Partagez | 
 

 Rubis Gardner, présentation [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NOUVEAU
Disponibilités : 5/7
Absence : //
http://mastersnekos.forumactif.org/t2340-rubis-gardner-presentat
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Rubis Gardner, présentation [UC]   Ven 9 Fév 2018 - 20:57
IDENTITÉ.
NOM ; Gardner
PRÉNOM ; Rubis
ÂGE ; 27 ans
SEXE ; Feminin
RACE ; Hermine blanche
ORIENTATION SEX. ; Hétérosexuelle
SITUATION ; Divorcé - Prolétaire
GROUPE ; Infecté
MÉTIER ; Chanteuse/Youtubeuse
ORIGINE(S) / NATIONALITÉ(S) ; Francaise
PHYSIQUE.
Décrire quelqu’un est souvent une tâche peu aisée, et ce pour diverse raison. La première c’est notre propre jugement, nos propres goûts. Cela fait qu’un l’avis sur quelqu’un changera forcément d’une personne à l’autre, suivant, ses goûts ou ses préférences. Une personne pourra trouver une autre attirante tandis que son voisin la trouvera repoussante pour diverses raisons. L’avis sur chacun est variable selon notre regard en somme.

Ceci dit, j’essayerais d’être le plus neutre possible dans ma description, c’est pourquoi c’est moi et non Rubis, elle-même, qui se décrit. Son jugement sur son propre physique sera forcément faussé par de quelconques gênes ou complexe qu’elle a sur elle-même et son avis sera tout sauf objectif. Ainsi, c’est moi qui aurai le privilège de vous en faire le portrait. Vous savez, je ne suis pas le genre de personne qui met beaucoup de crédit sur le physique d’une personne. Chacun est comme il est de mon avis, après, pour d’autre, c’est quelques choses d’importants. C’est pourquoi je ferais de mon mieux pour être le plus fidèle possible dans cette description, en commençant par vous expliquer comment ma description se passera. Il faut tout d’abord savoir, avant tout de choses, avant de faire une description poussée de la demoiselle, les informations de base. J’entends quoi par les informations de base ? Eh bien, je vois par-là, la taille de la demoiselle, ainsi que son poids. Ce sont des informations que l’ont donnés généralement dès le début et que l’ont pensé lorsqu’on parle de description.  Là, en l’occurrence, Rubis ne mesure qu’un petit mètre cinquante-trois. Ce n’est pas très grand me diriez-vous, ce n’est pas faux, en même temps, la famille de Rubis a toujours compté des personnes légèrement plus petites que la moyenne, surtout les femmes. Après, on ne dirait pas, mais son père, lui est un homme grand, tandis qu’à l’inverse, sa mère ne dépasse pas le mètre cinquante-sept. C’est de famille quoi, quant à son poids ? Eh bien, la demoiselle en question pèse un bon petit quarante-neuf kilos. Elle n’est ni trop grosse, ni trop maigre, en somme, elle est dans la moyenne. Même si elle se considère encore un peu trop grosse et utilise toutes sortent d’excuse idiotes pour faire des régimes idiots à la mode. Passons à une description rapide d’avant sa… transformation ? Mutation ? Son relooking, on va dire. Personne ne sait pourquoi elle a voulu faire pareil changement, d’après, elle, elle avait besoin de renouveau. C’est dommage, elle avait de si beaux cheveux roux et ses yeux d’un vert si éclatant…   Enfin bref, ceci étant dit, passant au détail de la description, bien que vous sachiez maintenant, qu’elle n’est plus rousse avec des yeux verts… Si triste changement...

Je vais commencer par décrire le haut de son corps pour partir ensuite vers le bas, afin de ne pas trop s’emmêler les pinceaux et ne rien oublier. C’est ce qui me semble le plus juste à faire, après, il est toujours possible que je me trompe, après tout, je n’ai pas la science infuse.  La jeune femme, qui était rousse auparavant, aurait décidé qu’un peu de changement ne lui ferait pas de mal, car maintenant, Rubis possède des cheveux d’un blanc légèrement grisé aux reflets nacrés. En soi, ce n’est pas vilain, mais elle avait de si beaux cheveux roux… Et long, car maintenant, elle se retrouve avec une coupe au carré, avec une franche sur le côté. En soi, encore une fois, ce n’est pas vilain, mais ce n’est pas à mon goût, je la préférais avant… Enfin, elle fait ce qu’elle veut avec son corps… Mais c’est triste… C’est comme ses yeux, pourquoi faut il qu’elle mette des lentilles de contact bleues ? Elle n’aimait pas ses yeux verts anis ? Non, faut qu’elle change la couleur de ses yeux pour un bleu azur… Mais bon, c’est les seuls réels changements chez elle… Certainement personne ne fabule sur le fait qu’elle serait devenue plus pâle de peau… Je ne trouve pas, peut être que son fond de teint est plus clair, certes, mais ce n’est sûrement rien de méchant. Il y a des fans qui disent qu’elle serait malade, qui expliquerait pourquoi elle est devenue si pâle, mais elle n’est pas si pâle… Faut toujours qu’ils cherchent des excuses pour faire leurs commères ! Bref, je divague un peu loin du sujet. Elle a un visage rond, un peu poupin, mais ça lui donne un certain charme je trouve. D’après elle, elle trouve ses joues trop grosses, trop rebondit, mais c’est mignon, enfin, de mon avis… Posé sur un petit nez aquilin se trouve une paire de lunettes carrée. Elle a avoué dans une FAQ sur sa chaîne YouTube, qu’elle avait longtemps complexée sur son nez crochu comme le lui disaient ses camarades de classe qui la comparaient souvent à Severus Rogue dans la saga Harry Potter. Mais en grandissant, elle avait appris à l’apprécier, son petit nez, après tout, elle avait le même nez qu’un espion ultra badass qui avait défié le grand Voldemort pendant près de 20 ans ! C’est classe non ? D’avoir le même pif que pareil personnage ! J’avais bien rigolé lorsque je l’ai entendu sortir cette phrase ! En dessous de son fabuleux nez à la Rogue se trouve une bouche charnue et rosée. Au final, Rubis à un joli petit visage encadré par ses cheveux au carré. Finalement, ce n’est pas si mal c’est coupé à la garçonne, ça ne lui va pas trop mal. J’ai été mauvaise langue, je crois. Navré. Passons maintenant au reste de son corps. C’est assez gênant en soi, je ne suis pas habitué à parler de cette partie du corps d’une femme… Rubis n’a pas une poitrine opulente, loin de là, ils sont même légèrement petits et encore une fois, d’après sa FAQ, elle est n’est très complexé, les trouvant trop petit. Mais personnellement, encore une fois, je les trouve corrects. Après, je n’ai jamais aimé les gros seins, même si les personnes qui en ont n’y sont pour rien, je trouve ça… Vulgaire… Du moins, les personnes qui se font refaire les seins pour les grossir. Et puis, ça doit faire mal au dos, non, une grosse poitrine ? Ça doit peser sur le dos, tout ce surplus de poids… Bon, je ne vais pas m’étaler plus, ça me gêne de parler de ça… Mais la gêne va encore continuer un peu, car je vais maintenant passer à ses hanches, qui sont dodues… Elle a de bonnes hanche charnues, encore une fois, d’après elle, elle trouverait son cul trop gros. Mais d’après moi, elle a un mauvais regard sur elle-même. Je la trouve très belle, même si elle a des hanches, ils ne sont pas non plus énormes.

Bon, passons à son look. Rubis a un look assez simple mine de rien. Encore une fois, d’après ses dires dans sa FAQ, elle n’a jamais aimé se prendre la tête à composer ses tenues. Elle porte du coup, souvent, des jeans surmontés d’un T-shirt souvent à motif geek avec des gilets en laine, avec une paire de bottines noires à talons. C’est le look type qu’elle porterait tous les jours. On la voit souvent lors de convention avec un perfecto en cuir noir et des DOC Martens. C’est une jeune femme plutôt simple qui aime les tenues plutôt simple et ultra efféminées.  Bien sûr, elle se maquille et toujours d’après elle, elle fait dans le léger et le simple, un peu de fond de teint, de crayons noir, mascara et du rouge aux lèvres. Il semblerait que la jeune femme n’aime pas perdre son temps devant un miroir à se faire un look ultra sophistiqué…
ET VOUS.
PSEUDO ; Saphi
ÂGE ;26 ans
GARS OU FILLE ? ; Fille. Je crois !
COMMENT AS-TU TROUVE M&N ?  ; Mikasa ♫
PRÉSENCE ; Dépend
TON AVATAR C'EST ; Kyoko Okitegami
AUTRE CHOSE ; ...
Rubis Gardner
CARACTERE

On a tous nos qualités et nos défauts, c’est ce qui fait de nous une personne à part entière. Si tout le monde avait la même façon de penser, les mêmes émotions, les mêmes façons de réagir, la vie en serait bien triste. Le genre humain a été fait pour être unique, personne ne se ressemble réellement. Forcément y aura des traits de caractère qui serait identiques, mais il y a aura toujours des différences. Et c’est en grandissant qu’on développe la personne qui fait de nous ce que l’on est. Notre vécue, nos rencontres, notre éducation, tout ça nous évoluer en l’être que l’on deviendra. Rubis n’y échappe pas non plus. Si elle est ce qu’elle est actuellement c’est grâce ou à cause de sa vie avant aujourd’hui. Heureusement que les épreuves que l’on doit subir nous forment et nous apprennent à devenir plus forts pour mieux supporter les nouvelles épreuves que l’on doit supporter.

Pour Rubis, c’est quelque chose de plus complexe en soi, car si d’habitude, nos épreuves nous rendent plus forts, pour elle, ça a eu l’effet inverse… La jeune femme est au fil des années devenue quelqu’un de facilement intimidable et de lâche. Car oui, cette dernière préférera fuir les problèmes plutôt que de devoir les surmonter. Est-ce parce qu’elle a peur de mal s’y prendre ? Peur que ça n’empire ? Qui sait. D’ailleurs, il faut peu de chose pour intimider la demoiselle, qui encore une fois préférera fuir une personne qui l’intimide que de devoir lui parler pour même l’avoir en face d’elle. Cependant, elle a des réactions différente avec ses fans, elle a su prendre sur elle, lors de sa première convention et maintenant, lorsqu’elle fait une rencontre abonnée, ou qu’elle les voit en convention, cette dernière se montre chaleureuse voir même malicieuse. Car au fond, Rubis est une jeune femme qui aime s’amuser et qui est entousiathe face à tant de monde qui aime ce qu’elle fait et bien souvent voir ces personnes a le dons de lui réchauffer le cœur et cette affection qu’elle ressent lorsqu’elle les voit, fait qu’elle ne se gêne plus pour être elle-même, profitant même parfois de faire des blagues a et avec ses abonnés. Au fond, c’est quelqu’un de franc et dynamique, qui n’a jamais la langue dans sa poche. Mais attention, au final, si vous l’ennuyer elle ou une personne qu’elle apprécie, elle vous dira sa façon de penser et malheureusement pour vous, elle a une certaine maladresse dans ses mots. Malgré tout, elle fera des pieds et des mains pour satisfaire tout le monde, d’autant qu’elle n’aime pas rester plus de 10 minutes sans rien faire. Cependant, c’est une jeune personne qui est profondément nerveuse. Elle est capable de se rendre malade à force de trop angoisser… Avec ses amis, c’est aussi quelqu’un de calme et de serviable. Rubis a le cœur sur la main et ne se gênera jamais d’aider plus qu’il n’en faut ou même donner plus qu’il n’en faut. Malheureusement, son vécu fait qu’elle est devenue méfiante vis-à-vis des gens qui essayent de s’en approcher et ne fera que difficilement confiance à ladite personne… Introvertie, elle préfère vivre dans son petit monde que de devoir souffrir en s’ouvrant trop facilement aux autres. C’est aussi quelqu’un d’impatient qui n’aime pas attendre. Ponctelle, elle déteste être en retard et elle déteste que l’on soit en retard.  Comme dit plus tôt, Rubis est quelqu’un de maladroite et n’en rate jamais une pour s’étaler comme une crêpe dans la rue. Ou de se prendre une porte dans la face. Bref, la vie ne l’aime pas au point de lui mettre des obstacles partout où elle va. Ou c’est parce qu’elle est trop tête en l’air ? Peut-être un peu des deux.

Suite à un évènement indépendant de sa volonté, la jeune femme s’est retrouvée à noyer sa peine dans de l’alcool, depuis, on peut souvent la voir dans des bars noyant son chagrin dans divers verres d’alcool. Elle a beau dire qu’elle arrêtera de boire, la jeune femme recommence à boire un verre ou deux le jour suivant. Heureusement pour les gens, elle n’a pas l’alcool mauvais, loin de là, une fois ivre, la jeune femme est une vraie larve…  Que ce soit du vin, une bière ou encore un verre de Vodka, elle ressent le besoin viscéral de boire pour noyer son chagrin. Au début, elle faisait ça pour oublier que son ex-mari l’avait trompé avec une autre femme qui n’était autre que sa meilleure amie. Puis, elle a continué à boire suite à la découverte qu’elle avait infectée, justement suite à une cuite où elle avait couché avec un inconnu, lui aussi ivre…

Quant à son avis sur les divers groupes qui a émergé au fils des années ? Le voici. Ce qu’elle pense des Humanis. Malheureusement pour eux, elle n’en pas que du bien, loin de là. Elle les hait profondément et ressent une profonde aversion pour ces gens ! Car d’après elle, les hybrides sont des humains qui n’ont qu’un petit souci de poil et qu’ils méritent autant de respect que n’importe qui d’autre. Pour les Ileris, ce n’est pas mieux que les humanis, car d’après elle, leur action ne sert strictement à rien. Simplement parce que ce n’est pas avec la violence et des actes répréhensibles qu’on arrive à faire entendre sa voix, pour elle, tout ce qui fait, c’est simplement remuer la haine, la brasser et l’augmenter inutilement. Venons-en aux Aegis, pour eux, c’est un peu différent. Si elle n’avait pas ses propres problèmes, elle aurait aimé les aider, mais avant son propre petit souci de poil, elle ne savait pas ce qu’elle aurait pu leur offrir pour leur venir en aide. Après tout, elle n’est qu’une simple YouTubeuse qui vit de sa passion pour le chant.  Maintenant, les infectés, c’est un sujet compliqué en soit, car, avant qu’elle ne soit elle-même infectée. Rubis avait une profonde peur pour ces personnes. Elle ne les haïssait pas non, mais au fond, elle avait peur de finir comme eux si elle s’approchait trop près de quelqu’un d’infecté… Mais maintenant, elle s’en veut atrocement d’avoir eu cette pensée vis-à-vis d’eux. La jeune femme vit actuellement dans une peur constante que ses abonnés découvrent son problème et lorsque ses cheveux ont blanchi et ses yeux ont changé de couleur. Elle a utilisé l’excuse d’une envie de changement suite à son divorce. Elle est actuellement en train de se voiler la face sur sa condition. Possible qu’elle en vienne à vouloir créer une association pour que les infectés se soutiennent mutuellement, lorsqu’elle aura accepté sa condition.
HISTOIRE
Des Cries se faisaient entendre dans une maternité à Londres… Des gens s’affairaient autour d’une jeune femme qui avait l’air de souffrir atrocement. Son supplice dura un long moment, dans la sueur et la souffrance. Ce fut une délivrance pour elle lorsqu’on lui apporta un petit bébé, encore sale, et relier par le cordon ombilical, lui montrer cette petite fille qui pleurait. Épuisé par son accouchement, la femme n’eut qu’un faible sourire, puis on emporta l’enfant, afin de le nettoyer. C’est ainsi qu’une petite fille aux doux prénoms de Rubis Gardner venait d’être mise au monde, rejoignant de ce fait une petite famille composée de trois autres enfants. Plusieurs jours plus tard, la petite fille fut ramenée dans une petite maison dans le petit quartier de Chiswick. Elle put faire ainsi la connaissance de deux jumeaux, aînés de la famille. Tous deux étaient âgés de 4 ans et se nommaient respectivement, John et Tom. Vint ensuite, le troisième frère qui n’avait que deux ans de plus qu’elle nommé Andrews. La mère de cette petite tribu était heureuse, enfin, elle avait enfin eu une fille, depuis le temps qu’elle désirait avec son époux d’avoir une petite fille et la voilà. Il n’était pas de tout repos de devoir éduqué trois garçons avec tant d’énergie, d’autant que les jumeaux s’étaient découvert une passion dévorante pour les blagues de mauvais goût et leur mère entendait souvent parler de ces deux-là lorsqu’ils étaient dans leur école. Le troisième était plus calme, même s’il voulait toujours accompagner ses deux frères dans leur bêtise. Malgré leur nombreuse bêtise, c’était deux garçons adorables et ne faisait jamais de blague par méchanceté, mais c’était surtout parce qu’ils aimaient s’amuser et faire rire.

Les années passèrent et la petite Rubis venait de fêter ses cinq ans. C’était une enfant calme, qui aimait passer du temps chez elle a écouté de la musique. Elle avait décidé qu’elle voulait apprendre à jouer du piano, ainsi, il y a quelques mois, sa mère l’inscrivit dans des cours de musique. Elle avait donc commencé par apprendre le solfège. Rubis voyait souvent sa grand-mère jouer du piano dans sa maison de retraite et la petite aimait tellement ça qu’elle voulait faire tout comme sa grand-mère qu’elle adorait plus que tout. De plus, celle-ci s’était mise très jeune à aimer la musique quelle qu’elle soit. Oh, bien sûr, la petite n’aimait pas que ça, elle aimait aussi passer du temps avec Andrews qui lui était plus porté sur les livres et sur l’invention d’histoire courte qu’il partageait volontiers avec sa sœur. Celle-ci adorait qu’il lui raconte les histoires qu’il imaginait, c’était d’ailleurs devenu une tradition, chaque soir, avant de se coucher, son frère lui racontait la suite des aventures de monsieur loup et de son amie la lapine. Sa relation avec les jumeaux était quelque peu différente, elle aimait ses frères et inversement, ses frères l’aimaient aussi, mais, elle se méfiait toujours avec eux, le nombre de fois qui l’avait pris au piège avec leur blague que maintenant, elle avait toujours peur de recevoir une nouvelle blague. Même si c’était amusant, une fois le moment de la surprise passé ou quand ça tombait sur quelqu’un d’autre. D’autant que cette année, la petite fille faisait sa première année en école primaire. Elle s’était vite fait des amies et partageait de bons moments avec un petit garçon du nom de Mark ainsi que d’une petite Angela. Elles les avaient même invités pour son anniversaire. C’était devenu un petit trio inséparable.

Deux années s’écoulèrent, la petite fille avait à présent sept ans. Cependant, ce n’était pas une année heureusement pour Rubis, elle venait de perdre sa grand-mère, cette dernière supportait mal la perte de son aïeul qu’elle adorait tellement. Heureusement, elle était entourée par une famille soudée, ainsi que de bons amis, Mark et Angela. Seulement, c’était sans compter sur le travail du père de la petite fille qui mutait ce dernier en France à la fin de l’année, ainsi, elle devrait quitter ses deux meilleurs amis. Ce fut un coup dur pour la petite fille qui se mit à détester son père pour avoir été muté si loin et qui la contraignait à quitter ses amis… C’est dans la tristesse, qu’une fois la fin d’année arrivée, la petite, dû se séparer à contrecœur de ses amis, leur promettant de leur envoyer le plus possible de nouvelle que ce soit par lettre ou par téléphone, car sa mère lui avait assuré qu’elle pourrait les contacter avec le téléphone.  Le déménagement se fit alors dans les larmes, les quatre enfants Gardner devaient se séparer de ce qu’ils connaissaient, de la maison qui les avait vu grandir, de leurs amis proches. C’était dur pour eux, sauf peut-être pour l’un des trois garçons. Car oui, Andrews, en grandissant était devenue relativement solitaire, s’enfermant dans ses livres et ses histoires, les seuls à qui il s’ouvrait, c’était pour sa jeune sœur, ses frères et sa mère. Il n’y avait pas tant d’affinité que ça, pour leur père qui était peu présent à la maison pour son travail. Les quatre enfants aimaient leur père, mais ce n’était pas comme pour leur mère qui était toujours là pour eux. Et la distance entre le père et ses enfants allaient encore plus se creuser, car ce dernier venait d’être mis à la tête d’une la branche française de l’entreprise et avait pour mission de la faire s’agrandir. L’intégration en France de la petite Rubis, cependant, se fit durement.

Rubis avait maintenant 9 ans, c’était une petite fille joviale et heureusement, quand elle était en dehors de l’école. La jeune fille avait repris ses cours de piano à son arrivé en France, mais pas seulement, un jour, après avoir entendu le son d’un violon, elle s’était mise en tête qu’elle voulait apprendre à jouer du violon. Cela faisait un an qu’elle avait commencé des cours de violon avec son même professeur de musique. La petite Gardner avait beaucoup de chance que son professeur de piano savait aussi jouer du violon, mais aussi de la flûte traversière et de la guitare. Elle s’était prise de passion pour la musique et ça lui permettait aussi d’oublier les soucis qu’elle avait à l’école. Un jour, alors qu’elle était en pause dans la cour, comme tous ses camarades. Un groupe de fille l’approcha et commença à se moquer d’elle et à la tyrannisé. Pourquoi, la tyrannisé ? Parce qu’elle était seule, depuis qu’elle avait été prise pour cible par ce groupe de fille lorsqu’elle fut arrivée dans cette école, les autres enfants se mit à l’éviter, ne voulant pas, eux aussi se faire martyriser par ces filles. Ainsi, chaque jour, elle recevait diverses moqueries, ça allait de son poids, à sa taille, ou encore sa difficulté, encore présente à parler français, mais aussi ses cheveux bouclés.  Mais surtout à cause de ses cheveux roux. La petite se sentait si seule à l’école, elle en perdait même le goût d’apprendre et se faisait souvent disputé par sa maîtresse qui la surprenait à laisser son regard se perdre dans l’étendu du ciel, rêvant d’être loin, très loin de cette école. Et quand elle rentrait chez elle le soir et que sa mère lui demandait comment l’école c’était passé, Rubis lui mentait en lui disant que tout allait bien. La petite fille faisait comme si de rien était et continuait de sourire devant sa famille.

Elle venait d’avoir dix ans, l’école était toujours aussi dure à supporter, heureusement pour elle, lorsqu’elle sortait de l’école, la petite fille avait ses cours de violon et de piano qui lui prenait tout son temps. Elle s’était améliorée avec l’entraînement, d’autant qu’elle prenait beaucoup de temps pour sa musique, surtout avec son violon. Ses deux frères aînés passaient la plus claire de leur temps avec leurs nouveaux copains français. Tandis qu’Andrews, lui avait pris un abonnement pour la bibliothèque délaissant de ce fait sa petite sœur sans trop le vouloir. C’est dans cette solitude, qu’elle s’enfermait dans sa musique, ça l’aidait à surmonter toutes les difficultés qu’elle rencontrait, persuadé que ça s’améliora un moment donné… Non seulement, elle avait commencé à avoir une passion pour divers types de film, des comédies musicales et demandait souvent à sa mère si elle pouvait regarder tel ou tel film après ses devoirs d’école et son entraînement musical.

Rien n’avait changé en trois ans au niveau scolaire.  Rubis était toujours persécuté par les autres élèves. La jeune fille avait eu espoir en entrant aux collèges que tout s’arrange, mais elle ne savait pas comment s’y prendre pour s’approcher des gens, qui fait qu’elle était restée en retrait et fut prise comme cible facile pour quelques-uns de ses camarades de classe qui souvent était accompagné par d’autres élèves de classe différente lors des pauses dans la cour. Elle était en quatrième année à présent, cependant, cette année s’annonçait différente, car une nouvelle élève s’était approchée d’elle et s’était montrée gentille avec elle, mieux, elle l’avait défendu face au groupe qui la malmenait. C’est ainsi que commença une nouvelle amitié avec cette fille du nom d’Amanda. Cette année fut aussi témoin de l’arrivée des cours de danse de la jeune fille. Depuis ses dix ans, elle s’était prise de passion pour les comédies musicales et au fils de ses visionnages, la jeune fille avait voulu apprendre ce qu’il faisait. Sa mère lui proposa donc des cours de danse classique, mais la jeune fille refusa, elle voulait faire comme dans ses films et elle se renseigna donc, dans les salles de danse ce qu’était lesdites danses, la réponse ne tarda pas. Du Rock acrobatique, c’était ça qu’elle voulait faire.  Voilà que cette année fut l’arrivée des cours de Rock acrobatique. Rubis adorait ça, mais si c’était contraignant et le soir où ses cours avaient lieu, la jeune fille était épuisée, mais ça la rendait heureuse, mine de rien. Elle en oubliait même le collège. Toutes ses activités extrascolaires lui faisaient tellement de bien à son moral, que ça ne la gênait pas de devoir finir ses devoirs d’école tard le soir. D’autant, qu’elle s’était mise en tête de n’avoir jamais des notes en dessous de 13/20 dans ses cours et elle y arrivait bien, sauf peut-être en mathématique… On ne peut pas être bon partout après tout.

La jeune fille avait à présent quinze ans, cela faisait deux ans qu’elle avait commencé la danse acrobatique, avec son partenaire de danse, son professeur lui avait proposé de participer à un concours juniors et cette année fut la première fois que Rubis participa à un concours de danse, malheureusement, ils avaient fini cinquième, mais ils ne se laissaient pas abattre, car la demoiselle avait adoré le stresse qu’elle avait ressenti durant ce concours et voulait participer à d’autre concours, voir ce que ça faisait d’être numéro un. Avec son partenaire, ils s’entraînèrent plus ardemment. Prenant plus d’heures en semaine pour s’entraîner, d’autant que cela faisait deux ans qu’elle avait arrêté les cours de piano et de violons. D’autant qu’elle s’exerçait toujours une heure chaque jour en alternance entre son synthé et son violon. Voir les deux lorsqu’elle avait besoin de se défouler, passant ainsi deux heures à jouer de la musique le soir.  Mais grâce à tout ça, elle pouvait oublier ses soucis lier aux scolaires et ça lui faisait du bien. D’autant que sa seule amie avait été dans un autre lycée, tandis qu’elle, elle était en littérature, son amie avait été dans un lycée professionnel pour préparer un bac-pro. Elle s’était ainsi, retrouvée de nouveau seule, mais au final, ça ne la dérangeait plus et elle avait appris au fil des années à s’enfermer dans son cocon.

20 ans, Rubis était devenue une superbe demoiselle. Cela faisait trois ans qu’elle sortait avec son partenaire de danse. Elle l’aimait tellement. C’était l’homme qu’elle aimait, mais aussi son confident, son meilleur, en plus de partager sa joie dans les concours lorsqu’ils gagnaient. Ils s’étaient même installés ensemble dans un petit appartement. Un soir, ils se trouvaient chez ses parents, entourés de sa mère, son père et ses trois frères aînés. C’était un soir différent, car le soir même, son compagnon se mit un genou à terre pour la demander en mariage. C’était si surprenant, elle était si émue qu’elle en avait les larmes aux yeux. Évidemment, elle accepta, pourquoi aurait-elle refusé d’épouser l’homme qu’elle aimait ? Ce fut une année heureuse pour elle, la jeune femme avait un travail qu’elle appréciait, travaillant pour un petit journal musical. Elle était fiancée à l’homme qu’elle aimait. Rubis continuait à participer à des compétitions le week-end, gagnant de temps à autre. Bref, ce fut une année bénite pour elle.

La jeune femme allait sur ses 25 ans. Elle commençait tout juste à tourner des vidéos sur YouTube suite à son renvoi de son travail. Elle avait besoin de s’occuper pendant qu’elle était à la recherche d’un emploi. La jeune femme avait pris des cours de chants durant l’année de ses 17 ans, vu qu’elle aimait beaucoup chanter. C’est ainsi que sa chaîne YouTube se porta naturellement sur la musique, ou elle reprenait divers titres musicaux que ce soit en chants, aux pianos ou aux violons électriques.  Finalement, elle avait aimé se filmer en train de jouer de la musique ou de chanter, étrangement, elle qui était si timide d’ordinaire, devant la caméra, sa timidité semblait fondre. Ses débuts furent quelque peu timides, cependant, prenant confiance en elle au fur et à mesure que ses vidéos s’ajoutaient sur le site. Et en un an, sa chaîne monta et elle fêtait ses mille abonnés à la fin de l’année. Elle n’en revenait pas que tant de monde la suivait, elle et sa musique… C’était incompréhensible pour elle. D’autant que la demoiselle faisait juste ça pour s’occuper et partager sa passion.

Trois ans plus tard, Rubis venait de fêter ses deux cents milles abonnés, elle faisait des conventions, des rentres abonnées, tout c’était enchaîné si vite. Un soir, en revenant d’une soirée entre Youtubeurs, elle avait rejoint son hôtel. Son mari l’avait laissé y aller seul, préférant retourner à l’hôtel, prétextant être fatigué. Seulement lorsqu’elle fit un pas dans sa chambre d’hôtel, son casque audio sur les oreilles, musique à fond. Ce qu’elle vit la brisa, son mari était au lit avec une autre femme, nue… Elle resta un long instant sans rien dire, à regarder les deux personnes se rhabiller en vitesse, prit en faute. Tandis que Rubis, elle, elle était en état de choc. Son mari la trompait, pourquoi… ? La femme qui avait fait d’elle une femme cocue, passa à côté d’elle et partit… Retrouvant finalement ses esprits. Elle ne dit pas un mot, se dirigeant vers la valise de son compagnon, prenant ses habits afin de remplir ladite valise, tandis que son compagnon tentait de s’excuser, de s’expliquer. Mais elle ne voulait rien entendre, elle se sentait trahie par le seul homme qu’elle avait aimé, la seule personne en qui elle avait confiance… Prenant la valise fermée, elle la déposa dans le couloir et le pria de partir.  Un mois plus tard, la demande de divorce était posée. C’est à partir de là que sa descente en enfer commença…

L’année qui suivit fut la pire qu’elle eut à subir. Son divorce se passait mal, pas dans le cadre juridique, mais, plus moralement, Rubis ne supportait pas d’avoir été trahis et s’était renfermé sur elle-même et sur l’alcool. C’était régulier qu’on pût la voir boire un verre ou deux dans un bar, puis rentrer chez elle pour boire un ou deux verres de vin face à son ordinateur. Elle s’était encore plus enfermée dans sa passion pour la musique, doublant le rythme de ses vidéos, se coupant de toutes vies sociales, pour le peu qu’elle en avait déjà… Les seules autres personnes qu’elle voyait, c’était Andrews, les jumeaux et sa mère. Son père étant toujours aussi distant… Malheureusement, ce n’est pas fini pour elle. Un soir, lorsqu’elle s’était engueulée avec son futur ex-mari, la jeune femme s’était noyée dans l’alcool. Ivre, elle fit la rencontre avec un homme lui aussi ivre et tous deux passèrent la nuit ensemble. Le lendemain, elle se réveilla chez elle, dans son lit, se rappelant vaguement de la vieille et surtout d’avoir passé la nuit avec un inconnu, qui se dernier avait dû déserter de son appartement avant qu’elle ne se réveille, car il n’était plus là. Cela faisait deux mois, qu’elle se laissa aller à la dépression, n’allait plus sur YouTube, ne tournant plus de vidéo, rien… Se laissant aller à son ivresse, même si ce n’était jamais plus de deux trois verres dans les bars, elle reprenait d’autres verres quand elle était chez elle. Rubis, qui malgré sa timidité, était une jeune femme souriante et heureuse, mais depuis la tromperie de son futur ex-mari, elle avait perdu de sa joie de vivre… Deux mois étaient passés, ses cheveux étaient devenus totalement blancs et ses yeux étaient à présent bleus… Ce changement s’était fait progressivement et la jeune femme s’en était inquiétée, surtout qu’elle voyait qu’elle devenait pâle au fil des jours… Elle ne savait pas trop quoi faire… Peut-être était-ce tous ses problèmes vis-à-vis de son divorce qui causait ce souci ? Peut-être et elle ne voulait pas savoir, la peur de savoir ce que ce changement signifiait. D’autant qu’elle avait eu une relation avec un inconnu il y a deux mois de ça… Seigneur, pourquoi fallait-il que ça tombe sur elle, voilà qui fut sa seule pensée avant de s’effondrer à nouveau dans la bouteille, se vidant un Bordeaux. Elle décida malgré tout de reprendre les vidéos, après s’être fait couper les cheveux. Le lendemain, elle fit une vidéo pour s’excuser des deux longs mois sans nouvelles. Elle prétexta que le changement de couleur de ses cheveux et ses yeux était dû à une volonté de changement, suite à son divorce avec son mari, qu’elle avait besoin d’une nouvelle vie, donc d’un nouveau look. Un an passa, elle avait maintenant, 27 ans, son divorce avait été annoncé y a un mois de ça, elle pouvait garder l’appartement, heureusement qu’elle l’avait mis à son nom. Rubis continuait ses vidéos sur internet, elle en vivait. Elle se garda cependant, de dire à sa famille que son changement n’était pas dû à des lentilles de contact ou une coloration...



Rubis chantonne en #a80000

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
HYBRIDE FEMELLE NEUTRE
Disponibilités : Surtout la semaine
Absence : J'ai un poste dans les absences
http://mastersnekos.forumactif.org/t2011-when-life-pushes-me-i-p
http://mastersnekos.forumactif.org/t744-you-make-me-feel-invincible#6428
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rubis Gardner, présentation [UC]   Ven 9 Fév 2018 - 21:47
Rebienvenue ! Bon courage avec cette refonte


Ma batterie sonne en #c663be quand je parle ou en #ffc663 quand je parle anglais et que je chante

Cimer Liam:
 
Revenir en haut Aller en bas
MAITRE NEUTRE
Disponibilités : 5/7
Absence : Vacance ou autre ?
http://mastersnekos.forumactif.org/t1806-right-hook-left-uppercu
http://mastersnekos.forumactif.org/t1822-come-on-boys-girls-it-s-my-lair-liam-links
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rubis Gardner, présentation [UC]   Sam 10 Fév 2018 - 21:56
Comme j'avais dis et redis (ouais je radote) livraison d'un kit pour mademoiselle Gardner !

Code:
https://i.imgur.com/xzF9E3x.png



Code:
https://i.imgur.com/eQ8Lmcq.png




En espérant qu'il te plaises



LES POINGS FRAPPENT LE CUIR,
LES POINGS FRACASSENT LES DENTS.
Revenir en haut Aller en bas
MAITRESSE NEUTRE
Disponibilités : De passage tous les jours au moins
Absence : Voir dans les absences !
http://mastersnekos.forumactif.org/t52-mangeeer
http://mastersnekos.forumactif.org/t745-manger-c-est-mieux-pour-vivre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rubis Gardner, présentation [UC]   Mar 13 Fév 2018 - 23:53
Bienvenue :3


#9933ff
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
MAITRE NEUTRE
Disponibilités : 5/7
Absence : Vacance ou autre ?
http://mastersnekos.forumactif.org/t1806-right-hook-left-uppercu
http://mastersnekos.forumactif.org/t1822-come-on-boys-girls-it-s-my-lair-liam-links
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rubis Gardner, présentation [UC]   Hier à 0:22
Ajout d'une semaine de délai pour Rubis.



LES POINGS FRAPPENT LE CUIR,
LES POINGS FRACASSENT LES DENTS.
Revenir en haut Aller en bas
NOUVEAU
Disponibilités : 5/7
Absence : //
http://mastersnekos.forumactif.org/t2340-rubis-gardner-presentat
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rubis Gardner, présentation [UC]   Aujourd'hui à 1:11
Merci pour vos rebienvenues ♥️

Liam, pour le kit, tu connais déjà mon avis, mais encore une fois, je l'adore! Merci! Je me lasserais jamais des vavas que tu m'as fais! *^* Ne t'adore!

Fiche Fini!



Rubis chantonne en #a80000

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rubis Gardner, présentation [UC]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Rubis Gardner, présentation [UC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rubis Gardner, présentation [UC]
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations-
Sauter vers: