Partagez | 
 

 Savannah, ou l'art de s'attirer des ennuis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
MessageSujet: Savannah, ou l'art de s'attirer des ennuis    Dim 22 Mai 2016 - 14:24



Bonjour je m’appelle Savannah Katz, j'ai 24 ans et je suis Franco-allemande. Je suis une protectrice (Aegis) et je suis attirée par les hommes.

On me reconnait facilement car je possède le tatouage d'un chat noir dans le cou. Je suis une célibataire de classe moyenne et j’exerce le métier de Bibliothécaire. Et bizarrement, on dit que je ressemble à Hungary -Axis power Hetalia.








“ Physique ”

Tu passes comme tous les jours devant l'immense miroir du couloir de l'entrée, et, une fois n'est pas coutume, tu t'arrêtes devant. Il te renvoie ton reflet. Tu es grande, comparée à la moyenne, mais tu possèdes un poids moyen, en effet, tu as quelques kilos de trop, mais tu t'acceptes comme tu es, et tu ne vas pas te priver pour perdre ces kilos qui te donnent des formes ! Les traits de ton visage n'en sont pas moins fins et délicats, et tu possèdes une peau claire, presque pâlotte, qui fait que tu attrapes vite des coups de soleil. Tes grands yeux verts émeraude sont le reflet de ton âme, reflétant chacune de tes émotions. Tes fins et longs cheveux raides sont châtains clairs et tu passes un temps fou à en prendre soin. Et en plus, ils frisent avec l'humidité ! Tu possèdes un tatouage d'un chat noir dans ton cou, sur le coté, petit pied de nez à tous ceux qui décrètent que le chat noir porte malheur. Niveau vestimentaire, tu aimes beaucoup les robes de type Sweet Lolita ou Gothic Lolita. Tu aimes beaucoup te montrer sous ton meilleur jour, mais pourtant, tu ne te maquilles pas, ne supportant pas ça. Il arrive aussi de te voir en jogging, surtout quand tu pars à la recherche d'hybrides en mauvaise posture que l'on te signale, ou en action coup de poing avec Aegis... Il t'arrive de porter des lunettes lorsque tu sens tes yeux trop fatigués.

“ Caractère ”

Tu parais distante aux premiers abords, si l'on t'observes de loin. Tu as pris l'habitude de montrer un air hautain, un air d'une personne que rien n'atteint en apparence, et ton attitude combinée à ta tenue rehausse cette impression que les gens ont de toi. Tu passes pour la petite fille riche qui a peur de se salir les mains, mais c'est tout l'inverse. Tu as besoin de ce rôle surjoué pour continuer tes activités. Tu es, en réel, une personne douce et généreuse, sur qui on peut facilement compter. Tu es loyale et droite. Tu ne te laisses pas marcher sur les pieds, disant ce que tu penses au moment ou tu le penses, étant très franche, et n'hésitant pas à remettre les autres à leur place. Mais n'ayant pas ta langue dans ta poche, tu t'attires pas mal d'ennuis, mais au final, tu t'en moque, car déterminée et têtue, tu continueras à défendre tes convictions, même si tu te retrouves seule contre le monde pour ça. Tu es curieuse et aime découvrir sans cesse de nouvelles choses, pour toi les livres renferment un savoir quasi infini, ton métier te va donc à ravir. Contrairement à ce que les gens pensent, tu n'as pas peur de te salir ou d'abimer tes vêtements, tu sera la première à plonger dans la boue s'il le faut. Tu es jalouse et possessive, et un brin naïve. Tu t'emportes assez facilement, et ça fait des étincelles ! La patience n'est pas vraiment ton fort, mais si tu dois souvent en faire preuve, il en va de la réussite de tes actions après tout... Tu ne supportes pas l'hypocrisie, et tu ne supportes pas de voir tous ces hybrides traités comme des moins que rien... Ton but de vie ? Tous les sauver, soigner les infectés, et faire changer les lois... Lorsque je disais que tu es un brin naïve !

Tu es née de l'amour de tes parents, comme chaque enfant devrait l'être, mais tu as grandit loin d'eux, bien qu'habitant dans leur demeure. En effet, souvent occupés, tes parents n'étaient jamais là, et tu étais élevée par une nourrice. Celle-ci te permettait aussi de suivre des études à domicile, ou plutôt, t'y obliger. Tu voulais aller dans des écoles classiques, mais ta nourrice déclarant que cela allait être mauvais pour toi, tes parents préférèrent l'écouter elle plutôt que toi. Curieuse, tu adorais apprendre ! Ta bibliothèque représentait deux murs de ton immense chambre, et tu avais lu chaque livre présent, tu les "dévorais". Les études scientifiques, et surtout sur les hybrides, te fascinaient. Tu avais 12 ans lorsque tu émis le souhait de posséder ton propre hybride. Devant ton insistance, tes parents finirent par craquer 6 mois plus tard, et Nathanaël, un magnifique hybride issu du loup blanc, entra dans ta vie. D'enfant renfermée, tu devins une adolescente pleine de vie et joyeuse. Tes parents eux, continuaient à jouer les fantômes, mais tu en avais l'habitude. Bien vite la nourrice partit. Il faut dire qu'avec Nat', vous lui meniez une vie d'enfer ! Nathanaël devint vite pour toi une sorte de grand frère. Il te faisait découvrir le monde, et toi tu lui apprenais tout ce que tu savais, le loup étant comme toi, d'un naturel curieux. En grandissant, et en passant par le stade de l'adolescence, vous flirtiez avec Nat', ne sachant pas trop si c'était une immense amitié entre vous ou de l'amour. Un lien tellement complexe que tu ne voulais pas y penser. Tu faisais ce que tu voulais de toute façon, et à 20 ans, tu postula pour être bibliothécaire, un métier dans lequel tu pouvais assouvir ta passion de découverte et des mots. Tout aurait pu continuer comme ça, cela aurait été magnifique ! Mais crois-tu que tout se passe toujours aussi bien?

C'était un soir d'hiver, et tu étais sortie avec Naël, mais un groupe d'infectés vous barrait le chemin du retour. Tu n'avais jamais le loup blanc ainsi, mais pour te protéger, il commença à se battre. Tu te rendis alors compte de toute la bestialité dont il pouvait faire preuve. Mais plutôt que t'effrayer, ça te rendais admirative des hybrides, de leur capacité, de cette manière d'être à la fois humain et animal... Depuis quelques temps que tu étudiais les hybrides par les livres, tu voulais apprendre à connaître cette espèce tellement captivante. Nat' mit en fuite les Infectés, mais il était blessé, s'étant fait mordre. Vous étiez alors rentrés, et tu tomba nez à nez avec tes parents, te clouant sur place. Ils te regardèrent alors, avec ta robe sale et en lambeaux, et puis regardèrent l'hybride, avec du sang et des blessures un peu partout. Tu te lançais alors dans un tas d'explications, leur racontant ta rencontre avec les Infectés, et comment le loup t'avait défendu et s'était fait mordre et griffer. Ton père entra dans une colère noire, pris l'hybride, et partit avec sans un mot. Tu ne comprenais plus rien, il t'avait protégé pourtant non ? Ta mère t'expliqua alors que ton père ramenait Nathanaël chez les scientifiques, maintenant qu'il était un infecté, et avant qu'il ne te contamine. Tu te mis à hurler, lui disant que c'était faux, que tu avais lu et entendu qu'un hybride avait de très faibles chances d'être à son tour un Infecté, et que de toute façon, il n'y avait pas eu de contact sang à sang pendant la bagarre, tu en étais sûre ! Elle se mit à rire, à se moquer de toi, sa propre fille ! Mai voyons, qu'elle te disais, comment pouvais-tu être assez naïve au point de croire à tout ce que les Aegis disait ? Et puis pourquoi il fallait que tu t'attaches à cet hybride stupide ? Elle qui t'autorisais déjà pour te faire plaisir à ce que tu travailles à la bibliothèque, parce que sérieusement, tu avais mieux à faire , comme suivre des cours par correspondance pour reprendre l'affaire familiale ! Tu observais ta mère, en silence, et sans rien dire, tu partit dans ta chambre, à l'étage. Tu redescendis quelques heures plus tard, des valises à la main, et une lettre que tu tendis à ta mère. Puis tu appela le chauffeur de la famille, et parti t'installer en ville, dans un petit appartement. Ta mère tenta bien de t’appeler, une fois la lettre lue, mais tu avais coupé les ponts avec elle, tu ne pouvais pas cautionner plus longtemps les manières et les choix de tes parents.

Maman,

Le temps que tu lises ceci, je serai déjà dans mon nouvel appartement. Cela fait un moment que j'en cherchais un, mais je voulais vous annoncer la nouvelle en douceur, mais vous ne me laissez pas le choix. Je ne VEUX PAS reprendre votre entreprise de vente d'hybride, c'est ignoble ce que vous faites. Je sais que vous faites partie des Humanis, et cela aussi, je ne le cautionne pas. Vous avez fait une erreur en me retirant Nathanaël, même si des personnes comme vous ne pourrons jamais comprendre ça. Et je vous annonce, avec cette lettre, que je ferai tout pour le retrouver, que je ferai tout pour aider les hybrides, et trouver un remède aux infectés. Mon métier me permets d'accéder à des documents non accessibles par le public, même non accessibles par vous et votre influence. Sachez que je ne lâcherais rien, et que votre avis m'importe peu, de toute façon, je n'ai jamais eu besoin de vous pour grandir et m'affirmer.

Depuis deux ans, tu continues tes recherches, bien décidée à retrouver ce loup avec lequel tu possèdes une relation ambiguë, quelque chose en toi te dit qu'il est toujours en vie, et là, quelque part, pas très loin de toi. Tu as rejoint les Aegis, tu agis un maximum avec eux, et tes accès privilégiés et privés aux archives de la bibliothèque les aide beaucoup, enfin tu l'espères. TU n'es pas scientifique, donc tu ne comprends pas toujours tout aux ouvrages que tu trouves ou que l'on te réclame, mais tu ne baisses pas les bras, et tu ne les baisseras jamais. Tu veux changer le monde, comme un but ultime.







PSEUDO : Ely'
ÂGE : 24 ans
COMMENT AS-TU TROUVER MASTERS & NEKOS ? : Nous sommes partenaires avec mon forum
PRÉSENCE : 7/7
AUTRE CHOSE : Dans la fiche en elle même vous mettez un nombre de mots imposés, mais dans la fiche explicative sur la présentation c'est marqué 10 lignes, c'est contradictoire ^^". Sinon joli fofo ♥


Dernière édition par Savannah Katz le Jeu 2 Juin 2016 - 17:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Savannah, ou l'art de s'attirer des ennuis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jamais deux sans trois... •• Edward
» T'as toujours eu le chic de t'attirer les ennuis. #Alex [Terminé]
» Comment s'attirer les "foudres" d'une énorme entité de pierre vivante rien qu'en faisant une bataille magique de purée... [TOTALEMENT LIBRE]
» Attirer la diaspora ou freiner la fuite des cerveaux ?
» SAVANNAH DESTINY DAVIS ► Emma Roberts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Fiches non-finies-
Sauter vers: