenir en haut Aller en bas
MAITRE MECHANT
Featuring : Suoh Mikoto • K Projec
Disponibilités : 5/7
Absence : aucune
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Lun 15 Mai 2017 - 10:41
Bienvenu à toi ^^

Bon courage pour ta fiche


© Merci à Jannah Chang pour l'avatar et à Yayoi pour la signe  ^^

Revenir en haut Aller en bas
ILERIS ESPION
Featuring : Akaashi Keiji - HQ!!
Disponibilités : 7/7
Absence : Vacance ou autre ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Mer 17 Mai 2017 - 17:43
Bon, j'ai l'honneur d'annoncer que ma fiche est officiellement terminée


Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE FEMELLE NEUTRE
Featuring : Rin Kaenbyou || Touhou project
Disponibilités : Tous les jours
Absence : Aucune
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    Jeu 18 Mai 2017 - 13:15
Tu as rajouté ce qu'il fallait donc...

“ TU ES VALIDÉ(E) ”


Ça y est, t’es validé(e) ! Félicitations ! Nous sommes heureux de t’accueillir parmi nous, en espérant que tu t'y sentes bien.

Tu peux dès à présent faire une demande de RP, d’adoption, et si tu cherches un toit fait une demande de lieux.
Si tu as besoin d'un nouvel avatar, viens ici .
N'oublies pas de nous dire si tu dois t'absenter de prévenir ici !

N’hésites pas à poster une fiche de liens pour te lier aux autres personnages du forum ou encore à passer sur la ChatBox pour te familiariser avec les autres.

Si tu veux délirer avec les autres, passes sur le flood ou sur troll word !

Par contre, n’oublies surtout pas de remplir ta fiche de personnage et de rajouter le lien de ta fiche dans ton profil.

A la moindre question, n’hésites pas à envoyer un MP à un membre du staff qui sera là pour éclairer ta lanterne.




Ellen taquine en #0000ff
Indisponible pour rp : 4/2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô    
Revenir en haut Aller en bas
 
Hoot hoot motherf*cker - Fe... Fukurô
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KENYA ▬ This summer is gonna hurt like a motherf*cker
» Raven - On récolte que ce qu'on sème [HOT]
» This summer's gonna hurt like a motherf****r

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Hybrides validés-
Sauter vers: