Partagez | 
 

 Un nuage pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
MessageSujet: Un nuage pas comme les autres    Lun 4 Juil 2016 - 23:14
Cloude Avery
Un nuage pas comme les autres
ÂGE : 27 ans
SEXE : Mec
ORIENTATION : Bi curieux
STATUT SOCIAL : Moyen
ORIGINE(S) : Français
MÉTIER : Vendeur
GROUPE : Maître neutre
RACE :  x
PHYSIQUE


Ah, pour me décrire, il suffit de demander aux commerçants, ou aux autres humains qui se font avoir, ils sont meilleurs que moi pour ça ! Cheveux ébène assez long, pas très gros ni très musclé, un sweat rouge sur le dos, pantalon noir avec un t-shirt blanc. Je préfère ça à un costard, même si du coup je fais un peu ado dans ces vêtements. Je suis assez voyant, mais ma petite particularité, c'étaient mes yeux, j'ai les yeux marron, mais j'aime bien mettre des lentilles qui les rendent plus rouges, j'aime bien, et  ça rend mon regard plus profond. Ça me faisait rire d'ailleurs, comment ça pouvait déstabiliser certains, j'suis pas un dragueur invétéré et j'aime avoir ma tranquillité et mon intimité, mais sinon partager après, ça peut se faire.  

Je n'ai rien de spécial sinon, je porte un bracelet en cuir que j'avais acheté pas longtemps après ma venue en France. Pour un humain je dirais que je suis plutôt en dessous de la moyenne niveau corpulence, mais au moins je peux courir vite et me frayer un chemin dans la foule ou dans un passage un peu étroit. L'autre chose que je pouvais aimer chez moi, c'était mon prénom, sans être narcissique, je sais pas, j'aimais bien, et au moins ça me faisait un souvenir de mes parents.
CARACTÈRE


Bon par contre, ça va être plus dur de savoir ce que je pense, personne ne le sait vraiment. Je ne suis pas spécialement proche de mes amis, enfin, je ne leur raconte pas grand-chose de moi quoi. Je ne suis pas du genre à chercher la merde, mais si y a un problème, j'irais en face de la personne. Je suis pas du genre bagarreur, déjà j'ai pas les muscles, mais surtout je suis pas assez con pour me jeter dans une bataille perdue d'avance.

On pourrait me reproche d'être parfois franc, ou un peu trop froid, mais je n'y peux rien après tout. Les vrais labradors sont peut-être tout doux et tout gentil, mais moi je n'étais pas comme ça. Évidemment, je suis loyal et fidèle, surtout aux niveaux des affaires. Si on ne fait pas de cross, je n'en ferais pas, le métier de vendeur est dur de nos jours.

Je n'aime pas grand-chose, ou du moins il y a peu de choses que je connaisse et que j'apprécie. La compagnie, ça dépendait de qui, après question bouffe ce n'était pas trop ma priorité. Je ne suis pas timide mais la foule me met parfois mal à l'aise, être le centre de l'attention ce n'est pas toujours mon fort. Il m'arrive de mentir pour mes intérêts, mais j'irais pas jusqu'à me faire une double vie. Certains diront que je suis mystérieux, ne me confiant pas beaucoup, mais c'est juste que pour moi, personne n'a encore mérité mon entière confiance.

Après, avoir un hybride, bof je sais pas trop. Je me débrouille bien avec les femmes, mais en avoir une tous les jours tout le temps, je ne sais pas si j'arriverais à tenir, c'est à voir... La seul chose dont j'ai peur, c'est de m'engager de nouveau avec une femme, la confiance finalement, après avoir vu ce que c'était, comment l'avoir, et la perdre... Bon j'ai aussi un peu peur des infectés, c'est pire que ist ces trucs, donc autant en rester loin.
HISTOIRE


De toutes les personnes que j'avais rencontrées, j'ai jamais dû dire une fois ma véritable histoire, peut-être pour espérer échapper à ma vie, ou la honte d'être né dans un milieu pauvre, je ne sais pas trop.

Je suis né dans une petite bourgade, près de l'océan en France, mais ça aurait pu se passer de l'autre côté de ce fossé d'eau. Ma mère est anglaise, et mon père français. En fait c'est assez bullshit cette histoire. Ma mère, Emma, faisait des études de psychologie, et la France l'a tout de suite attiré, surtout à cause des hybrides en fait. Elle voulait en savoir plus sur eux, et le meilleur moyen était de se rendre sur le terrain.

Bon après c'est assez basique hein, elle rencontre un homme, enfin, un hybride chien en fait. C'était tout d’abord dans le projet de ses études, tout d'abord elle se rendait en animalerie, mais elle décida d'en prendre un sous son aile, pour travailler 24h/24. Et au fil du temps, ils tombèrent amoureux. Ma mère finissait ses études et avait pût prendre un petit appartement tranquille avec une bourse, elle travaillait alors dans un cabinet, elle était la psychologue pour les affaires de polices et tout ça, ou les enfants voir les hybrides devait être entendus, réellement.

Tout aurait pu se passer dans le meilleur des mondes, mais dès qu'elle fut enceinte, c'était le début de la fin. Les humanis avaient commencé à réprimander la population qui étaient la plus en contact avec les hybrides, elle en fit partie. Dans une première ils jetèrent mon père dans un quartier rempli d'infecté, elle n'en a plus eu de nouvelles. Personne ne savait si elle attendait un humain ou un hybride, préférant sans doute avoir la surprise de savoir si j'allais vivre ou pas.

Étonnamment, je suis né humain, un beau p'tit brun, sans défense, innocent, mais coupable pour le reste du monde, d'avoir eu un père hybride. Ma mère m'éleva comme elle put dans un premier temps, c'était vital que j'aille à l'école, pour avoir un emploi plus tard, et réussir ma vie.

En rentrant un soir, après la fin de mon lycée il me semble, j'avais rencontré mon père pour la première fois, c'était assez terrifiant, son état déplorable ne faisait que monter la rage que j'avais contre ces humanis. Je n'avais pas été un mauvais garçon, même si je n'avais pas eu de figure paternelle, mais celle-ci condamna ma mère à vivre avec lui, une morsure bien placée, et hop. Viens avec nous qu'il disait, moi j'avais refusé, mais il l’emmena, et dire qu'elle n'avait rien dit, partant avec lui, comme ça. Je leur en voulais à tous les deux.

J'avais alors erré avec plusieurs petits groupes dans la rue, apprenant quelques astuces pour vivre et se faire un petit business en volant puis revendant de la marchandise. Je continuais ça pendant un an, dormant dans l'appartement de ma mère. Mais aujourd'hui j'en avais marre de cette vie, et je ne sais même pas si ils sont encore en vie. J'avais alors rencontrée une fille, je pensais que c'était la femme de ma vie, mais après quelques temps de vie commune, elle était partie. Le pire ? Avec un infecté. Ouais. Oh, elle ne le savait pas à la base, c'était un homme d'affaire qui avait fait joujou avec une hybride, et qui avait perdu. Elle m'a laissé, alors qu'elle m'avait laissé entendre qu'elle allait avoir un gosse. Tu parles, les relations humaines c'est vraiment de la merde.
SURNOM : Sergi
ÂGE : 19 ans
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? : Google
PRÉSENCE : Internat o/
TON AVATAR, C'EST : Fukuwa Utaite


Dernière édition par Cloude le Mar 5 Juil 2016 - 0:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Un nuage pas comme les autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Fiches non-finies-
Sauter vers: