Partagez | 
 

 Soraru | Et le serpent rampe.. (enfin fini il était temps)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
MessageSujet: Soraru | Et le serpent rampe.. (enfin fini il était temps)   Mar 20 Oct 2015 - 14:10



BonSOIR je m’appelle Soraru, j'ai 19 ans et je suis français aux origines japonaises.. Je suis un hybride neutre et suis croisé avec un serpent. Je suis attiré(e) par les jeunes femmes très jolies et mignonnes.

On me reconnait facilement car j'ai des yeux rouges et des écailles partout, même sur le visage . Je suis pauvre et célibataire et j’enchaîne les petits boulots. Et bizarrement, on dit que je ressemble à Kano Shuuya de MekakuCity Actors.








“ Physique ”

300 MOTS MINIMUM
Soraru est un jeune homme toujours faible. Du haut de ses 1m62, il a remarqué qu'il est bien plus maigre qu'avant et que son corps est bien moins résistant qu'il ne l'avait cru. Il sait néanmoins se défendre, bien que ce soit plus avec des armes qu'avec son corps. Il peut mordre bien sûr, ou griffer, mais ça ne fait généralement rien à l'adversaire. De plus, il n'est pas du genre à aimer se battre, ce serait sa dernière solution en cas de problème.

On peut apercevoir que ses cheveux sont blonds foncés, presque même châtains clair. Ils atteignent le cou du jeune hybride, plusieurs mèches couvrant son visage. Ses cheveux ont tendance à être toujours différents, puisque Soraru ne prend plus le temps de les coiffer. C'est sûrement la chose la moins importante à faire maintenant.

Pour parler de son visage, on peut se concentrer sur ses yeux qui sont plus que remarquables. Etant rouges, voir trop, ce qui donne au jeune homme un regard dérangeant, surtout quand on les regarde de près. Il n'hésite pas à fixer quelqu'un lorsqu'il se sent énervé. Si ça peut déranger les gens, autant en profiter, non ?

Après toutes ses années, il arrive toujours à porter sa veste préférée. Bien qu'elle commence à être petite et déchirée de partout, elle sait toujours se montrer utile. Soraru porte tout ce qu'il lui va, quand il trouve des vêtements du moins. On ne le verra jamais habillé d'une manière chic, surtout qu'il n'aime pas être vêtu ainsi. Si on retourne sur sa veste, on peut dire qu'il se cache la plupart du temps grâce à sa capuche qui recouvre tout son visage. Il avait l'habitude de le couvrir par peur d'être mal jugé, maintenant ce serait plus pour ne pas être retrouvé par une sorte de "fourrière" des hybrides.

Pour ce qui concerne son côté hybride, autant commencer par le plus important. Les écailles! Comme il est croisé avec un serpent, il a sur tout son corps ce genre de "choses" dégoûtantes qu'il est obligé de supporter. Ce n'est pas dur de vivre avec, mais c'est juste difficile de se faire passer pour un humain avec ça. Quand on les touche, on a juste envie de retirer sa main car la sensation est désagréable.

Aussi, on pourrait parler de ses crocs qui ne dégagent pourtant pas de venin. Ils sont cependant pointus et peuvent blesser facilement. Il est donc inoffensif de ce côté.

On peut aussi noter que sa vue a tendance à être floue des fois.

“ Caractère ”

Soraru, doux hybride à l'apparence naïve et innocente, passionné d'histoires (surtout de science fiction!). Il a apprit à vivre de lui même, sans avoir de réel amis, juste des personnes avec qui il finit par perdre contact quelques temps plus tard. Il ne souffre pas réellement de cette petite solitude, enfin au début si, cependant après avoir rencontré des gens cruels avec lui, il n'a plus vraiment envie de s'attacher aux autres maintenant.

Peut être qu'il est malheureux au fond. Il n'est après tout pas vraiment méchant, ce serait même quelqu'un de gentil. Il ne déteste pas les humains, sachant bien qu'il y en a des gentils et que certains hybrides sont traités comme des membres de la famille par eux. Sans oublier le fait qu'il aurait aimé en être un. Il n'est pas contre l'idée d'avoir un maître, il est juste effrayé du fait qu'il sera peut-être maltraité ou de le perdre si jamais il en avait un.

Il vit un peu comme un rebelle, cependant, il ne commet jamais de crimes. Il refuse de voler et cherche du travail, se faisant passer pour un humain, bien que ce ne soit pas toujours facile. Il dort dès qu'il trouve un endroit "potable". Il lui arrive donc souvent d'enchaîner les nuits blanches. Enfin, il s'y est habitué et n'a pas de problème de santé, heureusement. (du moins pour l'instant). Il cherche alors à fuir la soit-disant "fourrière des hybrides", bien que ce soit moins facile que prévu.
Il évite aussi les combats, bien qu'il y soit préparé et qu'il n'hésitera pas à se défendre si il n'y a plus de solution. Il est d'ailleurs toujours méfiant et froid avec les hommes, humain ou hybride.

Avec les femmes ? Eh bien c'est tout l'inverse! Il devient bien plus curieux et enthousiaste ! Il rougit souvent, et parle beaucoup plus, souriant maladroitement. Il devient alors naïf, se disant qu'une fille ne serait jamais capable de faire du mal aux autres, et surtout envers un hybride qui n'a même pas de lieu où vivre. Jamais l'idée d'utiliser les quelques couteaux qu'il arrive à avoir envers l'une d'entre elles ne lui viendrait. Soraru n'a jamais rencontré de femme ingrate envers lui, et donc n'est pas méfiant du tout. Il devient même énormément joyeux en ces moments.

C'est donc de ce fait qu'il reste calme normalement. Il s'énerve rarement, même si on le provoque. Il a plus tendance à pleurer et se plaindre quand on le pousse à bout que plutôt crier et se déchaîner. Il sait néanmoins manquer de respect des fois, même si il sait que ça pourrait lui retomber dessus. Pourtant, il est toujours obéissant quand il s'agit de travailler ou quand une fille lui demande un service.

400 MOTS MINIMUM

« Je ne sais pas ce que je fais ici...Je n'aurai pas dû naître. »


Comme presque tous les hybrides, Soraru est né dans la souffrance sans même comprendre ce qui lui arrivait, servant de sujet d'expériences durant son enfance, se sentant différent à chaque fois qu'on l'endormait. Il restait dans son coin, caché en espérant qu'on l'oublierait le lendemain. Il ignorait les cris des autres enfants devenant peu à peu hybrides. Il ne faisait pas attention à ceux qui arrivaient et ceux qui partaient. Plus rien ne l'importait à ce moment. Pourquoi il était toujours là à vivre ? Hah. Bonne question. Sûrement car on le maintenant coûte que coûte et que l'instinct de survie était bien trop fort pour un aussi jeune enfant.

C'est bien quelques années après qu'on le mit dans une cage étroite pour tenter de le vendre à un certain prix. Il serait nourri et "logé" le temps qu'on lui trouve un maître, bien que ce n'était pas un vrai confort.
Bien sûr, il était très jeune, et ainsi beaucoup pensèrent que c'était une source de problème. Sans oublier le fait qu'il effrayait chaque potentiel acheteur avec la couleur de ses yeux ou qu'il leur répondait sans aucun respect. Les serpents étaient plutôt rares dans le magasin où il était, ce qui rendait son prix plus élevé que celui des hybrides chats ou chiens. Et de ce fait, personne ne le voulait. Qui voudrait un hybride aussi cher pour qu'il soit autant désagréable de toute façon ?!

Pourtant....Lui le voulait. Livyo. Un autre hybride. Quand Soraru fut âgé de quatorze ans, là où la tristesse et la solitude l'avaient rongé et là où il avait arrêté de se débattre contre les humains. Il était venu, avec ses oreilles et sa queue de chat, accompagné d'un doux sourire. Il lui avait promis la liberté, un logement ; une vie. Soraru était tellement heureux qu'il ne s'était pas arrêté de pleurer pendant toute la journée de son adoption, prenant son maître dans ses bras le plus de fois qu'il le pouvait.

Si seulement...ça aurait pu duré.

Quand on était un hybride rebelle qui se battait tous les jours ne serait-ce pour avoir de quoi manger, il était bien difficile de s'occuper de quelqu'un. Soraru avait beau être gentil et obéissant envers son maître, il n'aurait jamais volé ou commit quelque chose de mal pour son propre intérêt. De nombreux problèmes ont commencé, commençant d'abord par de petites remarques puis finissant par l'abandon complet.

Qui aurait cru qu'il aurait pu être de nouveau seul ?
Mystère. Cependant, la vie n'était pas un conte de fée, il fallait bien mettre fin au bonheur qu'il subissait. Soraru avait alors débuté sa vraie vie sans être dépendant de quelqu'un, et c'était...vraiment effrayant. Il devait toujours avoir sa capuche sur lui pour couvrir son visage, par peur d'être mal vu par les humains. Il avait commencé à traîner n'importe où, à chercher où travailler. Il ne voulait pas retourner à l'animalerie, c'était la pire chose qu'il pouvait faire. Une fois retourné la-bas, il ne pourrait plus partir. Il en était certain.

Il était passé par différentes personnes, mais jamais il n'aurait voulu être l'hybride de l'une d'entre elles. Toutes terrifiantes, considérant le jeune adolescent comme inférieur. Il commençait à en avoir marre. Il ne les détestait pas, il savait qu'il y avait des bons humains, mais tous ceux qu'il rencontrait étaient juste....horribles.

C'est alors qu'il a commencé à perdre toute la joie immense qu'il avait d'habitude en rencontrant quelqu'un. Il se méfiait des hommes et avait peur d'être trahi. La vie devenait de moins en moins agréable à endurer plus le temps passait.
Si cela avait été quelques semaines ou quelques mois...ça aurait tellement été mieux.

Mais non, il dût vivre ainsi quelques années, et il n'avait pas réalisé qu'il avait déjà dix neuf ans. Il n'avait pas vu que ça faisait cinq ans qu'il avait été abandonné par son premier et seul maître.

Aujourd'hui, il avait encore soupiré en se réveillant, se demandant qu'est ce qu'il faisait à toujours être là. Il avait encore quelque chose à supporter ce matin, dans cette sombre ville qu'est Paris, c'était sa longue et dure vie.

soraru t devenu très la joie, serrez le dans vos bras svp







PSEUDO : Devillish, ou Mel, ou Sora'...en fait j'ai jamais de vrais pseudos.
ÂGE : 13 ans, j'ai grandi d'un an depuis la V1!!! ouaiiis
COMMENT AS-TU TROUVÉ MASTERS & NEKOS ? : V1, par recherche de forums.
PRÉSENCE : 7/7 mais je mets 150 ans à répondre.
AUTRE CHOSE : dîtes moi que mon titre de présentation est bien..


Dernière édition par Soraru le Jeu 5 Nov 2015 - 17:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Soraru | Et le serpent rampe.. (enfin fini il était temps)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Utau Tsuro ENFIN FINI!!!!!!!!!!
» La Canard déchaîné - N°35 - 04/05/14
» Presentation d'une espèce de sale moustique arrogant /Enfin fini !/
» Toute musique qui ne peint rien n'est que du bruit || enfin fini
» -Schülerakten von Ludwig Beilschmidt- [fini-à consulter de temps en temps]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Fiches non-finies-
Sauter vers: