Partagez | 
 

 Mon prénom c'est Isaac craignez-m... Oh excusez-moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
MessageSujet: Mon prénom c'est Isaac craignez-m... Oh excusez-moi    Ven 2 Sep 2016 - 13:28

mon avatar

Adorno Isaac

Je t'ai à l'oe...Oh ... Un arc-en-ciel

  • Âge23 ans et toute ma tête !
  • Origine(s)Française
  • sexeOn pourrait croire le contraire mais je suis un garçon
  • OrientationMessieurs ? ~
  • GroupeDocile
  • métierJe n'en ai pas , ne rien faire est un travail exténuant en soi !
  • Niveau socialpauvre
  • RaceCaméléon panthère
mon avatar

caractère

On dit que je suis bizarre . Mais c'est quoi être bizarre au fond ?

275 mots minimum, soit environs 30 lignes Word.
Autrefois calme et silencieux , l’androgyne est devenu désormais une véritable pipelette en plus d’être constamment en mouvement . Toujours en train de bouger dans tous les sens , le seul moyen connu pour le faire rester en place sont ces denrées précieuses à ses yeux que sont les friandises . Ne cherchez pas à comprendre pourquoi , mais les sucreries sont un moyen pour lui de se rassurer . Bourré également de tics et de tocs , il n’est pas rare de le voir ranger les choses à sa manière . Et attention à vous si vous osez foutre du désordre dans son organisation . Une petite crise est si vite arrivé et autant vous dire qu’il digère très mal les refus quel qu’ils soient . En effet , Isaac a énormément de mal avec les autres personnes et ce depuis son enfance . Et pour cause , il est ce qu’on appelle un « autiste » et lorsqu’une situation ou une discussion ne part pas en sa faveur , il se braque immédiatement préférant se couper du monde instinctivement afin de se plonger dans son propre univers fait de licornes , d’arc-en-ciel et de bisounours . Mais méfiez-vous lorsque le jeune homme est dans cet état . Il est toujours bon de l’avoir à l’œil étant donné que ses réactions faites sur un coup de tête sont complètement imprévisibles et peuvent parfois avoir des conséquences plus grave que quelques bleus ou quelques cris . Pour ne pas vous cacher la vérité , il a énormément de mal à différencier le « bien » du « mal » .
Mais si on met de côtés ces petits défauts , on ne peut nier que le beau mâle est presque touchant . Pour lui , tout le monde devrait s’aimer et son statut « d’esclave » n’est pas une honte contrairement à ce que sa famille aurait pensée . Il est même très fier de rendre la vie plus facile à son maître estimant que la loyauté est l’une des plus grande des vertus .
Au fond , Isaac n’est qu’une personne incomprise en mal de reconnaissance
.
mon avatar

physique

Ne cherchez pas ! Je suis fabuleux !

200 mots minimum, soit environs 20 lignes Word.
D’une taille de guêpe et d’une morphologie élancée , Isaac n’a strictement rien à envier aux mannequins qu’on aperçoit dans les magazines . Loin de là , ses traits fins et harmonieux couplé à son style vestimentaire très efféminé pourraient rendre jalouse la plus grande des stars . Toujours propre sur lui , l’hybride devient complètement hystérique lorsque l’on ose abîmer ou salir ses tenues . Notons également la multitudes de piercing dont il raffole . Le plus visible se trouve à l’arcade gauche tandis que les plus discrets se cachent sous son haut , sur son torse . Un dernier entre les deux , fait l’intermédiaire en ornant au milieu de sa gorge . Mais si ce n’était que ça , la chose la plus visible dans son apparence est sans aucun doute sa chevelure haute en couleurs . D’un vert naturel à cause de sa génétique , l’androgyne abuse clairement des teintures . Quelques mèches blondes , une autre rose et le voilà ravi pour une bonne journée avant qu’il ne se décide de tout recommencer dans la semaine qui suit . Un éternel insatisfait en bref . Mais attardons-nous un peu sur ce qui trahit grandement son  côté animal . Ses yeux … Oh ne sont-ils pas magnifiques ? N’avez-vous pas remarqué qu’il vous observe en ce moment même ainsi que les piétons de l’autre côté ? Et pourtant , il est loin de le faire discrètement . Cette particularité des caméléons , le jeune homme en a hérité . Capable de regarder dans deux directions différentes , il a tendance à le faire lorsqu’il est plongé dans ses songes . Bien entendu contrairement à ces reptiles , il est parfaitement incapable de changer de couleur de peau , ne soyons pas ridicules . Mais cependant , ses pupilles changent de couleurs très facilement , trahissant ses états d’âmes . Apprenez à les connaître et vous serez peut-être en mesure de le mener facilement à la baguette . Attention cependant , il a horreur qu’on le fixe trop longuement
mon avatar

histoire

Le passé c'est le passé ! Place à l'avenir !

325 mots minimum, soit environs 35 lignes Word.

« Lorsque maman me dit : « C’est bien » , maman m’observe depuis très loin et commence à me juger depuis les cieux . Maman m’a dit d’être un bon garçon . Lorsque la colère t’envahit ne la gaspille pas inutilement et massacres ceux qui s’en prennent à ta famille . Et sois un bon garçon … Mais je ne fais pas exprès d’être un bon garçon  » - Isaac.

Il était une fois , quatre hybrides vivants secrètement dans l’ombre d’une maison en ruine un peu à l’écart de la civilisation . Le premier hybride s’appelait Raphaël . Un homme d’une trentaine d’année dont le corps et l’esprit ont traversé de rudes épreuves . Grâce à ses muscles, il réussit à offrir un semblant de toit au-dessus de sa bien-aimée . Grâce à sa ruse, il réussit à la libérer du joug de son maître et lui offrit en retour deux enfants qu’ils chérirent du mieux qu’ils le pouvaient . La mère, quant à elle , était le genre de femme forte et fière malgré toutes les humiliations et sa situation d’ancienne esclave . Florence de son prénom , vouait une haine sans fin à la race des tyrans . Cette haine , elle l’a transmise à ses deux enfants . Des jumeaux à peine âgés d’une douzaine d’années et pourtant déjà dotés d’un caractère bien trempé .  Jefferson et Jule étaient de véritables petites frappes malgré leur jeunesse . Nous ne compterons pas le nombre de vols qu’ils effectuaient par jour afin de subvenir aux besoins de leur famille et surtout pour soulager le père cardiaque qui peinait désormais à se lever . Et malgré tout , ce beau petit monde allait accueillir d’ici peu une nouvelle tête , une nouvelle bouche à nourrir mais surtout une nouvelle paire de bras qui contribuera à son tour à la survie de leur nom .

Quelques années plus tard , la famille venait à perdre son dirigeant . Raphaël mourut d’une bronchite . Son cours fatigué n’avait pas supporté cette fois-ci . Et ce fut dans les bras de ses deux fils qu’il quitta ce triste monde en leur faisant promettre de prendre soin de leur vieille mère ainsi que de leur petit frère.  Neuf ans séparent les deux premières parties de cette histoire et enfin l’enfant qui était censé apporter son soutien fut présent . Hélas , l’enfant était complètement différent de ceux que l'on pouvait apercevoir dans la rue , épanouis par la nature et profitant de la jeunesse afin de s’amuser et se demander à ce qu’ils voudront faire plus tard . Même ses frères n’avaient pas un comportement aussi étrange dans leurs bas âges. La petite tête blonde restait jour et nuit sur le canapé délabré à regarder fixement le mur d’en face .
Parfois , il lui arrivait de se lever afin d’aligner certaines choses dans un certain ordre bien défini avant de retourner s’affaler . Et que dire de ses tics . Dès qu’il entendit quelque chose qui ne lui plaisait point , il avait par exemple cette fâcheuse manie de tirer la langue très rapidement avant de s’enfermer à nouveau dans son beau petit monde imaginaire .

Et puis un jour , on frappa à la porte …
Florence ouvrit la porte et un bruit de détonation se fit entendre avant que le
bruit d’un poids lourd retentit dans la vieille bâtisse en frappant le sol . Le
cadet tourna la tête pendant que la mère recula lentement , le visage horrifié par la scène macabre qui s’offrait à elle . Derrière la dépouille de Jefferson souillée d’une balle logée dans la nuque se tenait un homme l’arme à la main . Le deuxième frère qui se trouvait dans ce qui semblait être sa chambre , descendit l'escalier moisi en trompe avant de subitement lever les mains en l’air tout comme la maman . Depuis son précieux canapé , le plus jeune des enfants ne bougea pas d’un poil . Pour une fois , son regard semblait éveillé par un mélange de peur , d’angoisse , de curiosité et d’excitation . L’agresseur força les deux survivants à se mettre à genoux , face au mur et puis …

« PAN »
« PAN »


Une longue rivière pourpre coula lentement jusqu’au divan . L’assassin se tourna enfin vers le gamin avant de braquer son arme directement sur son front . Les deux individus se fixèrent pendant de longues minutes qui ressemblaient à des années . Au final , allez savoir si c’est l’innocence pure dont faisait preuve le môme ou simplement la perversion du meurtrier qui l’empêcha d’aller jusqu’au bout de son massacre . Après s’être rétracté , l’homme sortit un paquet de sucreries qu’il donna à l’orphelin avant de l’attraper délicatement par la main . Isaac quitta cette scène de meurtre sans se poser la moindre question et sans même prendre la peine de mettre ses petites pantoufles qu’il découvrit après avoir enjambé les cadavres , pour la première fois le monde extérieur .


Des années plus tard , le gosse renfermé et reclus sur lui-même avait complètement disparu . Il avait laissé sa place à un jeune homme de vingt-trois ans très extraverti. Cheveux teints , multiples piercing et surtout un style vestimentaire très efféminé qui n’avait pas l’air de déplaire à son « geôlier » . Parlons-en d’ailleurs de cet homme . Misha , immigré russe clandestin , traînant dans des histoires plus que louches et exécuteur de parasites à temps partiels . Le genre de personne qu’il ne valait mieux pas embêter. Sauf pour Isaac qui était devenu terriblement capricieux et difficile entre-temps . Une tenue qu’il a vu en ville qui lui plaisait ? Une petite crise et le grand blond avait plutôt intérêt à allonger la monnaie sous peine d’avoir littéralement une furie dans son appartement .
Tout semblait pour le meilleur des mondes au final , l’hybride s’occupait du rangement et des autres besognes quotidiennes et l’humain le nourrissait , s’occupait de lui et cédait à pratiquement tous ses caprices . Aucun signe de traumatisme en visuel .
Un jour cependant , l’homme résista à l’une des envie saugrenues de la bête et le naturel revint au galop . Une bagarre éclata dans le domicile . Un coup , deux coups , trois coups . Isaac venait d’être battu pour la première fois de sa vie . Après avoir repoussé violemment son maître , il prit la porte en courant , se renfermant à nouveau dans son monde où tout était bien plus beau . Ce ne fut qu’au petit matin qu’il rentra sur la pointe des pieds , malgré la violence dont avait fait preuve Misha , le caméléon avait toujours cette sensation de devoir le servir quoi qu’il en coûte . Et là … Ce fut finalement le plus beau jour de sa vie . Sur le canapé , un cadeau de la part de son maître se trouvait là . Une piñata ! Il en avait toujours rêvé ! Ces énormes récipients contenant une multitudes de sucreries et de joujoux , c’était sans aucun doute le meilleur moyen de se faire pardonner auprès de lui . Avec une marche rapide , il partit chercher le manche en bois du balais dans la cuisine avant de frapper frénétiquement cette merveilleuse surprise .
Grâce à sa détermination , Isaac réussit à vaincre finalement la terrible piñata en papier mâché . Mais qu’elle ne fut pas sa déception en ne voyant que de l’eau s’échapper de ce présent . Frustré , déçu et se sentant terriblement humilié , il s’installa dans le deuxième canapé pour regarder les dessins animés en attendant que son maître daigne l’approcher afin de piquer une crise comme il en avait le don .

Un jour plus tard … La porte d’entrée fut forcée . Misha avait des affaires visiblement importantes à régler et son « patron » était venu lui remettre les pendules à l’heure à cause de sa ponctualité défaillante . Quel ne fut pas sa surprise lorsqu’il tomba nez à nez avec le macabre spectacle . Un jeune homme , les vêtements tâchés de gouttelettes rougeâtres détournant son regard d’une télévision éteinte afin de lui adresser un sourire des plus innocents . Tandis que le corps vide et froid du Russe gisait sur le canapé à côté de lui . Décidément , Isaac était condamné à vivre dans son propre monde … Dans sa propre folie .

Finalement ce fut le grand patron qui s’occupa du cas du taré comme il aimait bien le nommé. Une douche plus tard , des vêtements propres et le voilà prêt à attendre dans une cage en échange d’un petit pactole . Isaac avait beau être complètement fêlé . Son charmant minois venait de rapporter un sacré paquet au mafieux qui avait vanter ses mérites … Et omis de préciser ce petit défaut qui pourrait s’avérer « dangereux »

hors jeu

parce qu'en général t'as une vie à côté (ET BAH NON ! )

Surnom : Appelez-moi Isaac , ça suffira ♥
Âge : 20 ♥
Comment as-tu trouvé Masters & Nekos ? : Top-site messieurs-dames ~
Présence : Disons ... 5/7 ?
Ton avatar, c'est : Nutty • de Happy Tree Friends ♥
-->
©linus pour Epicode


Dernière édition par Isaac Adorno le Sam 3 Sep 2016 - 2:54, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon prénom c'est Isaac craignez-m... Oh excusez-moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Craignez l'alien
» On a déjà vécu ça ou presque. [PV Isaac]
» ISAAC REYNOLDS-PIKE ♦ joshua bowman
» Isaac "Target" Queen
» Charlotte ~ « Vous êtes son amour, craignez d'être sa haine »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters & Nekos :: PERSONNAGE :: Présentations :: Fiches non-finies-
Sauter vers: